Où le port du masque n’est-il plus obligatoire, dès le 16 mai ?
logo site
icon recherche
Société

Où le port du masque n’est-il plus obligatoire, dès le 16 mai ?

Quels sont les endroits où le port du masque pourra être enfin enlevé en France ? Et dans les avions, quelles sont les nouvelles règles ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 12/05/2022 | 3.585 vues
comments1 commentaire

Dmitry Marchenko / EyeEm / Getty Images

Voici une bonne nouvelle pour les frontaliers français qui prennent le train tous les jours pour se rendre au Luxembourg : le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun(en France). Et pour les futurs vacanciers, ils pourront voyager sans contraintes. Décryptage des nouvelles règles.

Qu’est-ce qui change en France dès lundi ?

À la sortie du Conseil des ministres, ce mercredi 11 mai 2022, Olivier Véran ministre de la Santé en France a annoncé qu’à compter du lundi 16 mai 2022, le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports en commun, même s’il reste “recommandé”. Sont concernés notamment le métro, le bus, le train, l’avion et les taxis, a précisé le cabinet du ministère à l’AFP.

La situation épidémique s’améliore, la pandémie n’est pas terminée mais le nombre de nouveaux diagnostics au quotidien diminue et nous considérons qu’il n’est plus adapté de maintenir cette obligation du port du masque dans les transports en commun, à partir de lundi 16 mai“, a justifié le ministre de la Santé.

Après la fin du masque dans les transports, quelques restrictions seront tout de même maintenues. Un pass “sanitaire” – distinct du pass vaccinal car il fonctionne aussi en cas de test négatif récent – restera demandé pour accéder aux établissements de santé, et un isolement d’au moins une semaine sera toujours imposé après un test positif.

Au niveau des hôpitaux, les soignants non vaccinés, qui ne peuvent actuellement pas exercer leur activité, ne seront pas réintégrés dans l’immédiat, mais le gouvernement va se poser la question.

L’UE « abandonne » les recommandations de port du masque

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ont publié, ce mercredi 11 mai 2022, une mise à jour des mesures de sécurité sanitaire pour les voyages aériens,« abandonnant la recommandation du port obligatoire de masques médicaux dans les aéroports et à bord des vols ».

« À partir de la semaine prochaine, les masques faciaux ne seront plus obligatoires lors des voyages en avion dans tous les cas, ce qui correspond globalement à l’évolution des exigences des autorités nationales en Europe en matière de transports publics », affirme Patrick Ky, directeur exécutif de l’AESA, dans un communiqué.

Que va-t-il se passer à partir du lundi 16 mai 2022 ? Tout dépendra du bon vouloir des compagnies aériennes et, surtout, de la réglementation propre à chaque pays.

« Les vols à destination ou en provenance d’une destination où le port du masque est toujours obligatoire dans les transports publics devraient continuer à encourager le port du masque », écrivent l’AESA et l’ECDC.

« Les règles et exigences des États de départ et de destination doivent être respectées et appliquées de manière cohérente, et les voyagistes doivent veiller à informer les passagers de toute mesure requise en temps utile », indique Andrea Ammon, directrice de l’ECDC.

Le masque reste une arme contre le Covid-19

Les deux agences européennes, qui saluent les bénéfices de la vaccination, rappellent l’utilité des gestes barrière et notent « que le masque facial reste l’une des meilleures protections contre la transmission du Covid-19 ».

Elles encouragent les « passagers vulnérables » à continuer à porter un masque, FFP2 si possible, et invitent les personnes qui toussent ou éternuent à garder le masque « pour rassurer les personnes assises à proximité ».

Lire Taxes et carburant : les prix du billet d’avion s’envolent !

 

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web

tembargo
21 messages
Il y'a 3 mois

Mais donc à la fontière, les frontaliers dans le train direction Luxembourg devront sortir les masques ?