A Luxembourg, les morts gardent la mémoire
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Le diesel fait le yoyo au Luxembourg : baisse prévue ce vendredi
Société

A Luxembourg, les morts gardent la mémoire

Au cimetière Notre-Dame de la capitale, une soixantaine de tombes disposent d’un QR code. En le flashant, le visiteur pourra tout savoir sur celui ou celle qui repose ici en paix.

Publié par Patrick Jacquemot le 01/11/2022

Au Limpertsberg, on sait mieux qu’ailleurs que l’expression « muet comme une tombe » est mensongère. En effet, dans le cimetière Notre-Dame de ce quartier de Luxembourg, les sépultures parlent. En tous cas, certaines sont capables d’évoquer la mémoire du défunt qu’elles abritent.

Tout le mérite en revient à un projet, lancé en 2021, consistant à disposer sur certains monuments funéraires des QR codes. Avec son mobile, le visiteur a ainsi tout loisir de connaître la vie du… mort qui gît à ses pieds.

Il est vrai que le vieux (et beau) cimetière Notre-Dame en a des histoires à raconter. Il compte en effet quelque 130 tombes remarquables et protégées sur la double centaine référencées sur l’ensemble des 13 cimetières de la Ville de Luxembourg.

Que ce soit des monuments remarquables par leur hôte prestigieux ou en raison de leur forme originale, le cimetière se dévoile ainsi désormais en mode 2.0.

Ludique autant qu’instructive, la balade au fil des allées permet d’en apprendre plus, par exemple, sur Friedhelm Wilhelm Voigt (dont les impostures ont marqué le début du siècle) ; de se souvenir des engagements politiques de Paul Eyschen, ancien ministre d’Etat ; de découvrir celui qui a composé paroles et musique de l’hymne national luxembourgeois. Vous savez, Jean-Antoine Zinnen.

Si, pour l'instant, l'opération a permis d'installer 123 QR Codes au cimetière Notre-Dame, le principe va s'étendre. Ainsi, le cimetière du Val des Bons Malades, au Pfaffenthal, va lui aussi bénéficier de cette signalisation.

Petit tour de 4 cimetières "remarquables" sur la Grande Région

  • En mémoire des GI's (Lu): à deux pas de la capitale luxembourgeoise, à Hamm, le Luxembourg american cemetery and memorial vient rappeler le sacrifice des jeunes soldats US pour la libération de l'Europe du nazisme. Ici, reposent 5.076 combattants américains, la plupart tombés lors de la Bataille des Ardennes.
    Y repose aussi le Général Patton, commandant de la 3e division US, qui avait demandé à être inhumé aux côté de ses hommes.
  • Mémoires enfouies (Fr) : Thionville (avec ses villages-quartiers) compte officiellement huit cimetières. Mais un neuvième aurait pu s'ajouter à cette liste. En effet, au printemps dernier, des fouilles arcvhéologiques menées rue du Vieux-collège, ont permis de mettre à jour un nouveau lieu funéraire. Ce cimetière, recouvert depuis des centaines d'années, remontait au XVIIe siècle et comptait près de 80 sépultures.
    Mais le repos éternel des défunts risque d'être perturbé. En effet, le site va être recouvert et des immeubles vont être construits au-dessus. Y a plus de respect!
  • Art funéraire (Be): à Namur, jusqu'au 11 novembre, le cimetière de Namur accueille les créations de neuf artistes contemporains. Les œuvres ont pris place dans les allées, près des carrés militaires, sur des monuments funéraires. Façon de questionner autrement sur l'absence, la perte, le deuil.
  • Bonne étoile (De) : A Worms, en Rhénanie-Palatinat, il est possible de visiter le plus ancien cimetière juif d'Europe. A une cinquantaine de kilomètres du Luxembourg, le "Heiliger Sand" remonterait à l'an 1034. Le site et ses 2.500 tombes ont été inscrits à la liste du patrimoine mondial par l'Unesco en 2021.

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web