icon recherche
Société

Les congés extraordinaires au Luxembourg

Petit rappel de la législation sur les congés extraordinaires au Grand-Duché, presqu’un an après avoir été réformés.

Publié par Romain S. le 10/12/2018 | 5.162 vues

Hormis pour les cas de naissance et d’adoption, le congé extraordinaire doit être pris au moment où survient l’événement ouvrant ce droit.

Le congé extraordinaire est un congé accordé au salarié dans le cas où ce dernier doit s’absenter de son travail pour des motifs personnels. La réglementation régissant ces permissions a été revue depuis le 1er janvier 2018.

La durée du congé dépend de la raison pour laquelle l’employé est contraint de s’absenter.

Motifs Jour(s) de congé extraordinaire accordé(s)
Décès d’un parent du 2ème degré
(grands-parents, petits-enfants, frères et sœurs, beau grand-père, belle
grand-mère)
1 jour
Mariage d’un enfant 1 jour
Déménagement (sur une période de 3 ans d’occupation
auprès d’un même employeur, sauf si le déménagement a lieu pour des raisons
professionnelles)
2 jours
Décès du conjoint ou d’un parent du premier degré
(parents, beaux-parents, enfants, gendre, belle-fille)
3 jours
Mariage du salarié 3 jours
Décès d’un enfant mineur 5 jours
Naissance d’un enfant 10 jours pour le père
Adoption d’un enfant de moins de 16 ans 10 jours

Lire : Le congé parental au Luxembourg

Le frontalier peut-il bénéficier d’un congé extraordinaire en cas de Pacs ?

Pour que le salarié frontalier puisse bénéficier d’un congé extraordinaire pour un partenariat ou PACS conclu en France ou en Belgique, il doit le faire reconnaître au pays. Pour cela, il doit s’inscrire au répertoire civil du Parquet général luxembourgeois.

Le congé extraordinaire peut-il être reporté ?

Hormis pour les cas de naissance et d’adoption (fractionnable et devant être pris dans les deux mois), le congé extraordinaire doit être pris au moment où survient l’événement ouvrant ce droit.

Au bout de combien de temps un employé peut-il obtenir un congé extraordinaire ?

A la différence des congés ordinaires, le congé extraordinaire est dû dès l’embauche du salarié. Sur demande de celui-ci, l’employeur ne peut lui refuser. La rémunération est maintenue à son niveau normal.

Le congé extraordinaire remplace-t-il un congé ordinaire ?

Le congé extraordinaire n’empiète pas sur le congé ordinaire. Autrement dit, si un salarié perd un parent du 2ème degré pendant sa semaine de congé légal, ce dernier reprend à l’issue du jour de congé extraordinaire prévu par la loi pour l’occasion.

Par ailleurs, si l’événement en question intervient un dimanche, un jour férié légal, un jour ouvrable chômé ou lors d’un jour de repos compensatoire, le congé extraordinaire est reporté au 1er jour ouvrable qui suit.

Néanmoins, le congé extraordinaire est perdu s’il survient durant une période d’arrêt maladie.

Lire : Rappel des modalités en cas d’arrêt maladie

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web