icon recherche
Forum / Divers

la cns veut que je reprenne le travail  

Illustration du profil de
edith291061
2 Messages

Hors ligne

Il y a 1 mois   

bonjour

 

je suis en maladie depuis mai 2020 je me suis cassé le pied souffre d une algodystrophie que j ai suivi un traitement sur Nancy

tous les medecins me disent que je ne peux reprendre le travail maintenant a part sortir avec une botte et complication je vais droit dans le mur.

La cns veut que je retourne bosse

 

j ai pris mes conge de 2020 je suis sorti de la caisse le 8 mars MAIS hier j ai vu mon medecin de travail et elle aussi ne veut pas que je reprenne  QUE FAIRE

 

je suis a 3 hrs par jour chez sodexo j ai demandé 4 hr je ne l ai ai jamais eu je travaillais avant dans 1 creche

si quelqu un peux me conseiller c est urgent


0 vote utile
Illustration du profil de
fredlwiltz
1091 Messages

Hors ligne

Il y a 1 mois   

Alors il faut demander un reclassement interne ou externe


0 vote utile
Illustration du profil de
Sylts5772
90 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   

Bonjour,

Si la CNS dit que vous devez reprendre le travail, il faut le reprendre.

Ils vont de toutes façons cesser les paiements à partir de la date de la reprise.


0 vote utile
Illustration du profil de
fr0nta
91 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   

La CNS n'a pour but que d'économiser du pognon, en particulier avec les dossiers de longue maladie et d'invalidité des frontaliers.

1. Ne pas leur faire confiance

2. En parallèle avec les démarches de santé, consultez des spécialistes du droit du travail, à commencer par la CSL, voir là https://www.csl.lu/fr/publications-newsletters/newsletters/infosjuridiques/all (numéro d'octobre 2020)


0 vote utile
Illustration du profil de
tuggi70
165 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   

ce n'est pas la CNS qui décide si quelqu'un doit reprendre le travail, mais le Contrôle Médical de la la Sécurité Sociale qui est une administration à part.Si une décision du contrôle médical ne convient pas il faut faire un recours. Les décisions de maintien des droits ou pas n'est pas dans le but d'épargner de l'argent, mais dans le but d'éviter les abus.


0 vote utile
Illustration du profil de
Lenakili
1 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   

Si le médecin contrôle vous demande de reprendre le travail, vous devez le faire, sans quoi vous ne serez plus payé et vous serez désaffilié. Vous pouvez faire un recours mais vous n'aurez aucun salaire le temps du recours. 

Lorsque l'état de santé est jugé préoccupant, le médecin contrôle peut saisir la commission mixte pour un reclassement interne ou externe. 

L'employeur doit vous prendre rdv chez le médecin du travail à votre retour qui pourra également demander un reclassement interne ou externe. 


0 vote utile
Illustration du profil de
ficanas
Dans le brouillard | 313 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   
Posté par: fr0nta

La CNS n'a pour but que d'économiser du pognon, en particulier avec les dossiers de longue maladie et d'invalidité des frontaliers.

1. Ne pas leur faire confiance

2. En parallèle avec les démarches de santé, consultez des spécialistes du droit du travail, à commencer par la CSL, voir là https://www.csl.lu/fr/publications-newsletters/newsletters/infosjuridiques/all (numéro d'octobre 2020)

On comprend donc, pourquoi les cotisations obligatoires y sont bien plus faible que dans les pays avoisinants


0 vote utile
Illustration du profil de
edith291061
2 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   

oui le medecin controle ne veut pas que je reprenne le travail

 


0 vote utile
Illustration du profil de
fr0nta
91 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   

@Tuggi70 : et les 2 sont placés sous la tutelle de ?

AU hasard : "La CNS est un établissement public, dotée de la personnalité civile, placée sous la surveillance du Ministre de la Sécurité sociale, exercée par l’intermédiaire de l’Inspection générale de la sécurité sociale." (site cns.lu)

"Le Contrôle médical de la sécurité sociale (CMSS) est une administration de l'Etat sous l'autorité du ministère de la Sécurité sociale" (site guichet.lu)

Ah, mince, en fait les 2 ont des objectifs dont la décision et le contrôle revient à l'Etat luxembourgeois.

Au lieu d'enculer les mouches juridiques, répétons que les deux n'ont pas pour but la santé du frontalier mais que le rapport cotisation/dépenses  bénéficie au résident.

Donc se blinder et faire appel à des médecins et des intervenants extérieurs pour se faire expliquer la situation.

C'est de la médecine administrative qui a pour but de coûter le moins cher possible, pas d'aider les gens.

 


0 vote utile
Illustration du profil de
ficanas
Dans le brouillard | 313 Messages

Hors ligne

Il y a 4 semaines   
Posté par: fr0nta

@Tuggi70 : et les 2 sont placés sous la tutelle de ?

AU hasard : "La CNS est un établissement public, dotée de la personnalité civile, placée sous la surveillance du Ministre de la Sécurité sociale, exercée par l’intermédiaire de l’Inspection générale de la sécurité sociale." (site cns.lu)

"Le Contrôle médical de la sécurité sociale (CMSS) est une administration de l'Etat sous l'autorité du ministère de la Sécurité sociale" (site guichet.lu)

Ah, mince, en fait les 2 ont des objectifs dont la décision et le contrôle revient à l'Etat luxembourgeois.

Au lieu d'enculer les mouches juridiques, répétons que les deux n'ont pas pour but la santé du frontalier mais que le rapport cotisation/dépenses  bénéficie au résident.

Donc se blinder et faire appel à des médecins et des intervenants extérieurs pour se faire expliquer la situation.

C'est de la médecine administrative qui a pour but de coûter le moins cher possible, pas d'aider les gens.

Versé des indemnités de maladie pour une période perpetuelle n'aide pas non plus à la guérison. A un moment soit on est en capacité de travailler soit on est en invalidité...

 


0 vote utile
Illustration du profil de
Turkish
115 Messages

Hors ligne

Il y a 3 semaines   

Vous payez pour tous les branleurs profiteurs qui tirent dessus. combien sont en arrêt, reclassement et travaillent au noir.  Y en a un paquet. 


0 vote utile
Illustration du profil de
Grand-duc
13 Messages

Hors ligne

Il y a 3 semaines   

Les statistiques de l'absentéisme parlent d'elles-même, le taux d'absentéisme pour les frontaliers est de 4,18% alors que celui des résidents n'est que de 3,61%. Comment expliquer cette différence ?

On doit être plus fragile d'un côté de la frontière, en effet Cattenom ?

Source: https://gouvernement.lu/dam-assets/documents/actualites/2019/06-juin/Rapport-Absenteisme-2018.pdf

 


0 vote utile
Illustration du profil de
Sylts5772
90 Messages

Hors ligne

Il y a 3 semaines   

@Grand-Duc : ou tout simplement les frontaliers exercent des métiers où la pénibilité est plus importante


0 vote utile
Anonymous
Anonyme

Hors ligne

Il y a 3 semaines   

Le secteur de la santé humaine et de l’action sociale est le secteur ayant le taux d’absentéisme le plus élevé (5,06%). Le secteur de l’agriculture affiche la hausse la plus forte entre 2017 et 2018 (+ 14,6%). D’une façon plus générale, tous les secteurs ont vu leur taux augmenter.

ce sont des métiers très durs et qui demandent beaucoup, et sont parfois épuisants avec pas les meilleurs reconnaissances et salaires.

pourquoi tout de suite imaginer que les gens veulent profiter ?

On ne le dit jamais assez, mais être frontalier, c’est un peu comme être banlieusard à Paris. 


0 vote utile
Illustration du profil de
ficanas
Dans le brouillard | 313 Messages

Hors ligne

Il y a 3 semaines   

Si vous aviez lu complètement l'article... Se sont les femmes qui exercent un métier Manuel dans le social et la santé qui sont le plus absente : vous savez celles qui sont en 1ere ligne dans les hôpitaux luxembourgeois aujourd'hui pour soigner les résidents !!! 

Merci a elles (et a eux) !


0 vote utile