icon recherche
Société

Qui a le plus de jours fériés en Europe ?

Alors que le mois de mai est traditionnellement le plus généreux de l’année en jour fériés, petit tour d’horizon des lois européennes.

Publié par Romain S. le 18/01/2019 | 5.192 vues

Parmi les pays de la Grande Région, c’est la France qui comptabilise le plus de jours fériés officiels (11).
Parmi les pays de la Grande Région, c’est la France qui comptabilise le plus de jours fériés officiels (11).

Aucune harmonisation des jours fériés n’est respectée à travers les Etats de l’Union européenne. Ceux-ci sont déterminés en fonction de chaque territoire, des croyances religieuses et des histoires respectives.

A noter qu’une fête de l’Europe est observée chaque année, le 9 mai, en commémoration de la déclaration du luxembourgeois Robert Schuman, l’un des pères fondateurs de l’Europe, sans que celle-ci ne soit considérée comme un jour non presté. Tout du moins jusqu’à présent…

Au niveau européen, ce sont Espagnols et Maltais qui sont les mieux lotis avec 14 journées concernées. C’est plus de deux fois plus que la Suisse qui n’en dénombre que six.

Le 23 juin récupérable au Grand-Duché

Parmi les pays de la Grande Région, c’est la France et maintenant le Luxembourg qui comptabilisent le plus de jours fériés officiels (11). Le Journée de l’Europe (9 mai) a en effet été ajoutée à la liste des jours fériés du Grand-Duché. La Belgique en reconnait dix tandis que l’Allemagne en compte neuf.

A noter qu’au Luxembourg, le 23 juin, jour de fête nationale, est récupérable si d’aventure il tombe sur une journée au cours de laquelle le salarié n’aurait de toute façon pas travaillée. Ce congé est à prendre dans les trois mois à compter du 24 juin voire avant la fin de l’année en cours dans certains cas.

Spécificités selon les régions et les communautés

L’Allemagne présente quelques particularités concernant l’arrêt des activités. Tout le pays est en effet assujetti aux neuf jours fériés inscrits dans la loi mais des spécificités s’appliquent à travers les 16 Länder qui composent le pays.

Par exemple, ceux du Bade-Wurtemberg, de Bavière et Saxe-Anhalt célèbrent la fête de l’Epiphanie (le 6 janvier). D’autres reconnaissent aussi la fête de la paix (8 août), l’Assomption (15 août), la fête de la Réformation (31 octobre), la Toussaint (1er novembre) ou le jour de pénitence (pas de date fixe).

Il en va de même en Belgique avec ses trois communautés, qui, chacune d’elle, applique un jour férié pour les écoles et les administrations. Ainsi :
– Le 27 septembre marque la fête de la Communauté française ;
– Le 11 juillet celle de la Communauté flamande ;
– Le 15 novembre, celle de la Communauté germanophone.

A ceci s’ajoute, au début du mois de mai, la fête de l’Iris qui honore la Région de Bruxelles-Capitale.

Ailleurs sur le web