Augmentation des bourses scolaires au Luxembourg
logo site
icon recherche
Famille

Augmentation des bourses scolaires au Luxembourg

Lors du comité tripartite de mars, le gouvernement et les syndicats au Luxembourg ont décidé d'augmenter les bourses scolaires afin de permettre aux étudiants de faire face à l'inflation. Quels sont les montants accordés ? Qu'est ce qui change ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 12/04/2022 | 4.646 vues

Le gouvernement au Luxembourg a décidé de prévoir une enveloppe financière additionnelle de 10 millions d’euros à partir de l’année académique 2022/2023 pour les aides financières de l’État pour études supérieures, enveloppe financière à répartir sur la bourse de base, la bourse de mobilité et la bourse sur critères sociaux. “Je me réjouis de l’échange constructif avec les représentants de l’ACEL, qui a permis d’aboutir rapidement à un paquet de mesures qui devrait permettre aux étudiants de faire face à l’augmentation du coût de la vie, notamment à la hausse des prix énergétiques, afin qu’ils puissent entamer ou poursuivre sereinement leurs études supérieure” , a déclaré le ministre Claude Meisch.

Lire Tout savoir sur les bourses au Luxembourg

Evolution des montants semestriels des différents volets de l’aide financière

Montants
2021/2022
Montants
2022/2023
(à partir du 1er août 2022)
Augmentation totale août 2022 Augmentation due à index octobre 2021 et index avril 2022 Augmentation due à enveloppe additionnelle
Bourse de base 1.050 € 1.142 € 92,00 € 52,00 € 40,00 €
Bourse de mobilité 1.286 € 1.420 € 134,00 € 64,00 € 70,00 €
Bourse sociale 288 € à 1.995 € 352 € à 2.210 € +64 € à +215 € +14 € à +100 € +50 € à +115 €
Bourse familiale 262,00 € 274,00 € 12,00 € 12,00 €

 

Il est à noter que la bourse sur critères sociaux peut comprendre une partie bourse et une partie prêt suivant le revenu total annuel du ménage dont fait partie l’étudiant.

Ceci se traduit en une augmentation progressive due à l’enveloppe additionnelle de 50 euros de la partie bourse sociale pour un revenu inférieur ou égal à 4,5 fois le montant brut du salaire social minimum (SSM) et jusqu’à 115 euros pour un revenu inférieur au montant brut du salaire social minimum.

Lire Obtenir un diplôme universitaire en conciliant travail et études !

Les détails de la bourse sociale

Bourse sur critères sociaux Montants
2021/2022
Montants
2022/2023
(à partir du 1er août 2022)
Augmentation totale août 2022 Augmentation due à index octobre 2021 et index avril 2022 Augmentation due à enveloppe additionnelle
1x SSM 1.995 € 2.210 € 215,00 € 100,00 € 115,00 €
1,5 x SSM 1.681 € 1.870 € 189,00 € 85,00 € 104,00 €
2 x SSM 1.391 € 1.553 € 162,00 € 69,00 € 93,00 €
2,5 x SSM 1.128 € 1.266 € 138,00 € 56,00 € 82,00 €
3 x SSM 866,00 € 980,00 € 114,00 € 43,00 € 71,00 €
3,5 x SSM 603,00 € 693,00 € 90,00 € 30,00 € 60,00 €
4,5 x SSM 288,00 € 352,00 € 64,00 € 14,00 € 50,00 €

 

Ce qu’il faut retenir de cette mesure

  • Un étudiant en difficulté : La majoration annuelle qui peut être allouée à des étudiants se trouvant dans une situation grave et exceptionnelle et étant confrontés à des charges extraordinaires sera doublée et passe de 1.000 euros actuellement à 2.000 euros. Comme c’est le cas à l’heure actuelle, cette majoration est ajoutée à raison de 50% à la bourse de base et à raison de 50% au prêt et est décidée par le ministre après avis d’une commission consultative ;
  • Frais de scolarité pris en charge complètement : Une majoration sera désormais appliquée pour l’intégralité des frais d’inscription jusqu’à concurrence de 3.800 euros par année académique, cette majoration étant ajoutée à raison de 50% à la bourse et à raison de 50% au prêt. Jusqu’à présent, seuls les frais d’inscription dépassant un forfait de 100 euros et jusqu’à concurrence de 3.700 euros étaient pris en considération, le forfait de 100 euros ayant été donc à la charge des étudiants ;
  • Si l’année est commencée… : les mesures dérogatoires introduites pour contrebalancer les effets négatifs de la crise sanitaire seront étendues de façon à également inclure au cercle des bénéficiaires les étudiants ayant entamé leurs études supérieures à partir de l’année académique 2021/2022. Pour ces étudiants, une unité additionnelle est donc ajoutée au nombre de semestres supplémentaires par rapport à la durée d’études officielle pendant lesquels les étudiants peuvent bénéficier, dans un seul cycle d’études, de l’aide financière pour études supérieures. Ils pourront également bénéficier des dispositions dérogatoires en matière de contrôle de la progression en premier cycle.

Lire Réforme : l’école au Luxembourg va-t-elle devenir obligatoire jusqu’à 18 ans ?

 

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web