Variole du singe : comment ça s’attrape ?
logo site
icon recherche
Santé

Variole du singe : comment ça s’attrape ?

Cette maladie peut se transmettre à l'Homme par les rongeurs ou les singes. C'est quoi ? Quels symptômes ? Traitements ? Est-ce dangereux ? Contagieux ?

Publié par Pauline Dechanet le 23/05/2022 | 9.595 vues

Crédit photo : Pixabay

Elle se propage doucement mais sûrement. Quatre personnes ont été diagnostiquées positives au virus de la variole du singe en Belgique, a indiqué la virologue Marc Van Ranst sur Twitter samedi 21 mai 2022.

Selon la Direction générale de la santé en France, le virus a été détecté chez un homme de 29 ans qui n’avait pas d’antécédent de voyage dans un pays où cette maladie circule. Des cas ont été détectés aussi en Allemagne.

Le ministère de la Santé au Luxembourg signale, dans un communiqué de presse du 21 mai, qu’il n’y a pour le moment aucun cas de variole du singe suspect ou confirmé. La situation est surveillée de très près avec les partenaires européens.

Depuis début mai, des dizaines de cas suspects ou confirmé ont été détectés en Europe ou en Amérique du Nord.

Le virus de la variole du singe ou virus “Monkeypox” est à l’origine d’une maladie infectieuse transmise à l’Homme par les animaux, notamment les rongeurs et les singes.

Définition : c’est quoi la variole du singe ?

L’orthopoxvirose simienne, ou “variole du singe“, est une zoonose virale rare (virus transmis à l’être humain par les animaux) “que l’on observe principalement dans les zones isolées du centre et de l’ouest de l’Afrique, à proximité des forêts tropicales humides” indique l’OMS. “Les rongeurs africains et les primates non humains (comme les singes) peuvent héberger le virus et infecter les humains” précise l’Agence américaine pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Ce virus ressemble à celui de la variole sur le plan clinique mais le monkeypox est dû à un poxvirus différent du virus de la variole” explique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Le premier cas humain a été détecté en 1970, en République démocratique du Congo chez un garçon de 9 ans vivant dans une région où la variole avait été éliminée depuis 1968.

Lire Paracétamol : des médecins découvrent un effet indésirable préoccupant

Quels sont les symptômes de la variole du singe ?

Les symptômes ressemblent à ceux des patients atteints de variole, mais en plus légers. Dans les 5 premiers jours, l’infection provoque plusieurs symptômes :

  • fièvre
  • maux de tête
  • adénopathie (gonflement des ganglions lymphatiques)
  • douleurs dorsales
  • myalgies (douleurs musculaires)
  • asthénie (épuisement)

Dans les 1 à 3 jours (parfois plus) suivant l’apparition de la fièvre, le patient développe des symptômes d’éruption cutanée (rash) qui commence souvent sur le visage puis s’étend à d’autres parties du corps, dont les paumes des mains, les plantes des pieds et les muqueuses (bouche et région génitale). L’atteinte cutanée survient en une seule poussée. Des démangeaisons sont fréquentes. Les lésions passent par différents stades successifs : macules, papules, vésicules, pustules, croûtes.

Lire L’acouphène : ces bourdonnements qui empoisonnent la vie de vos oreilles

Transmission : comment s’attrape la variole du singe ?

L’infection est provoquée par un contact direct avec du sang, des liquides biologiques ou des lésions cutanées ou muqueuses d’animaux infectés.

La transmission entre humains se produit principalement par les particules des gouttelettes respiratoires. Les autres modes de transmission interhumaine comprennent le contact cutané direct avec les liquides biologiques ou la lésion, et le contact indirect avec la lésion, par exemple par des vêtements, du linge de maison ou de la vaisselle contaminés.

La variole du singe est-elle contagieuse ?

Il peut y avoir une transmission de la maladie entre Hommes, par exemple au sein d’une même famille via l’exposition aux gouttelettes respiratoires de la personne contaminée mais cela “nécessite en général un contact face à face prolongé” souligne l’OMS.

La maladie est ainsi peu contagieuse entre les Hommes, Elle peut également survenir par inoculation ou par voie placentaire (orthopoxvirose simienne congénitale).

Comment savoir si j’ai la variole du singe ?

Pour diagnostiquer la maladie, il faut passer par une analyse du virus en laboratoire.

Existe-t-il un vaccin contre la variole du singe ?

Il n’existe aucun vaccin contre le Monkeypox mais celui contre la variole serait efficace à 85% selon l’Institut Pasteur en France.

Un virus qui n’est pas nouveau…

Lire Nomophobie : jamais sans mon téléphone !

 

 

Retrouvez-nous sur

 

Ailleurs sur le web