icon recherche
Société

Un Luxembourgeois dans l’album Panini d’Europol

Comme de coutume, l’organisation met chaque année en place des campagnes visant à diffuser plus largement des avis de recherche. Cette année, Europol s’est appuyé sur le modèle des albums Panini.

Publié par Romain S. le 12/07/2018 | 1.507 vues

L’intérêt de cette manœuvre, bien que ludique, n’est évidemment pas le divertissement mais bien le partage à plus grande échelle des avis de recherche.
L’intérêt de cette manœuvre, bien que ludique, n’est évidemment pas le divertissement mais bien le partage à plus grande échelle des avis de recherche.

p style=”text-align: justify;”>Dimanche, sur les coups de 17h ou 18h, selon le scénario de la rencontre, l’arbitre donnera le coup de sifflet final de la Coupe du monde 2018./p>p style=”text-align: justify;”>Bien conscient que la compétition fédère un public très large, Europol a décidé de tenter un coup tactique : sur le modèle des albums Panini, qui rencontrent toujours un franc succès, la police criminelle européenne a lancé ce jeudi son propre « Most Wanted Fugitives » numérique. strong>Les cartes des 25 criminels les plus recherchés du continent sont à « débloquer » en récupérant les codes pendant trois jours sur les réseaux sociaux, à partir de jeudi./strong>/p>!– Async JavaScript Tag // Tag for network 892: Lesfrontaliers.lu // Website: Lesfrontaliers Nouvelle version // Page: Lesfrontaliers_NV_Articles // Placement: Half-Page Mobile 300×600 (6599302) // created at: Jun 28, 2018 2:24:06 PM–>div id=”asyncPlaceholder_6599302_UID” style=”text-align:center”> /div>script type=”text/javascript”>/script>’;
    writeCapture.html(‘#asyncPlaceholder_6599302_UID’, adTagString);
  }
}
initAdtech_6599302_UID();
/script>noscript>a href=”https://adserver.adtech.de/adlink/3.0/892/6599302/0/0/ADTECH;loc=300;grp=[group]” target=”_blank”>img src=”https://adserver.adtech.de/adserv/3.0/892/6599302/0/0/ADTECH;loc=300;grp=[group]” border=”0″>/a>/noscript>!– End of Async JavaScript Tag –>p style=”text-align: justify;”>Parmi la « dreamteam » dévoilée par l’organisation, figurent strong>des bandits de la Grande Région dont un Belge, deux Français et même un Luxembourgeois./strong> Un homme, condamné à 20 ans de réclusion en 1999, jamais rentré de permission en 2004 et en cavale depuis 14 ans./p>blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”>p dir=”ltr” lang=”en” style=”text-align: justify;”>Europe’s a href=”https://twitter.com/hashtag/MostWantedCup?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw”>#MostWantedCup/a> kicks off now 🏆⚽!The Cypriot 🇨🇾, Finnish 🇫🇮 & French🇫🇷 EU a href=”https://twitter.com/hashtag/MostWanted?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw”>#MostWanted/a> players received the red card for armed robbery, fraud & murder. Send them off the pitch! Insert the code a href=”https://twitter.com/hashtag/RedCardURout?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw”>#RedCardURout/a> 🚨on a href=”https://t.co/HewF1z0Efj”>https://t.co/HewF1z0Efj/a> a href=”https://t.co/tdnfHOXpEV”>pic.twitter.com/tdnfHOXpEV/a>/p>/blockquote>blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr” style=”text-align: justify;”>— Europol (@Europol) a href=”https://twitter.com/Europol/status/1017287439835193345?ref_src=twsrc%5Etfw”>12 juillet 2018/a>/blockquote>p style=”text-align: justify;”>script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″>/script>/p>p style=”text-align: justify;”>L’intérêt de cette manœuvre, bien que ludique, n’est évidemment pas le divertissement mais bien strong>le partage à plus grande échelle des avis de recherche/strong> pour donner « em>le coup de sifflet final aux cavales des criminels les plus recherchés d’Europe. /em>» Le mot d’ordre n’est autre que : « em>Aidez la police ! /em>»/p>p style=”text-align: justify;”>a href=”https://eumostwanted.eu/fr” target=”_blank”>Les criminels les plus recherchés d’Europe/a>/p>

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web