Bientôt la fin de la pénurie de paracétamol au Luxembourg
logo site
icon recherche
Santé

Bientôt la fin de la pénurie de paracétamol au Luxembourg

En rupture de stocks dans de nombreux endroits du pays, plusieurs types de paracétamol devraient enfin faire leur réapparition dans les prochaines semaines d’après la ministre de la Santé.

Publié par Aymeric Henniaux le 29/08/2022 | 1.078 vues

Bientôt un réapprovisionnement en paracétamol au Luxembourg.
La ministre de la Santé promet un réapprovisionnement en paracétamol dans les prochaines semaines.

Trouver du paracétamol n’est pas chose aisée au Luxembourg depuis plusieurs semaines. Pire, deux types du médicament sous forme de sirop et à destination des enfants, le Benuron 200 mg et le Paracetamol Ratio 40 mg (aidant à lutter contre la fièvre et les maux de tête) sont même tout simplement introuvables depuis le printemps dernier. À eux seuls, ils représentent près de la moitié du marché du sirop au Luxembourg.

Interrogée sur le sujet dans le cadre d’une question parlementaire posée par le député Claude Wiseler (CSV), la ministre de la Santé, Paulette Lenert, s’est voulue rassurante, promettant un retour à la normale « dans les prochaines semaines ».

La faute au Covid-19

C’est la principale cause de cette pénurie dont pâtissent les Luxembourgeois aujourd’hui : la pandémie de coronavirus a entraîné de « fortes fluctuations de la demande de paracétamol ».

En clair : après une demande « extrêmement élevée en mars et avril 2020 », l’année 2021 a connu à l’inverse « une forte baisse, de sorte que la production a considérablement été réduite. Mécaniquement, les stocks ont donc augmenté de manière significative mais n’ont pu être utilisés que dans une mesure limitée en raison des dates de péremption », résume la ministre de la Santé.

Problème, la récente vague de Covid-19 a relancé la demande, demande qui n’a pu être satisfaite par les laboratoires pharmaceutiques qui n’ont pas pu suivre. La situation a fini par créer des « goulots d’étranglement de livraison, mais qui ne concernaient pas uniquement le Luxembourg mais ont été observés à l’échelle mondiale », poursuit Paulette Lenert.

Lire Paracétamol : des médecins découvrent un effet indésirable préoccupant

Enfin le retour à la normale ?

À la question de savoir si l’approvisionnement de ce médicament serait bientôt à nouveau sûr, le ministère de la Santé a indiqué que « les informations dont (il) disposait prévoyait un retour à la normale dans les prochaines semaines ».

Reste que le Luxembourg est complètement dépendant des approvisionnements étrangers en matière de médicaments. « Un avantage et un inconvénient » pour Paulette Lenert puisqu’une pénurie de paracétamol dans les pays voisins peut avoir « un impact direct sur l’approvisionnement en médicaments du Luxembourg ». Comme c’est donc le cas actuellement. Voilà pour l’inconvénient.

L’avantage, lui, tient du fait qu’en cas de pénurie « la législation luxembourgeoise facilite l’importation de médicaments alternatifs depuis ces mêmes pays voisins ». Rappelons par exemple qu’il existe le Dafalgan ou encore le Perdolan ayant les mêmes bienfaits.

Lire Luxembourg : contraception gratuite début 2023

Retrouvez-nous sur Instagram :

Ailleurs sur le web