Mon compte

Transports : les usagers toujours mieux informés

Dès le 19 juin prochain, 84 nouvelles lignes RGTR seront équipées de dispositifs d’information en temps réel. Les usagers pourront connaître les durées d’attente et les éventuels retards des bus.

L’info en temps réel

Les frontaliers le savent bien : rien de pire que l’absence d’information quand on attend un train ou un bus qui tarde à arriver.

Bientôt, une telle incertitude ne sera plus qu’un mauvais souvenir. C’est ce que promet François Bausch. Lundi, le ministre du Développement durable et des Infrastructures a présenté la seconde phase de mise en service du dispositif d’information en temps réel, qui devrait progressivement équiper tout le réseau de transports en commun luxembourgeois (bus, tram, trains), au cours des prochaines années.

Le système permet d’informer rapidement les usagers de l’arrivée imminente des bus, ainsi que des éventuels retards et durées approximatives d’attente.

Ceux-ci peuvent également suivre en temps réel si leur correspondance est déjà partie ou en retard, grâce aux écrans placés aux arrêts de bus et dans les voitures. L’information est en outre disponible sur téléphone portable, via une app’ dédiée.

Un service "push news"

Les lignes de bus de la ville de Luxembourg et 81 RGTR possédaient déjà ce système d’information immédiate sur les trajets des bus. À partir du 19 juin prochain, ce sont 84 autres lignes de bus RGTR qui en bénéficieront. Et dès décembre, les premières lignes de tram en seront équipées. Le dispositif sera étendu aux trains en 2018.

Par ailleurs, les chauffeurs de bus sont à tout moment informés du temps d’arrivée d’un train et peuvent ainsi retarder leur propre départ de quelques minutes, afin d’assurer la correspondance. Un service “push news” prévu pour plus tard, informera proactivement le client sur d’éventuelles irrégularités du trafic.

Le temps réel va considérablement changer la vie des usagers. Ceux-ci disposeront d’informations fiables sur les retards éventuels, ce qui leur permettra de mieux organiser leur trajet”, a conclu François Bausch lors de la présentation du projet, dont le coût est estimé à 23,3 millions d’euros.

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Mobilité

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies