Les nicotine pouches plus drastiquement encadrées
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Légère augmentation du gasoil à partir du 22 mai au Luxembourg
Santé

Les nicotine pouches plus drastiquement encadrées

Les industriels vendant ces sachets au Luxembourg vont être soumis à une nouvelle taxe et de nouvelles règles. Il est vrai que l'usage de ces produits nicotinés n'était pas sans risques...

Publié par Patrick Jacquemot le 13/05/2024 à 16:05

Voilà maintenant quatre ans que les “sachets de nicotine” (ou nicotine pouches) ont fait leur apparition dans les bureaux de tabac du Luxembourg. Avec un succès immédiat notamment auprès de la jeunesse. Et c’est bien cela qui, depuis le début des années 2020, préoccupe les autorités. Et pour cause : l’arrivée de ces produits s’est faite sans les assujettir à des règles d’accès restrictives. Cela alors que, dès 2006, le pays avait signifié que la vente de cigarettes ou de tabac à rouler était interdite aux moins de 16 ans.

Les producteurs de ces pochons pouvant contenir une douzaine de milligrammes de nicotine (le tout enrobé de divers arômes synthétiques) vont sans doute devoir restreindre leur livraison d’ici peu. En effet, cette fois, le gouvernement a décidé de taper du point. Et le dernier conseil de gouvernement en date a permis d’acter une série de mesures visant à contenir la diffusion de ces produits.

Octobre 2024 verra ainsi ces pouches subir tout d’abord une taxation particulière. De l’ordre de 100 euros maximum par kilogramme. Pour l’acheteur d’une boite de 20 sachets, cela fera un surcoût de l’ordre d’1 euro. De quoi faire passer le paquet au-delà des 6 euros probablement.

Des risques connus

Mais en plus de cette mesure présentée par le ministre des Finances, Gilles Roth, sa collègue de la Santé a également décidé d’agir en parallèle. Ainsi, Martine Deprez encourage les députés à voter prochainement un cadre plus ferme pour restreindre la consommation : obligation d’étiquetage sur la nature exacte des ingrédients (et leur proportion), interdiction de publicité, aucune vente permise pour les mineurs et encore moins de distribution gratuite comme certains fabricants l’ont déjà fait…

La vente à distance de ces “snus” sera elle aussi restreinte aux seuls adultes dans le pays. Toute commande internet validée pour un Luxembourgeois de moins de 18 ans étant sanctionnable.

Question santé publique, il est maintenant avérer que ces sachets dont le goût ressemble à celui de bonbons peuvent altérer la santé de leurs usagers. Primo, la nicotine entraîne facilement une dépendance. Secundo, les sachets (ou les perles) participent à l’augmentation des risques vasculaires (des simples palpitations cardiaques en passant par la formation de caillots et jusqu’à possiblement l’accident vasculaire cérébral (AVC)….

Migraines, nausées, douleurs abdominales figurent aussi parmi les symptômes déplorés par certains consommateurs. Notamment des anciens fumeurs tentant d’abandonner la cigarette ou le vapotage et passant par ces poches pour avoir tout de même leur “shoot” de nicotine.

 

Suivez aussi nos actualités sur Instagram


Ailleurs sur le web

Commentaire

Pour laisser un commentaire veuillez vous connecter ou inscrivez-vous.