Vers un Uber luxembourgeois ?
logo site
icon recherche
Mobilité

Vers un Uber luxembourgeois ?

Le Luxembourg va bientôt voir naître sa propre plateforme digitale de taxis, à l'instar d'Uber, la plateforme américaine. Elle sera gérée par l'Etat. Quand pourrez-vous l'utiliser ?

Publié par Rose-Hélène Simon le 04/07/2022 | 1.005 vues

L’idée est de digitaliser le secteur des taxis au Luxembourg. La décision a été prise de créer un outil luxembourgeois, plutôt que d’attendre des accords avec le géant américain. En effet, ce modèle économique est trop éloigné de celui du Luxembourg en termes de normes sociales et de taxes.

Des tarifs moins élevés et un meilleur service client

François Bausch, le Ministre de la Mobilité et des Travaux Publics, veut dynamiser le marché. L’outil tiendra compte, via des algorithmes, du trafic, des bouchons et réunira toutes les offres disponibles. Le service aura le même niveau de qualité que son homologue américain, sans les désavantages. Plus particulièrement pour les chauffeurs qui ne devront pas reverser 25% à 30% du montant de la course à la firme exploitante, on sera plus proche des 5%. Le but de cette nouvelle plateforme n’est pas de gagner de l’argent, il est de faire baisser les tarifs et d’améliorer la qualité du service client.

En cours de réalisation

L’outil est en cours de réalisation et si des amendements législatifs sont encore nécessaires, le Ministre vise la fin de la législature, c’est-à-dire fin 2023/début 2024, pour qu’il soit opérationnel. Une rencontre entre François Bausch et la Fédération des taxis est prévue pour début juillet. Le Ministre y présentera plus en détails son projet. Sans oublier que la législation concernant les taxis doit encore être réformée. Celle-ci prévoit notamment une décarbonation de la profession avec de plus en plus de taxis électriques.

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web