icon recherche
Emploi

Frontaliers, faites entendre votre voix !

Tous les salariés, et retraités ont le droit de voter au Grand-Duché du Luxembourg. Pourquoi est-ce important ? Utilisez votre droit de vote, c’est une chance !

Publié par EddyThaux le 30/11/2018 | 3.150 vues

Les élections sociales au Luxembourg approchent à grand pas. La Chambre des salariés est le regroupement démocratique le plus important au Grand-Duché de Luxembourg avec 500.000 électeurs potentiels, dont plus de 200.000 frontaliers.

Les représentants syndicaux oeuvrent pour la vie des salariés.

Au Grand-Duché du Luxembourg, les représentants auprès des employeurs et des diverses institutions sont l’une des clés de la vie quotidienne des salariés.

De nombreuses avancées ont été réalisées grâce aux actions des représentants syndicaux. Ainsi, par exemple, la création d’un statut unique pour les salariés, a permis une réelle modernisation du droit social. Ou alors, la réforme du dialogue social en 2015, qui a permis la mise en place d’une politique luxembourgeoise de développement durable, dont l’un des objectifs principaux est la garantie d’emplois pérennes et de qualité.

Combien peuvent voter et qui ?

De mi-janvier au début mars plus de 500.000 électeurs potentiels, dont plus de 200.000 sont frontaliers, seront appelés à décider via un vote par correspondance de la nouvelle composition de la Chambre des salariés.

Ces élections doivent être une démonstration de force en faveur des intérêts, des besoins et des revendications de tous les salariés, de tous les retraités et de leurs familles.

Il est primordial que les salariés et pensionnés frontaliers exercent leur droit en participant massivement aux élections sociales. Chaque voix pour l’OGBL renforce le poids des revendications spécifiques des frontaliers.

Utilisez donc votre droit de vote. Et incitez vos collègues de travail, vos amis et les membres de votre famille à l’utiliser également. Ces élections sont un moment déterminant de la vie syndicale !

Avoir le droit de voter parce-qu’on est salarié ou retraité  du Luxembourg, sans se soucier de sa nationalité ni de de son pays de résidence est une chance qu’il faut saisir !

Garder et défendre ses droits

L’OGBL de loin le premier syndicat du Grand-Duché a depuis toujours défendu les droits de tous les salariés sans distinction de leur origine.

Toute voix pour la Confédération syndicale indépendante du Luxembourg, pour l’OGBL, est une voix pour le moteur du progrès social.

Toute voix pour l’OGBL est une voix pour notre lutte contre les inégalités sociales, pour plus de solidarité au sein de la société, pour la protection de la démocratie.

Pour tous les frontaliers l’OGBL est la garantie :

  • d’un service de proximité avec des permanences dans la Grand-Région
  • de la défense des dossiers spécifiques liés au statut particulier du frontalier (prestations familiales, bourses d’études, soins de santé, pension, chômage, fiscalité, etc….)
  • de la force et de la volonté d’actions syndicales

Pour y parvenir, il n’y a qu’un seul moyen ! Un renforcement massif de l’OGBL dans les entreprises et au sein de la Chambre des salariés.

Ce n’est que par la force et la dynamique de l’OGBL que les conditions salariales et de travail de tous les salariés peuvent être sécurisées et améliorées. Pour un État social fort. Pour un droit du travail, qui sécurise davantage les emplois et qui empêche des conditions de travail précaires. Pour de nouveaux droits au niveau de la Formation professionnelle continue. Et pour atteindre l’objectif que tout salarié puisse profiter d’une convention collective de travail.

Frontaliers, pour que votre voix compte, participer aux élections sociales, votez OGBL, liste 1 !

 Publi rédactionnel réalisé par          

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article