Le complément différentiel au Luxembourg
icon recherche
Famille

Le complément différentiel au Luxembourg

Au Grand-Duché, les travailleurs frontaliers qui répondent aux conditions, peuvent bénéficier soit des allocations familiales de la part du Luxembourg, soit du complément différentiel.

Publié par CaptainListe le 30/05/2017 | 31.018 vues

bébé qui joue avec de l'argent
bébé qui joue avec de l'argent

Au Luxembourg, les travailleurs frontaliers peuvent bénéficier de certaines prestations familiales de la part du Luxembourg (les allocations familiales, rentrée scolaire, congé parental).

Allocations familiales ou complément différentiel ?

Dans le cas d’un couple de frontaliers dont les deux parents travaillent au Luxembourg ou pour un frontalier qui travaille au Grand-Duché et qui élève seul ses enfants, c’est le Luxembourg qui versera les prestations familiales du Luxembourg dites “exportables“. 

Si seulement un seul des deux conjoints travaille au Luxembourg et l’autre travaille dans son pays de résidence ou y touche des revenus de remplacement (chômage), les prestations familiales sont payées en priorité par le pays de résidence.

Or, dans ce cas, si le montant des prestations est inférieur à ce qui aurait été versé par le Grand-Duché, le Luxembourg verse la différence, c’est ce qu’on appelle le complément différentiel.

A quel moment le complément différentiel est-il versé ?

Si les allocations familiales sont versées mensuellement au Grand-Duché, le complément différentiel est payé 2 fois par an.

  • Pour la période de janvier à juin, le paiement se fait au plus tôt fin juillet – début août.
  • Pour la période de juillet à décembre, le paiement se fait au plus tôt fin janvier – début février.

Il faut bien sûr que les conditions de droit soient remplies et que la Caisse pour l’Avenir des enfants (CAE), ait bien reçu les informations concernant les montants de la caisse prioritaire.

✔ A noter qu’il existe des échanges automatiques entre la CAE au Luxembourg et la Caisse des Allocations familiales (CAF) de Moselle et de Meurthe-et-Moselle. Les frontaliers n’ont donc pas besoin d’envoyer les montants perçus en France. Or, ces échanges peuvent comporter des erreurs. La CAE informe que si le paiement n’a pas été effectué six semaines après la période de versement, les bénéficiaires peuvent contacter directement la CAE

Plus d’infomations sur le site de la Caisse pour l’avenir des enfants 

Voir aussi :

Quelles démarches pour bénéficier des allocations familiales au Luxembourg ? 
Calculez le montant de vos allocations familiales

 

Ailleurs sur le web