Le Sida reste toujours une menace
logo site
icon recherche
Santé

Le Sida reste toujours une menace

Mis au second rang par la pandémie Covid, le virus HIV n’a toutefois pas disparu. Au contraire, il a progressé… Jusqu’au 28 novembre, une vaste campagne de dépistage gratuit est lancée au Luxembourg.

Publié par Patrick Jacquemot le 23/11/2022

On avait (presque) fini par l’oublier. Pourtant, le Sida est encore bien présent. Et en 2021, au Luxembourg, 50 nouvelles infections au HIV ont encore été enregistrées.

Certes, les chiffres ont été pires par le passé. Mais le Comité de surveillance Sida en place dans le pays note que cette donnée est en augmentation par rapport à 2020…

L’an passé, 103 personnes atteintes par le virus ont été nouvellement recensées au service national des maladies infectieuses. Ainsi, actuellement, près de 1 300 personnes vivraient au Grand-Duché porteuses du virus.

Mais, statistiquement, il est aussi établi que « 15% des personnes atteintes par VIH ne sont pas diagnostiquées ». Aussi, pas question pour le ministère de la santé luxembourgeois de laisser passer la Semaine européenne du dépistage sans (ré)agir.

Ainsi, jusqu’au 25 novembre, la DIMPS-Mobile HIV Testing de la Croix-Rouge sera présente sur le campus du Kirchberg pour offrir aux étudiants, mais également à toute personne qui le souhaite, la possibilité de se faire dépister. Le tout par test rapide, gratuit et anonyme (de 11h30 à 14h30).

Cette semaine, quiconque le souhaite peut également demander à être dépisté dans l’un des laboratoires partenaires de la Semaine (Ketterthill, Bionext ou Laboratoires réunis) ou dans les centres d’analyse de la Zithaklinik et de l’Hôpital du Kirchberg. Là aussi, sans frais et avec l’anonymat garanti.

Evidemment, en plus de cette opération ponctuelle, il reste possible de se faire tester tout au long de l’année. Que ce soit au service HIV Berodung de la Croix-Rouge, au Centre LGBTIQ+ Cigale, au CHL à Luxembourg-ville ou encore au Laboratoire national de santé à Dudelange et au Centre hospitalier Emile-Mayrisch à Esch-sur-Alzette.

Retrouvez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web