Covid-19 : La Belgique et l’Allemagne contrôlées aux frontières
logo site
icon recherche
Société

Covid-19 : La Belgique et l’Allemagne contrôlées aux frontières

Face à une nouvelle flambée des infections au coronavirus, plusieurs membres des pays frontaliers sont contrôlés aux frontières et doivent présenter un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures.

Publié par EddyThaux le 14/11/2021 | 5.904 vues

La France prend des mesures concernant notamment deux pays frontaliers, à savoir la Belgique et l’Allemagne. Les contrôles aux frontières seront intensifiés.

Aux frontières belges

Les personnes de plus de 12 ans en provenance de Belgique, qui ne sont pas complètement vaccinées doivent présenter une test PCR ou antigénique de moins de 24 heures, pour entrer en France.

A lire : Covid-19 : Nouveau tour de vis en Belgique à partir du 29 octobre

Aux frontières Allemandes

Jusqu’à présent, les voyageurs de plus de 12 ans en provenance d’Allemagne, devaient présenter un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures. A présent, le délai a été raccourci, et est passé à 24 heures, a précisé l’Ambassade de France en Allemagne.

Exceptions

Cette nouvelle mesure, ne s’applique pas « aux déplacements des résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile pour une durée inférieure à 24 heures ». Les déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un tel test ne sont pas non plus concernés. Finalement, les déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité en sont également exonérés.

Un retour au télétravail pour l’Allemagne

Le travail à domicile devrait faire son retour en Allemagne.  Le nombre d’infections et de décès a fortement augmenté depuis la mi-octobre, dans un pays où le taux de vaccination dépasse à peine les 67%.

Avec 289 cas pour 100.000 personnes, le taux d’infection a atteint dimanche un nouveau record dans le pays le plus peuplé d’Europe, selon l’agence sanitaire Robert Koch Institute (RKI). «La vague à venir va éclipser toutes les vagues précédentes», a déclaré à l’hebdomadaire allemand Bild am Sonntag le Premier ministre du Land de Saxe, Michael Kretschmer, dont la région est actuellement parmi les plus touchées.

Selon le projet de retour au télétravail, les employeurs allemands seront contraints d’offrir la possibilité de travailler depuis le domicile en l’absence d’une «raison professionnelle impérieuse» de venir au bureau. Il faudra être vaccinée ou avoir un test négatif pour les personnes qui se rendront sur leur lieu de travail.

Jeudi, la chambre basse du parlement présentera un projet de loi au Bundestag qui limitera l’accès à certains événements aux seules personnes vaccinées ou présentant un test négatif.

Ailleurs sur le web