Trois nouvelles stations d’autopartage au Luxembourg
logo site
icon recherche
Mobilité

Trois nouvelles stations d’autopartage au Luxembourg

En collaboration avec le Fonds Kirchberg, Flex Carsharing étend son réseau avec trois nouveaux sites d'autopartage de véhicules afin d'atteindre un total de 60 stations et 110 voitures réparties à travers le Luxembourg.

Publié par Chrystelle Thevenot le 18/03/2022 | 2.554 vues

Une nouvelle station d’autopartage a été inaugurée, jeudi 17 mars 2022, au Kirchberg, dans le quartier du Grünewald, en présence du ministre de la Mobilité et des Travaux publics.

Au cours des dernières décennies, les déplacements quotidiens dans les villes au Grand-Duché ont été marqués par la croissance considérable du trafic automobile qui constitue désormais le mode de déplacement dominant.

Beaucoup de citadins sont séduits par la flexibilité et le confort de la voiture particulière en autopartage, symbole de liberté et de progrès technique

Qu’est-ce que l’autopartage ?

Le principe est de mettre à la disposition des habitants  une solution de mobilité dite partagée. En effet, chaque utilisateur peut accéder à des véhicules  24h/24 et 7j/7 et éviter tous les tracas liés à la possession d’une voiture.

Le deal est que le loueur mette à disposition des véhicules afin que les utilisateurs puissent effectuer leur location de manière totalement autonome. En contrepartie, le gouvernement privatise des points de stationnement.

Flexibilité de l’autopartage

L’accès aux véhicules est souple puisque la réservation peut se faire dans des délais courts, via téléphone ou internet. La prise du véhicule se fait de manière autonome, généralement grâce à une carte à puce permettant de débloquer un boîtier à clés ou un ordinateur de bord embarqué sur le véhicule.

Le service d’autopartage est adapté pour des trajets de courte durée (inférieurs à la journée) sur la base d’une tarification proportionnelle à la durée d’utilisation et au kilométrage réalisé.

En combinant les différents moyens de transport, il est possible de réduire le nombre de places de parking par logement, tout en permettant aux habitants d’utiliser une voiture de manière flexible.

Plus de salariés concernés

L’autopartage peut permettre aussi à certains collaborateurs qui n’avaient pas accès à un véhicule d’entreprise de bénéficier d’un moyen de transport professionnel. En effet, l’amortissement de ce service est plus important lorsque les utilisateurs sont nombreux.

3 nouvelles stations

C’est dans cet esprit que le Fonds Kirchberg (Administration gouvernementale à Luxembourg) collabore avec CFL Mobility et Flex, qui exploitent déjà deux stations d’autopartage sur le plateau du Kirchberg, notamment dans les parkings «Place de l’Europe» et «Gernsback», auxquels s’ajoutent aujourd’hui trois nouvelles stations que le Fonds Kirchberg a installées sur ses propriétés.

Les trois nouveaux sites se trouvent

  • sur le parking de l’Université, rue Richard Coudenhove-Kalergi
  • au quartier Kiem, coin boulevard Konrad Adenauer/boulevard Pierre Frieden
  • au quartier du Grünewald, coin rue Edward Steichen/rue Marcel Fischbach

Lire La police au Luxembourg effectuera des contrôles… grâce aux demandes sur Instagram !

 

Retrouvez-nous sur

 

Ailleurs sur le web