Mon compte

Emploi : les salariés du Luxembourg globalement contents

Interrogés sur leur travail en général, les salariés actifs au Grand-Duché semblent satisfaits de leur situation. Moins que leurs homologues belges certes, mais plus que les Allemands et les Français.

80 % des salariés actifs au Luxembourg seraient satisfaits de leur job en général, de leur sécurité d'emploi et des possibilités de promotion offertes par leur employeur, selon SD Worx.

Hollandais : les plus heureux

Le fournisseur de services de ressources humaines a récemment sondé quelque 5.500 travailleurs européens, avec une série de questions notamment sur le contenu de leur fonction, sur le défi offert par leur travail, leur degré de responsabilité, d'autonomie et d’indépendance, ainsi que sur la variété et l’utilité des tâches et missions effectuées.

Il en ressort que les salariés néerlandais sont les plus heureux au boulot (88%), devant les Belges (86%). Leurs homologues français (76%), allemands (73%) et surtout autrichiens (68%) sont plus mitigés sur ce point.

Belges : les plus optimistes

Pour ce qui est de la sécurité de l’emploi, les salariés Luxembourgeois "ne se font pas de souci ", observe SD Worx. "Près de 79 % d’entre eux indiquent bénéficier d'une sécurité d'emploi : ils croient à la continuité de l'entreprise et à leur propre fonction au sein de l'entreprise".

Cependant, les Belges sont les plus optimistes sur la question (à 84%), tout comme les Néerlandais (82%). Les Autrichiens ferment la marche avec 58% de salariés optimistes.

Promotion : les Français plus sceptiques

Pour ce qui est des possibilités d’évolution (formations internes ou externes, accompagnement dans le développement de carrière) ou des chances de promotion au sein de l'organisation, les salariés se montrent globalement moins satisfaits. "Hormis aux Pays-Bas, où 72 % des travailleurs indiquent bénéficier de suffisamment de possibilités d'évolution et de l'Allemagne (61,1 %), les autres pays affichent un score inférieur à 60 % en termes de possibilités d'évolution", note SD Worx.

De son côté, le Luxembourg affiche un score de 59,3 %. Mais les plus pessimistes se trouvent en France, où seulement 50% des sondés se disent satisfaits des possibilités de promotion offertes par leur employeur.

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Emploi

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies