logo site
icon recherche
Forum / Fiscalité

Télétravail en France : montant étrange de revenus FR sur fiche d'impôts 2024 ?  

Illustration du profil de
Stracciatello
THIONVILLE | France | 6 Messages

Hors ligne

Il y a 1 mois   

Bonjour à tous,

C’est mon premier message sur le forum qui m’a été d’une grande aide par le passé. Je remercie tous les intervenants pour leurs réponses fort utiles. J'espère pouvoir aider à mon tour dans le futur.

Je suis travailleur frontalier français au Luxembourg et dans le cadre des accord bilatéraux relatifs au télétravail, j'ai volontairement dépassé le seuil de 34 jours lors de l'année 2023 car d’après mes calculs préliminaires établis en février 2023, cela était avantageux dans ma situation de célibataire sans enfants. J’en en donc fait 68 au total sur l'année calendaire.

La problématique est que la fiduciaire mandatée par mon employeur m'a transmis une fiche d'impôt en février 2024 qui indique bien le nombre de 68 jours de télétravail total en 2023 mais sur un total de jours ouvrés de 300 environ (déduit par mes soins via un produit en croix basique revenus étrangers indiqués).

Car selon la fiduciaire, les samedi sont considérés aussi comme des jours ouvrés ! J’ai en effet un décompte de 26 jours (!?) de jours travaillés par mois sur mes fiches de paie du second semestre 2023. Je trouve cette méthode de calcul pour le moins surprenante étant donné qu’il n’est supposé y avoir que 260 jours ouvrés en moyenne. Auxquels on retranche les jours de congés (et éventuellement les jours de maladie s'il y'en a) pour arriver à un total de 220 jours environ par an.

Je précise que je travaille du lundi au vendredi de 8h à 17h et jamais les samedi et dimanche.

Deux scénarios s’affrontent donc :

  1. Si l’on se base sur les 215,5 jours effectif travaillés et 68 jours de TT, le pourcentage de jours en télétravail est de 31,55% du total.
  1. Si l’on se base sur les 300 jours ouvrés et 68 jours de TT, le pourcentage de jours en télétravail est de seulement 22,5%

Le taux d’imposition en France étant inférieur à celui du Luxembourg, vous comprenez mon intérêt à maximiser le pourcentage de jours de télétravail sur une année calendaire en restant toutefois sous le seuil des 49.9%.

Seulement, la fiduciaire affirme que leur méthode de calcul est la bonne, ce qui nous paraît très étrange à moi et mon DRH. Et je me vois mal indiquer des montants différents de ceux de ma fiche d’impôts sur mes déclarations d’impôts FR et LUX 🙁

Je suis donc dans une impasse à l’heure actuelle et le temps tourne. En effet, la date limite de la déclaration d’impôts en France est le 8 juin 2024.

Auriez-vous un éclaircissement à me donner sur ce sujet ? Avez-vous déjà constaté des cas de figure similaires ?

Cordialement,


Illustration du profil de
Stracciatello
THIONVILLE | France | 6 Messages

Hors ligne

Il y a 1 mois   

Bonsoir,

Sinon pour simplifier et m'aider pour ceux qui ont dépassé les 34 jours de TT sur l'année 2023, quel est votre votre nombre de jours imposable à l'étranger (nombre de jour de TT) et est-ce que ce nombre de jours imposables à l'étranger est bien indiqué sur votre fiche d'imposition ?

Si c'est le cas, vous devriez avoir une case "Montant Imposable à l'étranger" et une autre "Montant servant de base à la retenue"

Si vous diviser l'un par l'autre (Montant Imposable à l'étranger/Montant servant de base à la retenue) quel est le résultat que vous obtenez ?


Illustration du profil de
aneurysm
113 Messages

Hors ligne

Il y a 1 mois   

2