Rentrée scolaire en France : le nouveau protocole sanitaire !
logo site
icon recherche
Société

Rentrée scolaire en France : le nouveau protocole sanitaire !

Comment va se passer l’année scolaire en France ? Quel sera le nouveau protocole sanitaire en place ? Y a-t-il une discrimination entre les enfants vaccinés et ceux qui ne le sont pas ?

Publié par EddyThaux le 29/07/2021 | 1.998 vues

Protocole sanitaire
Photo : Gerd Altmann

Le Ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer a expliqué ce mercredi, le nouveau protocole sanitaire qui sera en vigueur dans les écoles en France dès la rentrée. Il incite clairement à la vaccination.

La Pass sanitaire ne sera pas exigé dans les écoles. Cependant, dans les collèges et les lycées, s’il y a un cas de contamination dans une classe, les élèves non vaccinés devront s’isoler chez eux et poursuivre en enseignement à distance. Les élèves vaccinés pourront continuer à suivre les cours en présentiel.

Que se passera-t-il concrètement en cas de contamination dans une classe ?

Dès qu’un cas positif sera détecté dans une classe de collège ou de lycée, celle-ci ne fermera pas. Les élèves non-vaccinés devront s’isoler 7 jours chez eux et suivre des cours à distance. Les élèves vaccinés et ayant un schéma vaccinal complet, pourront continuer à suivre les cours en présentiel.

Concernant les écoles maternelles et primaires, les enfants ayant moins de 12 ans ne peuvent pas encore être vaccinés et ne sont pas concernés par les mêmes mesures. Jean-Michel Blanquer donnera plus de précisions d’ici la rentrée. On peut déjà dire qu’au premier cas positif dans une classe de premier degré, la classe sera fermée comme c’était le cas l’année passée.

Le ministre annonce aussi 600 000 tests salivaires par semaine.

Quatre niveaux pour le protocole sanitaire de la rentrée scolaire 2021

On peut désormais consulter le nouveau protocole sanitaire sur le site du Ministère de l’Education nationale. Il se décompose en quatre scénarios : vert, jaune, orange et rouge, basés selon le degré de l’épidémie. Il incite clairement à inciter à vacciner les adolescents de plus de 12 ans. Comme l’a martelé le ministre de l’éducation : « Chacun doit comprendre que le vaccin est la solution ».

Protocole sanitaire

 

Des vaccinodromes dans les collèges et les lycées dès la rentrée.

6 000 à 7 000 vaccinodromes seront installés dans les écoles mais gérés par des professionnels. L’objectif est de proposer un centre de vaccination par établissement
Les élèves pourront se faire vacciner avec une autorisation parentale.

Les élèves de plus de 12 ans non vaccinés ne pourront pas participer aux sorties scolaires.

Les plus de 12 ans auront jusqu’au 30 septembre pour se faire vacciner. Au-delà, s’ils ne disposent pas du pass sanitaire, ils ne pourront pas participer aux sorties scolaires et dans les lieux culturels.

La vaccination ne sera pas obligatoire pour les enseignants

De nombreuses professions ont l’obligation de se faire vacciner pour exercer leur métier sous peine de voir leur contrat suspendu. Les enseignants ne seront pas concernés par cette mesure.

Le port du masque pour le élèves

Pour les élèves des écoles maternelles, le port du masque est proscrit, indépendamment du niveau de mesures applicable. Pour les autres élèves, les modalités sont les suivantes :

  • niveau 1 / niveau vert : le port du masque est obligatoire pour les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ;
  • niveau 2 / niveau jaune : le port du masque est obligatoire pour les élèves d’école élémentaire, les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées ;
  • niveau 3 / niveau orange : le port du masque est obligatoire pour les élèves d’école élémentaire, les collégiens et les lycéens dans les espaces clos et en extérieur ;
  • niveau 4 / niveau rouge : les mêmes règles que celles du niveau orange s’appliquent.

Il appartient aux parents de fournir des masques à leurs enfants. Le ministère dote chaque école,  collège et lycée en masques “grand public” afin qu’ils puissent être fournis aux élèves qui n’en disposeraient pas.

A lire : Le pass sanitaire européen, ce qu’il faut savoir

 

Ailleurs sur le web