icon recherche
Emploi

Forum emploi transfrontalier : place aux agents de sécurité

Un salon de l’emploi consacré aux agents de sécurité est programmé le jeudi 16 mai à Fameck. Une quarantaine de postes sont à prendre, annonce Pôle emploi Hayange.

Publié par Romain S. le 05/05/2019 | 4.513 vues

Avec la mondialisation et notamment les institutions européennes présentes sur le territoire, la maîtrise de l'anglais est devenue un critère d'embauche pour les agents de sécurité au Luxembourg.

Dans la lignée des précédents et de ceux à venir, le Pôle emploi Hayange planifie un nouveau forum transfrontalier de l’emploi le jeudi 16 mai à Fameck.

L’agence axe cette fois l’évènement sur le métier d’agent de sécurité dont la pénurie se fait ressentir de part et d’autre de la frontière.

Entre 9h et 13h, une dizaine de sociétés françaises, belges et luxembourgeoises, dont des pointures du secteur, investiront les locaux de la salle Victor Hugo, en quête de profils adéquats. Au total, une quarantaine de postes devront être pourvus.

« Le métier d’agent de sécurité a beaucoup évolué depuis plusieurs années, commente Hakim Asnouni, conseiller à l’agence hayangeoise. Aujourd’hui, les premières personnes que nous voyons à l’entrée des buildings ou des institutions européennes, ce sont les agents. Ils représentent donc l’image de la société pour laquelle il travaille mais aussi celle pour laquelle ils interviennent. »

Casier judiciaire vierge

La discipline ne se cantonne plus qu’à des rondes ou des gardiennages même s’ils demeurent le cœur du métier. La maîtrise de l’outil informatique est devenue un critère tout comme l’anglais d’ailleurs lorsqu’on ambitionne d’exercer au Grand-Duché.

« Quand je discute avec des employeurs au pays, ils me donnent deux critères d’embauche : la motivation et l’anglais. La langue est presque devenue un impératif compte tenu de la clientèle multilingue », confirme M. Asnouni.

En outre, des différences existent entre la France et le Luxembourg notamment, quant au droit d’exercice. « En France, sans une carte professionnelle et les SSIAP, on ne peut pas être agent de sécurité », précise encore le conseiller.

Toutefois, compte tenu des besoins, les entreprises sont tout à fait prêtes à financer des formations. Les candidats ne doivent donc pas nécessairement être expérimentés et peuvent se présenter en vue d’une reconversion.

Seule contrainte : posséder un casier judiciaire vierge à tous les niveaux.

Si 950 personnes ont déjà été convoquées par Pôle emploi, les entrées demeurent libres. Les demandeurs d’emploi et autres auront l’occasion d’échanger directement avec les employeurs sur place.

N’oubliez donc pas les CV !

Informations pratiques

Le jeudi 16 mai
Salle Victor Hugo à Fameck
De 9h à 13h
Entrée libre

Ailleurs sur le web