icon recherche
Société

« Recouvrement 29 » : près de 20.000 naturalisés depuis 2009

Sur ces près de 20.000 naturalisés, seuls 5 % sont résidents au Luxembourg. La date limite pour introduire une demande est fixée au 31 décembre 2018.

Publié par Romain S. le 05/12/2018 | 969 vues

En 2017, plus de 3.700 personnes ont obtenu l nationalité luxembourgeoise via cette voie.

En 2009, le Grand-Duché décidait d’introduire une procédure de recouvrement de la nationalité luxembourgeoise pour « les étrangers ayant un aïeul en ligne directe paternelle ou maternelle, qui était Luxembourgeois à la date du 1er janvier 1900. »

Cette procédure, dite « recouvrement 29 » (en référence au numéro de l’article de loi), a depuis bénéficié à 19.782 personnes d’après les chiffres énoncés par le Ministre de la Justice, Félix Braz.

Sur ces quelque 20.000 octrois, environ 1.000 l’ont été à destination d’individus résidant au pays.

A noter pour les intéressés, qu’il ne reste plus que quelques semaines avant que l’acquisition de la nationalité luxembourgeoise par cette voie ne soit plus possible. La date butoir pour enclencher les démarches est fixée au 31 décembre 2018.

L’année dernière, 3.751 en ont bénéficié.

Des autres voies possibles

En outre, d’autres dispositions existent pour recouvrer la nationalité luxembourgeoise. Parmi celles-ci, celles prévues par la modification de l’article 23, en date du 8 mars 2017 dont « l’option fondée sur l’existence d’un parent ou adoptant possédant ou ayant possédé la nationalité luxembourgeoise, qui n’a pas été attribuée au candidat. » Le ministre indique ainsi qu’entre le 1er avril et le 31 octobre 2018, l’administration a relevé 354 candidats.

Par ailleurs, sur la même période, 236 autres ont postulé en avançant « l’option fondée sur l’existence d’un grand-parent possédant ou ayant possédé la nationalité luxembourgeoise, cette dernière n’ayant pas été attribuée au parent du candidat. »

Lire aussi : Un justificatif supplémentaire pour acquérir la nationalité luxembourgeoise

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web