Ils sont 10 499 à être devenus Luxembourgeois par choix
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une nouvelle baisse du diesel attendue ce week-end au Luxembourg
Société

Ils sont 10 499 à être devenus Luxembourgeois par choix

Outre par naissance, il y a trois autres manières d'obtenir la nationalité luxembourgeoise. Et, en 2022, ce sont principalement des sujets originaires du Brésil et du Portugal qui fait ce choix.

Publié par Patrick Jacquemot le 20/01/2023

En ce début d’année, la population du Grand-Duché a dû dépasser les 660.000 sujets. Et si le pays rassemble plus de 170 nationalités, obtenir la nationalité luxembourgeoise reste un graal pour beaucoup de citoyens étrangers.

Ainsi, en 2022, 10.499 adultes ou enfants ont pu devenir pleinement citoyens luxembourgeois. Pas la peine de crier l’invasion ou au grand remplacement, le pays a déjà connu de plus grandes vagues de naturalisations.

Ainsi, en 2018 par exemple, 11.876 personnes avaient obtenu la même nationalité que le Premier ministre Xavier Bettel, l’actrice Vicky Krieps ou le Prix Nobel Jules Hoffmann.

Qui sont-ils ?

Très majoritairement, les bénéficiaires 2022 de la nationalité luxembourgeoises sont lusophones. Des personnes originaires du Brésil d’abord (3 275) et du Portugal ensuite (1 227). Le “podium” étant complété au 3e rang par des Français (1 1191) ayant craqué pour la Gëlle Fra.

Comment ont-ils obtenu cette nouvelle nationalité ?

Dans la plupart des cas, les personnes ont fait le choix de la nationalité par option (plus de 50%). Cette offre est limitée à une dizaine de situations : du soldat qui s'engage comme volontaire dans l'Armée luxembourgeoise au majeur bénéficiant du statut d’apatride, de réfugié ou de celui conféré par la protection subsidiaire.

L'option est aussi la formule retenue par l'époux ou l'épouse d'un(e) Luxembourgeois(e).

Toutefois, deux autres voies s'offrent à celles qui veulent bénéficier des mêmes droits et se soumettre aux mêmes devoirs que les résidents natifs du Grand-Duché.

> Le recouvrement est ouvert aux adultes ayant perdu leur nationalité luxembourgeoise par le passé. Ainsi, une épouse qui aurait pris par amour la nationalité de son époux peut demander à retrouver son statut de Luxembourgeoise.

Les dossiers peuvent aussi concerner des personnes ayant eu des ancêtres luxembourgeois, avant 1900. Ce type de demandes est notamment le fait de nombreux habitants de la Grande Région qui, au hasard des déménagements, des mutations, des déplacements de forcés de leurs aînés se sont vus attribuer la nationalité du pays d'installation.

> La naturalisation implique, elle par exemple, d'être majeur et de séjourner au Luxembourg depuis 5 ans au moins. Elle est refusée à tout condamné à une peine criminelle ou à un emprisonnement d'un an ou plus (ou sursis de 24 mois ou plus).

Pour quels avantages ?

N'en déplaisent à certains mais ce n'est pas que le seul attrait fiscal ou le montant des allocations familiales par le pays qui justifient l'élan vers la nationalité luxembourgeoise.

Disposer d'un passeport luxembourgeois est aussi l'une des meilleures facilités pour se déplacer à travers le monde. Utile donc pour les "hommes d'affaires" qui, devenus Luxembourgeois de plein droit, peuvent voyager dans 187 pays sans avoir à demander de visa.

Pour certains expatriés en poste dans le pays depuis longtemps, devenir Luxembourgeois facilite le quotidien. Plus besoin alors de se rendre en ambassade ou au consulat pour renouveler leurs papiers d'identité ou effectuer des démarches administratives.

Il peut aussi s'agir d'un "opportunisme professionnel". En effet, certains postes dans la fonction publique luxembourgeoise restent accessibles aux nationaux seulement.

 

Retrouvez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web