icon recherche
Société

Belval sous « le feu terroriste » samedi pour un exercice

Le Grand-Duché va opérer un exercice de simulation d’attaque terroriste dans le quartier de Belval samedi 12 janvier. Aucun danger pour le public, d’autant que la zone sera bouclée.

Publié par Romain S. le 08/01/2019 | 643 vues

1.200 participants prendront part à l’opération VIGILNAT qui se tiendra sur le site de Belval samedi 12 janvier.

Il y aura des bruits inhabituels samedi 12 janvier à Belval aux alentours de la Rockhal : des cris de panique, des ordres, des tirs, des explosions… En résumé, une « attaque terroriste ».

Inutile de se faire du mouron pour autant, il s’agira simplement d’un exercice. Un exercice particulier qui consistera à mettre sur le pied de guerre les forces de l’ordre et les services de secours du Grand-Duché dans le cadre d’une simulation d’intervention anti-terroriste.

1.200 participants prendront part à l’opération VIGILNAT qui se tiendra sur le site de Belval et à Esch/Belval en général ainsi qu’au Centre hospitalier Emilie Mayrisch (CHEM).

Bus déviés, voitures inetrdites

Plus précisément, les routes suivantes seront interdites à la circulation et au stationnement pour garantir le bon déroulement de la simulation, entre 7h et 20h :

  • L’avenue du Rock’n Roll (ouverte aux riverains pour le tronçon situé entre la Porte de France et le parvis de la Rochkal et fermée à toute circulation à hauteur de la Rochkal) ;
  • L’avenue des Hauts-Fourneaux ;
  • L’avenue des Sidérurgistes ;
  • L’avenue de la Fonte.

Les bâtiments situés dans ces rues seront inaccessibles en voiture.

Les lignes de bus N°4, N°7 et N°15 du TICE ne pourront pas emprunter l’avenue du Rock’n Roll et seront déviées tandis que l’accès routier au site Belval, la rue de l’Arbed sera réservée aux véhicules des forces de l’ordre et des services de secours.

Une déviation permettant au public d’accéder à la partie non fermée du site sera mise en place le jour de l’exercice.
Le trafic ferroviaire ne sera lui pas perturbé.

A noter que la zone d’exercice sera délimitée et sécurisée et qu’il n’existe, en tout état de cause, aucun danger pour le public.

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web