Payez moins d’impôts : les déductions fiscales au Luxembourg !
icon recherche
Fiscalité

Payez moins d’impôts : les déductions fiscales au Luxembourg !

L'Administration fiscale a décalé la date de dépôt de la déclaration fiscale luxembourgeoise, des revenus 2019 au 30 juin 2020. Pendant cette période de crise sanitaire, prenez le temps d'explorer toutes les possibilités de déductions possibles et de conseils pour faire diminuer vos impôts.

Publié par EddyThaux le 04/05/2020 | 16.643 vues

Lors de la rédaction de la déclaration fiscale, il faut être attentif à bien imputer toutes les dépenses spéciales, intérêts, et autres charges déductibles afin de faire diminuer au mieux son impôt.

C’est aussi le moment idéal pour se poser les bonnes questions, à savoir : « Que puis-je faire pour encore faire diminuer mon impôt pour ces années 2020 et suivantes ? ».

Même si le confinement, a changé nos habitudes de travail, en télétravail, chômage partiel ou total, impossibilité de fixer un rendez-vous en tête à tête, il ne faut pas oublier ces impératifs fiscaux, au risque de perdre plus encore de son pouvoir d’achat.

De notre côté, avec notre société AssCoFisc, nous sommes toujours là, et actif pour vous aider et vous conseiller, via les canaux de communications à notre disposition ( mail, Skype, Messenger, WhatsApp ) et ce afin de rédiger votre déclaration fiscale, établir votre calcul d’impôt, recalculer un taux moyen pour l’année en cours et vous conseiller pour d’optimiser votre situation et faire diminuer vos impôts.

Que pouvez-vous déduire pour faire diminuer vos impôts ?

Nous ne voulons pas ici tout détailler en ce qui concerne ces déductions, mais simplement vous brosser les grandes lignes.

C’est pourquoi nous invitons à consulter à nouveau notre « Guide des Impôts 2020 » afin d’obtenir tous les détails, sur ces déductions,  mais en résumé, chaque contribuable pourra utiliser les outils fiscaux et déductions fiscales suivantes :

  • Les Rentes

Il s’agit de rente payée à un conjoint séparé ou divorcé, et non pas les rentes pour les enfants non à charge (qui elles sont déductibles plus loin en tant que charges extraordinaires

Plafond maximum annuel : 24.000 € par ex conjoint

  • Les Intérêts sur prêt personnels, prêts à la consommation

    • Les intérêts de prêts personnels, prêts à la consommation.
    • Les intérêts de prêts mobiliers (voiture, terrain, actions, etc.).
    • Les intérêts sur compte courant, carte visa, carte bleue, etc.

Ces intérêts sont déductibles quel que soit le pays de la C.E. où se situe l’établissement de crédit ou la banque dans lequel le prêt a été contracté.

  • Certaines primes d’assurance.

  • Les cotisations et primes d’assurance Vie, Décès .

Le salarié peut déduire les primes versées à des compagnies à titre d’assurances vie (contrat d’au moins 10 ans), en cas de décès, Solde Restant Dû, d’accident, d’invalidité ou de maladie.

  • Les cotisations versées à des sociétés de secours mutuels (hospitalisation complémentaire, Caisse médico chirurgicale, Médicis, Dkv, Harmonie Mutuelle, etc.).
  • Les primes pour assurances en Responsabilité Civile

(RC véhicule, RC habitation, RC vie privée, etc.).

Attention dans vos attestations fiscales de bien avoir un document pour ces assurances véhicules et habitation qui isole de manière claire et distincte le montant de la prime RC déductible.

Le plafond déductible maximum pour les intérêts d’emprunt à la consommation et les primes d’assurances ci-dessus, est regroupé dans un même cadre et globalisé en un seul montant maximum de 672 €. Ce montant est majoré du même montant pour le conjoint et pour chaque enfant faisant partie du ménage.

Particularité : Une sur-majoration de déduction est appliquée à ce plafond, en cas de prime Unique de Solde restant dû, sur un crédit immobilier, est applicable lors de l’achat ou construction de sa future résidence principale.

  • Les primes ou cotisations versées sur les contrats d’Epargne Prévoyance Vieillesse ( ou épargne retraite )

Chaque contribuable pourra déduire les primes versées dans l’année fiscale en cours sur ses contrats d’épargne prévoyance vieillesse souscrit au Grand-duché de Luxembourg.

Le montant annuel maximum déductible dans ce cadre (art. 111Bis) est fixé à 3.200 € maximum déductible par contrat et par contribuable, et ce quel que soit l’âge du contribuable.

Vu les spécificités fiscales de ces produits d’épargne retraite, seuls les contrats souscrits auprès de compagnies d’assurances luxembourgeoises sont déductibles au Luxembourg.

  • Les versements dans des contrats d’Epargne Logement

Les cotisations versées pour un contrat d’épargne logement, sont déductibles de la manière suivante :

Âge au 1er janvier de l’année fiscale  Montant annuel maximum déductible
De 18 à 40 ans accomplis 1 344 €
Au-delà de 40 ans 672 €

 

Attention que seul un contrat d’épargne logement souscrit au Luxembourg ( auprès d’une des 3 caisses agréées) sera déductible au Luxembourg.

Les contrats PEL (Plan d’épargne logement) souscrits en France ou en Belgique, ne sont pas déductibles au Luxembourg

  • Dons et Libéralités

Les dons et libéralités sont déductibles en tant que dépenses spéciales.

Pour être déductible, le total annuel des dons ou libéralités doit être égal ou supérieur à 120 €, mais ne pourra en aucun cas dépasser 20 % du total des revenus imposables ou 1.000.000 €.

Les dons effectués auprès d’organismes agréés dans votre pays de résidence( exemple MSF France, Croix rouge de Belgique etc) sont également déductibles dans ce cadre.

  • Les intérêts d’emprunt immobilier

Les montants déductibles pour les intérêts débiteurs relatifs à l’emprunt de la résidence principale (diminués d’une éventuelle subvention d’intérêts ou bonification d’intérêts) sont les suivants :

Ils sont plafonnés au montant ci-dessous, calculés en fonction de la date de 1ère occupation de la résidence par le contribuable.

Nombre d’années Montant déductible
Pour l’année d’occupation et les 5 années suivantes 2 000 €
Pour les 5 années subséquentes 1 500 €
A partir de la 11ème année 1 000 €

 

Chaque plafond est majoré de son propre montant pour le conjoint ou partenaire imposable collectivement et pour chaque enfant ouvrant le droit à une modération d’impôt pour enfant(s). Ces plafonds sont applicables à partir du début officiel de résidence.

Lors de l’achat ou construction de sa future résidence il sera aussi possible de déduire tous les frais annexes, liés à l’ouverture de ce crédit immobilier ( frais d’ouverture de crédit, frais de dossier, frais d’enregistrement notarié etc )

  • Charges extraordinaires déductibles

Sans entrer dans les détails ici( voir notre guide des impôts)Il faut ici remarquer que certaines charges sont déductibles en frais réels, suivant une grille, tandis que d’autres charges profitent d’un forfait, si la charge réelle est moins attractive.

Ces charges pouvant profiter de ce forfait sont :

– Les frais de garde d’enfant

– Les frais de domesticités.

Attention : Il y a lieu de noter que ce forfait était de 450 € par mois ou de 5.400 € sur l’année, pour 2019 et jusqu’au 31 mars de cette année 2020

Il a été revu à la hausse au 1er avril 2020 car il est passé à un montant de maximum 600 € par mois ou 7.200 € sur l’année.

Pour les revenus de 2020 il faudra faire la distinction entre ce plafond jusque fin mars et le nouveau plafond applicable au 1er avril.

  • Abattement pour enfant(s) ne faisant pas partie du ménage

Tout contribuable obtient, sur demande, un abattement de revenus pour charges extraordinaires, pour le ou les enfant(s) ne faisant pas partie de son ménage sous certaines conditions :

  • L’enfant ne doit pas faire partie du ménage « fiscal » (ménage fiscal : le parent qui bénéficie du boni pour enfant ou de la modération d’impôt pour enfant).
  • Il faut que le contribuable supporte principalement les frais d’éducation et d’entretien de l’enfant.
  • Pour les enfants de plus de 21 ans, il faut qu’ils suivent au cours de l’année d’imposition, de façon continue.
  • Un abattement de maximum 4.020 € est admis par an et par enfant ne faisant pas partie du ménage du contribuable (suite à une séparation, un divorce, en cas de garde partagée ou alternée, etc., mais aussi en cas de versement d’une pension alimentaire pour enfant(s)).
  • Abattement pour mobilité durable 

L’abattement pour mobilité durable existe depuis l’année fiscale 2017. Le montant de cet abattement est le suivant :

  • 300 € pour les vélos, ou vélos avec assistance électrique.
  • 2.500 € pour les véhicules neufs hybrides rechargeables, dont les émissions de CO², ne dépassent pas 50 g.
  • 5.000 € pour les véhicules neufs électriques ou à l’hydrogène avec zéro émission.

Il est attribué à tout contribuable pour autant qu’il utilise le véhicule en question à des fins exclusivement privées.  Cet abattement est aussi octroyé pour autant que le contribuable n’en a pas profité au cours des quatre années d’imposition précédentes. Cet abattement est octroyé au mieux une fois tous les cinq ans.

Nous espérons que ces quelques informations soient de nature à vous ouvrir les yeux sur toutes les possibilités de déductions fiscales qui existent au Luxembourg et ce de manière à faire diminuer vos impôts.

Comme déjà dit ci-avant ceci n’est qu’un bref résumé,  et nous vous invitons à consulter notre « Guide des impôts 2020 » ou à nous contacter si vous souhaitez plus de renseignements sur l’élaboration de votre déclaration fiscale, sur les possibilités d’optimisation, ou sur la souscription de ces produits

Renseignez-vous, consultez-nous, nous pourrons vous apporter notre expérience et expertise reconnue dans ce domaine fiscal au Luxembourg

Nous pourrons vous apporter notre expertise, en vue de vous aider à optimiser votre situation fiscale au Luxembourg.

Contactez AssCoFisc S.à.r.l. soit par mail sur [email protected] ou au (00352) 691 45 63 39

La société AssCoFisc S.à.r.l., présente depuis plus de 20 ans, est spécialisée
dans la fiscalité des salariés au Luxembourg, expert en fiscalité des Frontaliers. Elle  est représentée par Philippe Graces, Fiscaliste diplômé de la LSC (Luxembourg School for Commerce) ; diplômé en comptabilité et fiscalité auprès de la Chambre Belge des  Comptables et experts-comptables, ainsi que diplômé en gestion de patrimoine ( IFA).

 

Fort de son expérience, AssCoFisc sàrl est aussi le rédacteur du « Guide des impôts » que vous retrouverez soit sur notre site ou sur le site lesfrontaliers.lu.

Nous vous proposons, en matière d’impôt des personnes physiques, pour les non-résidents et résidents :

préparation de vos déclarations fiscales annuelles ;
estimation précise de vos impôts, réalisation de calcul d’impôts prévisionnels fiables ;
planning fiscal optimal, avec impact de revenus étrangers  (belges ou français) ;
optimisation fiscale via la mise sur pied d’une stratégie fiscale à long terme, parallèlement à la situation de vos finances personnelles, et de vos souhaits en matière de pensions complémentaires et d’assurances vie.

A lire : La déclaration fiscale au Luxembourg

Publi-rédactionnel réalisé par Asscofisc