Mon compte

La centrale de Cattenom menacée par Nicolas Hulot ?

Jusqu'à 17 réacteurs nucléaires pourraient être fermés en France d'ici 2025, selon le Ministre français de la Transition écologique. Quid de Cattenom ?

Afin de respecter la loi sur la transition énergétique et diminuer à 50 % la part du nucléaire en France d'ici 2025, le Ministre français de la Transition écologique, Nicolas Hulot, s'est engagé à fermer des centrales.

Lundi, le ministre français a précisé sur la radio RTL qu'il pourrait fermer jusqu'à 17 réacteurs sur les 58 actuellement en fonction dans l'hexagone. Le but étant de passer de 75 à 50 % de nucléaire dans la production d'électricité française.

Quid de la centrale nucléaire de Cattenom ?

Si le Ministre Nicolas Hulot n'a pas donné de précisions sur les centrales visées par ces fermetures, dans la région, on peut s'interroger sur les réacteurs de Cattenom. Ces derniers font en effet l'objet de plusieurs investissements visant à prolonger leur durée de vie au-delà de 40 ans. Une situation qui ne plait pas à ses pays voisins, notamment au Luxembourg et à l'Allemagne qui avaient d'ailleurs envoyé un courrier à ce sujet en novembre dernier, à la ministre de l'époque, Ségolène Royal. 

Photo : www.edf.fr

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Portrait de saint
saint le

La centrale de Cattenom n'est peu être pas menacée par Nicolas Hulot mais elle, comme l'environnement et la population autour, le sont.

L'arrivée en 2016 de son directeur Thierry Rosso ne rassure pas. Il a été impliqué dans la condamnation toute récente en mars 2017 d'EDF pour Fessenheim.

http://www.lalsace.fr/actualite/2017/03/09/incidents-de-2015-edf-condamne

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Société

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies