Vendredi, jour le plus dangereux sur les routes du Luxembourg
logo site
icon recherche
Mobilité

Vendredi, jour le plus dangereux sur les routes du Luxembourg

Au Luxembourg, juin et juillet sont les mois qui connaissent le plus d’accidents de la circulation. Et sur la semaine, le jour avant le week-end reste celui où les accidents corporels sont les plus fréquents.

Publié par Patrick Jacquemot le 25/11/2022

Les collisions contre arbre représentent 9% des accidents de la route.

Le Statec a fait le décompte : sur les dix dernières années, 15 personnes sont mortes sur les routes luxembourgeoises, 2 729 ont été gravement blessées et 9 669 s’en sont tirées avec des blessures légères.

Pour les causes, régulièrement, le ministère de la Mobilité pointe du doigt la vitesse d’abord, l’alcool au volant (ou au guidon) ensuite. Certes, les autorités tentent de juguler les deux par des campagnes de contrôles autant que de communication, mais le bilan d’une décennie de circulation a de quoi faire frémir.

Et l’avantage des statistiques sur une si longue durée, c’est qu’elles permettent de tirer de réels enseignements. Là où l’analyse annuelle peut être faussée par telle météo capricieuse, ou telle collision en nombre faisant exploser les chiffres.

Cette fois donc, le Statec peut dégager des tendances. Et l’une d’entre elles est que l’accident-type le plus fréquent reste la collision entre véhicules en marche (50%). Des circonstances bien loin devant les autres typologies notées sur le réseau routier luxembourgeois:

  • Collision véhicule/piéton : 17%
  • Choc contre un obstacle fixe : 13%
  • Collision contre un arbre : 9%
  • Chute en deux roues ; 6%
  • Collision avec véhicule en stationnement : 3%
  • Sortie de route : 2%

Des relevés effectués par le Statec, il ressort  que les cantons les plus peuplés du Sud et les plus “mobiles” question main-d’oeuvre sont aussi les zones les plus accidentogènes. Le canton d’Esch-sur-Alzette détenant la palme, avec 3 207 accidents corporels relevés en dix ans. Suivent les secteurs de Luxembourg (2 320) ou Cappellen (734).

Dans cette même logique, les cantons de Vianden, Echternach ou Redange sont nettement plus sécures en terme de circulation.

Au fil de l'analyse, on remarquera que juin et juillet concentrent 20% des accidentés référencés alors qu'ils ne représentent 16% de l'année. Le mois le plus "sûr" étant février où visiblement tous les usagers de la route montrent plus de prudence (et en plus où il y a moins de jours...).

Quand à la journée la plus périlleuse, le Statec a relevé qu'il s'agissait du vendredi. Mais de peu...

Le 5e jour de la semaine concentre 16% des accidents hebdomadaires, quand les autres s'en tirent avec des scores moindres (de 12% le dimanche à 15% les mercredi et samedi). Bref, un conseil : soyez prudent 24/7 !

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web