83 % des Belges sont prêts à travailler, même malades !
icon recherche
Emploi

83 % des Belges sont prêts à travailler, même malades !

Une étude sur l’absentéisme révèle que 83 % des Belges sont prêts à travailler, même bloqués à domicile. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 27/05/2021 | 1.349 vues
comments2 commentaires

Les Belges malades
Les Belges malades

Depuis la crise sanitaire, toutes les entreprises en Belgique ont dû faire face à un taux d’absence plus élevé que d’habitude. Les quarantaines, les infections réelles et les suspicions en lien avec le Covid-19, plus les autres maladies et les accidents…Les travailleurs Belges ont su travailler, même malades.

Une étude menée par Mensura et Certimed donne des chiffres sur l’absentéisme en Belgique.

Tout d’abord, l’absence d’un employé est jugée pénible par 44 % des employeurs. Un chiffre plus élevé chez les employés qui doivent remplacer leur collègue absent d’une manière ou d’une autre (64 %).

Par ailleurs, l’étude révèle que 83 % des employés sont prêts à travailler lorsqu’ils sont bloqués chez eux, par le Covid ou autre. Bart Teuwen, expert chez Mensura apporte une petite précision : “Personne n’est censé travailler malade. La santé et le bien-être sont essentiels pour être motivé, productif et capable de travailler sur le long terme. Ceux qui se rendent au travail malades peuvent potentiellement infecter leurs collègues et ne seront pas efficaces 

Lire Moovijob Night Luxembourg : 20 entreprises recrutent

Les chiffres de cette étude précisent aussi que 67 % de la population active a indiqué qu’elle se rendrait au travail malade.

Aussi, sept personnes sur dix sont déjà restées au travail malgré leur maladie ou leur manque d’énergie :  Les travailleurs de la tranche d’âge la plus jeune (18-34 ans), en particulier, se rendent au travail malgré leur maladie (73 %). Les femmes (72 %) sont également plus susceptibles de travailler en arrêt maladie que les hommes (62 %). Parmi les raisons invoquées pour continuer à travailler figurent le désir de se sentir utile, mais aussi de faire bonne impression ou de craindre la réaction des collègues ou des supérieurs. ” indique Bart Teuwen, expert chez Mensura à nos confrères des dhnet.be.

Lire La CSL lance une grande enquête sur le télétravail et la discrimination

Ailleurs sur le web

loupblanc
Thionville/Luxembourg | France | 3130 messages
Il y'a 4 semaines

83 % des Belges sont prêts à travailler, même malades !=>eh bien, il serait temps qu'ils bossent enfin!!!!!

Didier Simon
3 messages
Il y'a 4 semaines

Posté par: loupblanc 83 % des Belges sont prêts à travailler, même malades !=>eh bien, il serait temps qu'ils bossent enfin!!!!!
 

Encore un avis super constructif..... C'est claire qu'en France on bosse dur.... avec 35h /sem max.....