Regroupement familial au Luxembourg : ce qui change
logo site
icon recherche
Famille

Regroupement familial au Luxembourg : ce qui change

Dans le cadre d’un regroupement familial, le demandeur qui invoque le fait d’être à charge d’un membre de sa famille résidant au Luxembourg doit rapporter la preuve qu’ils ont vécu dans le même ménage dans le pays d’origine du demandeur.

Publié par Chrystelle Thevenot le 14/07/2021 | 1.765 vues

Regroupement-familial
Regroupement-familial

Cette condition s’applique à tout membre de famille d’un citoyen de l’Union européenne (UE), qu’il soit, lui aussi, citoyen de l’Union ou ressortissant d’un pays tiers à l’UE.

Cette communauté de vie est établie par :

  • un certificat dressé par les autorités du pays d’origine ; ou
  • la preuve du soutien financier, c’est-à-dire : de l’état d’indigence du demandeur dans son pays d’origine ; la preuve des transferts réguliers d’argent effectués à l’attention du demandeur par la personne qu’elle souhaite rejoindre au Luxembourg.

Ce qui change…

Dorénavant, ces transferts d’argent doivent avoir été régulièrement effectués durant un laps de temps prolongé avant l’introduction de la demande de regroupement familial et non, plus seulement 6 mois avant la demande.

L’analyse des demandes est effectuée en tenant compte des montants d’aide financière transférés, tout comme la durée et la régularité des transferts.

Lire 4 conseils pour un déménagement réussi dans une autre région

Ailleurs sur le web