Cas Covid-19 : comment s’isoler au Luxembourg, en France ou en Belgique ?
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une mini-baisse pour le SP98 jeudi au Luxembourg
Santé

Cas Covid-19 : comment s’isoler au Luxembourg, en France ou en Belgique ?

Les députés luxembourgeois viennent de diviser par deux la période d’isolement des personnes infectées. Mais qu’en est-il ailleurs ?

Publié par Patrick Jacquemot le 21/10/2022

C’est voté ! Au Grand-Duché, les personnes testées positives au Covid n’auront plus à se tenir à l’écart pendant 7 jours. La durée de cet isolement vient d’être réduite à 4 jours. Les députés l’ont décidé jeudi. Signe que la dangerosité du virus s’atténue et surtout que des arrêts trop longs et nombreux devenaient bien trop pénalisants pour l’activité des entreprises

Le salarié, infecté, devra toujours fournir une ordonnance pour justifier son absence. Sachant qu’au-delà du délai de 4 jours, si les symptômes restaient persistants, une prolongation du certificat médical restera possible.

Du 10 au 16 octobre 2022, les services de Santé luxembourgeois ont enregistré 8.061 cas devant s’isoler pour éviter de devenir un maillon de la chaîne d’infection sur le lieu de travail.

Et comme à chaque fois dans la gestion de la crise Covid, les positions différent d’un pays à l’autre.

Ainsi, en France, les personnes cas contact de plus de 12 ans (vaccinées ou non) ne sont plus tenues de respecter un isolement. Cela depuis mars dernier. Devra par contre s’isoler, tout individu positif.

Dans ce cas, les adultes Covid+ ayant un schéma vaccinal complet à jour ont à respecter un isolement de 7 jours (pleins) à compter de la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif.

Néanmoins, au bout de 5 jours, la personne positive peut sortir d’isolement à deux conditions :

  • En cas de test antigénique ou PCR négatif ;
  • Disparition de signes cliniques d’infection depuis 48h.
    Pour les personnes positives ayant un schéma vaccinal incomplet, la mesure préventive est étendue à 10 jours (ou 7 selon les critères ci-dessus).

A lire : Le Luxembourg contraint de détruire des doses de vaccin anti-Covid

La Belgique a elle aussi choisi une durée de placement à l’écart de 7 jours a minima. Cependant, par la suite, des mesures de précaution doivent être prises pendant 3 jours supplémentaires.

Le ministère de la Santé invite ainsi les citoyens concernés au port systématique du masque buccal à l’intérieur et à restreindre leurs contacts sociaux.

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web