Changer d’emploi après 40 ans : opération délicate ?
logo site
icon recherche
Emploi

Changer d’emploi après 40 ans : opération délicate ?

Trouver un nouvel emploi représente toujours un défi – peu importe à quel âge. Avec la crise sanitaire, de nombreux salariés ont hésité à se lancer de nouveaux défis. A 40 ans, qu'est-ce qui change ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 05/10/2021 | 3.325 vues

Le cabinet de recrutement Robert Half a réalisé un point sur les problèmes rencontrés par  les quinquagénaires en recherche d’un nouvel avenir professionnel. Ils éprouvent le plus de difficultés sur le marché du travail du fait qu’ils sont confrontés à davantage de préjugés.

« Ils sont trop chers », « Ils ne sont pas suffisamment flexibles », « Ils sont presque en fin de carrière », etc. Voici les quelques remarques faites par les recruteurs.

La rédaction avait réalisé un article sur Stéphanie Neri qui a 40 ans, après 15 ans dans la finance, avait décidé de se mettre à son compte.

Changer d’orientation professionnelle la quarantaine passée n’est pas non plus chose aisée. Selon le cabinet : “L’essentiel pour franchir ce cap avec succès est de savoir précisément ce que vous voulez. Pour ce faire, dotez-vous d’une approche stratégique“.

Lire Quels sont les défauts avouables en entretien d’embauche ?

Faire un point sur sa situation

Réfléchissez d’abord à votre position actuelle. Asseyez-vous et prenez le temps de répondre de manière approfondie aux questions suivantes. Pensez éventuellement à coucher vos réponses sur papier, afin de pouvoir vous y attarder.

À ne pas négliger dans votre petite liste de qualités donc. La connaissance de soi est le début de la sagesse – surtout si vous entendez vous profiler en tant que candidat intéressant sur le marché de l’emploi !

Quel emploi souhaiteriez-vous précisément ?

Rester dans le même secteur ou changer radicalement de cap ? Définir avec précision ce que vous voulez est essentiel pour trouver un emploi qui vous convienne vraiment.

Pour certains, changer d’environnement de travail suffira à chasser le sentiment d’insatisfaction. Occuper une fonction similaire dans une autre entreprise : ce peut être un monde de différence !

À quarante ans, vous n’avez plus droit à l’inconséquence. Passer de l’enseignement au secteur privé ? Ou du secteur de la culture à la pétrochimie ? Bétonnez d’abord vos informations.

Si nécessaire, remettez-vous à l’étude, ou rencontrez des personnes qui travaillent de longue date dans le secteur que vous visez. Vous serez d’autant plus crédible lorsque vous postulerez à un nouvel emploi.

Lire Quelles aides pour se former ?

Changer d’emploi : vraiment nécessaire ?

Interrogez-vous : une réorientation professionnelle s’avère-t-elle réellement la stratégie la plus judicieuse pour combattre cette impression de malaise ?  Peut-être avez-vous simplement besoin d’un nouveau projet pendant vos temps libres ?

Par chance, il y a des alternatives moins onéreuses. À titre d’exemple, pourquoi ne pas apprendre une nouvelle langue, fonder un club de cuisine ou enfin (faire) terminer les travaux de rénovation de votre maison ?

Bouffée d’oxygène garantie. Et pourquoi ne pas en profiter pour adopter un nouvel angle de vue, positif, sur votre carrière ?

Trouver un emploi au Luxembourg

Lire 5 entreprises luxembourgeoises récompensées pour offrir un cadre de travail exceptionnel

 

 

Ailleurs sur le web