icon recherche
Fiscalité

Une application mobile pour payer ses impôts, mais pas seulement….

L’Administration des Contribution Directes permet désormais au contribuable physique de régler certains paiements via une application mobile.

Publié le 07/02/2018 | 1.935 vues

Les montants ne pourront pas dépasser 10.000 euros. Les montants ne pourront pas dépasser 10.000 euros.

Depuis le 31 janvier 2018, l’Administration des Contributions Directes (ACD) s’est modernisée. Tout contribuable physique a désormais la possibilité de régler ses paiements à l’ACD via son smartphone en passant par l’application Digicash de sa banque.

Elaborée en collaboration avec le Centre des technologies de l’information de l’Etat, Digicash est disponible gratuitement sur Appstore et Google Play.

Désormais, le décompte suivant les bulletins d’impôts reprendra un code QR (un code-barres en deux dimensions) que l’assujetti pourra scanner avec son téléphone dans l’application. Il suffira alors de valider le paiement par empreinte digitale ou par code PIN.

Le communiqué de l’ACD précise que “le montant à payer et le bureau de recette sont communiqués d’office lors de la validation. Par rapport à un virement classique, le paiement Digicash par smartphone est plus simple, plus rapide et gratuit.” 

Toutes les sommes ne pourront toutefois pas être réglées électroniquement. “Si un décompte ne reprend pas de code QR, il n’est pas possible d’utiliser Digicash. Tel est par exemple le cas pour un montant à payer dépassant 10.000 euros“, conclut l’annonce.

Possibilité de payer certaines contraventions

La société de télécommunication assure que “les montants payés sont toujours corrects. En effet, hormis certains cas exceptionnels, le payeur ne peut pas changer le montant à régler.” 

Outre les factures, le portail guichet.lu ajoute que des règlements destinés à d’autres administrations pourront également être effectués par l’intermédiaire de Digicash :

  • Les taxes de véhicules automoteurs de l’Administration des douanes et accises ; 
  • Certaines contraventions de la Police Grand-ducale ;
  • La carte d’identité électonique (eID) ou le passeport.
Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web

Sommes-nous de bons "cyclistes" ?

ALD Automotive Luxembourg

La chambre des salaries (CSL) : Pourquoi voter ?

LCGB

Gagnez en qualité de vie : vivez aux portes du Luxembourg

Innov'habitat

Calculez facilement votre salaire net au Luxembourg

lesfrontaliers.lu

Comment choisir l'équipement de son véhicule ?

Autopolis

Soignons nos futurs infirmiers

IUIL