Que se passe-t-il avec les pièces de 1 à 20 centimes d’euros ?
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une mini-baisse pour le SP98 jeudi au Luxembourg
Société

Que se passe-t-il avec les pièces de 1 à 20 centimes d’euros ?

Pénurie en Belgique, suppression en France, les pièces de 1, 2, 5, 10 et 20 centimes n’ont pas le vent en poupe en ce moment. On vous explique tout.

Publié par Aymeric Henniaux le 24/01/2023
comments1 commentaire

Pénurie de centimes d'euros en Belgique !
Bientôt la fin des pièces de 1 et 2 centimes en France ?

Introduites en même temps que leurs grandes sœurs, les pièces de 50 centimes, d’1 et de 2 euros, les petites pièces de 1 à 20 centimes connaissent des sorts différents, vingt ans après leur mise en circulation.

Dans un précédent article, nous relations la situation au Luxembourg où, « jusqu’à présent, le public, les banques et les magasins n’ont pas signalé de pénurie similaire au Luxembourg ». Mais qu’en est-il en France et en Belgique ?

Pénurie de 5, 10 et 20 centimes en Belgique

Le problème a commencé à être soulevé à l’automne dernier par les médias belges : à force de trop peu circuler, les petites pièces cuivrées de 5, 10 et 20 centimes d’euros commencent à manquer sérieusement chez les commerçants et dans les banques du Plat Pays.

Déjà au début du mois dernier, la Febelfin, Comeos et Unizo, représentant les secteurs bancaire, commerçant et de l’entrepreneuriat belges, tiraient la sonnette d’alarme en invitant notamment les Belges à régler leurs achats en espèces en faisant, quand cela était possible, l’appoint afin de remettre la petite monnaie en circulation.

Il est vrai qu’avec l’arrivée du Covid-19 et le développement du paiement sans contact, les consommateurs ont bien plus privilégié la carte bancaire que les espèces pour leurs règlements. Une situation qui, à la longue, a donc entraîné une véritable pénurie en Belgique, où la majeure partie des centimes d’euros serait donc aujourd’hui sortie du circuit.

Les pièces de 1 et 2 centimes bientôt supprimées en France ?

C’est l’autre sujet qui fait débat, cette fois en France : faut-il supprimer les pièces de 1 et 2 centimes d’euros ? Très peu utilisées depuis leur mise en circulation, ces deux monnaies vivent peut-être leurs derniers mois.

Dans l’Hexagone, la Monnaie de Paris assurait ainsi fin décembre 2022 au site d’information Moneyvox que si elle avait encore frappé 300 millions de pièces de ces deux montants en 2022 (13 milliards depuis 2002), « le sujet de leur suppression » restait pourtant « toujours ouvert ».

En filigrane : la décision de la Commission européenne devant se prononcer depuis décembre dernier sur une suppression définitive (ou non) de ces deux pièces de 1 et 2 centimes dans la zone euro. La décision a pour le moment été reportée à une date ultérieure. De son côté, la Belgique avait déjà tranché le sujet avec une suppression de ces piécettes dès le mois de décembre 2019. L’Italie, l’Irlande, la Finlande et les Pays-Bas ont pris une décision identique.

Mais si de moins en moins de personnes les utilisent, pourquoi hésiter à retirer de la circulation ces deux pièces ? La réponse est à chercher du contexte inflationniste actuel. En effet, qui dit suppression des petits centimes dit passage aux arrondis pour les prix. Des arrondis que bon nombre d’Européens craignent de voir fixés à l’euro supérieur…

Retrouvez-nous sur Instagram :

Ailleurs sur le web

Amande Amande
Thionville | France | 43 messages
Il y'a 1 jour

Pénurie en Belgique ptdr
Mais tout est arrondi 
Donc logique qu il manque des pièces de 1 et de 2