Un Belgo-luxembourgeois à la conquête de la Lune
logo site
icon recherche
Société

Un Belgo-luxembourgeois à la conquête de la Lune

À 34 ans, Raphaël Liégeois a la vie et désormais l’univers devant lui. Le jeune homme, fait partie des 17 nouvelles recrues sélectionnées pour rejoindre l’Agence spatiale européenne. Détenteur des deux nationalités, il devient le premier astronaute luxembourgeois et le troisième belge.

Publié par Aymeric Henniaux le 23/11/2022

Raphaël Liégeois © ESA

Ils étaient 22 523, il n’en restera donc que 17. Né en Belgique et détenteur depuis 2018 de la nationalité luxembourgeoise, celui qui est encore pour le moment enseignant-chercheur en bio-ingénierie en Suisse donnera prochainement une tournure sidérale à sa carrière.

Raphaël Liégeois a été retenu ce mercredi pour rejoindre les rangs de l’Agence spatiale européenne (ESA). Sur les 17 heureux élus, il est l’un des six astronautes de carrière (les autres entrant comme réservistes).

Beaucoup d’appelés et (très) peu d’élus

Sachant qu’elle n’avait pas effectué de recrutements depuis près de quinze ans (c’était en 2008), c’est dire si l’appel à candidatures lancé par l’ESA l’an passé avait été accueilli avec le plus grand enthousiasme, entraînant dans son sillon des milliers de postulants.

Au total, 22 523 aspirants astronautes donc, parmi lesquels 5 397 femmes et 17 126 hommes. Lors de cette première phase, l’Agence spatiale européenne avait notamment reçu 64 candidatures en provenance du Luxembourg, 1 007 de Belgique, 3 695 d’Allemagne et 7 087 de France (un record en Europe).

Après une première sélection, l’ESA précise que « 1 361 personnes (530 femmes et 831 hommes) ont été invitées à la deuxième phase : une journée complète de tests de performance psychologique dans un établissement en Europe ».

 

Objectif ISS... et peut-être plus loin

S’il représentera évidemment le Luxembourg, c’est néanmoins sous les couleurs de la Belgique qu’avait candidaté Raphaël Liégeois en 2021. À partir du printemps prochain et pendant une durée de douze mois, lui et les autres lauréats rejoindront le Centre européen des astronautes à Cologne en Allemagne pour y suivre des entraînements complets.

 

Une fois ceux-ci achevés, ils pourront alors passer à une formation plus pointue en vue de rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) pour y effectuer des vols en orbite. Dans un premier temps, ils se concentreront sur l'ISS avant, peut-être, d'envisager la Lune...

À seulement 34 ans, Raphaël Liégeois devient donc le tout premier astronaute luxembourgeois à intégrer l’ESA et le troisième belge (le quatrième si l’on compte Tintin dans Objectif Lune en 1950 !) après Dirk Frimout qui vola à bord de la navette Atlantis en 1992, et Frank De Winne qui passa au total 198 jours dans l’espace au cours de deux missions réalisées en 2002 et 2008 sur Soyouz.

Retrouvez-nous sur Instagram :

Ailleurs sur le web