Ignacio, frontalier : “Je suis un travailleur pauvre au Luxembourg “
icon recherche
Emploi

Ignacio, frontalier : “Je suis un travailleur pauvre au Luxembourg “

Ignacio fait partie de ses « petites mains » du bâtiment dont le Grand-Duché a besoin. Il n'a pas fait d'études et gagne péniblement sa vie. Travailler au Luxembourg, ce n'est pas toujours la panacée. Témoignage. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 24/03/2021 | 36.288 vues
comments12 commentaires

Ignacio, 27 ans, est frontalier français. Il vit à Longwy. D’ailleurs, toute sa famille habite à la frontière : ses parents, ses frères et ses sœurs. Et tout le monde travaille au Luxembourg : « ça fait partie de l’héritage familial. Tu es un enfant de la frontière. Tu travailles forcément au Grand-Duché » commente-t-il.

« Des maçons, tu en trouves partout »

Ignacio est maçon. Il reconnaît n’avoir pas fait de longues études. Il est diplômé d’un CAP de maçon-carreleur obtenu au Greta : « Je me suis dit qu’un métier manuel, ça devait rapporter aussi beaucoup d’argent au Luxembourg » souligne-t-il. Pas vraiment. « Des personnes qui font le même métier que moi, finalement, tu en trouves partout » et rage souvent de voir des salariés non formés qui s’improvisent maçon avec le sentiment profond que « si tu veux rentrer au Luxembourg, la porte d’entrée, c’est la maçonnerie » confirme-t-il. Dans son secteur d’activité qui est le bâtiment, c’est un peu le mode de fonctionnement.

2 600 euros brut par mois, tu fais rien !

Il travaille depuis trois ans au Luxembourg. Il gagne 2 600 euros brut par mois. Célibataire et sans enfant, les impôts ne lui font pas de cadeau : « Tu es plus taxé qu’un ménage. Ce n’est pas juste ».  

Il n’a pas d’autres avantages comme une carte essence, des tickets restaurants, pas de primes à l’année et encore moins de 13e mois  : « Bien évidemment, je gagne plus que si j’exerçais ma profession en France. Mes collègues touchent 1 600 euros brut mensuel. Mais ils n’ont pas les mêmes dépenses que moi ».

Un budget serré…

Dans son budget mensuel, il doit intégrer : un loyer plus élevé « Je paie actuellement 700 euros pour 65 m2 », des dépenses de carburants qui se chiffrent à près de 250 euros par mois « Je dois me rendre sur les chantiers par mes propres moyens », des déjeuners pris sur place « même si je les prépare assez souvent mais quand la météo n’est pas bonne, je consomme sur place. Le prix des repas n’est pas le même qu’en France ou en Belgique. C’est plus cher ». Sans compter, ces vêtements de chantier qu’il a dû s’acheter et qu’il renouvelle régulièrement. Toutes ces dépenses mises bout à bout, Ignacio trouve que le Grand-Duché, ce n’est pas forcément un « eldorado ».

Il se demande souvent si son employeur ne profiterait pas de sa naïveté : « Sur le principe, il est gagnant. Je reste dans mon travail et je ne dis rien. Mais ça ne va pas durer ; forcément ».

Il ne part pratiquement jamais en vacances, ne pratique pas d’activités de loisirs : « Tu bosses tes 40 heures. Les trajets sur la route, c’est usant. Du coup, tu rentres le soir chez toi, tu n’as plus envie de ressortir. Et le week-end, tu te reposes de ta semaine. Pas marrant ». Financièrement, il n’en a pas les moyens. 

« Des soirées entre amis où tu caches la réalité »

« Quand tu dis que tu fais partie de ces salariés pauvres du Luxembourg, personne ne te croit. Les gens s’imaginent que tu gagnes bien ta vie. Mais quand tu fais tes comptes à la fin du mois, au final, c’est une tout autre réalité ».

Il est souvent gêné lorsqu’on lui dit : « Tu as de la chance de travailler au Luxembourg. Tu gagnes bien ta vie ». Il aimerait répondre « Pas autant que vous le pensez ».

Mais l’image véhiculée par le Grand-Duché et son train de vie fait que « tu n’oses pas tout dire. Tu caches la réalité pour ne pas passer pour un idiot ».

Ignacio* est un nom d’emprunt

Si vous souhaitez partager votre expérience, contactez-nous par mail [email protected] ou remplissez ce formulaire.

Lire Tristan : “Si tu tombes sur un bon patron au Luxembourg, c’est le jackpot “

Ailleurs sur le web

joée_back
23 messages
Il y'a 3 mois

Un travailleur pauvre du Luxembourg ? Cela n'existe pas ! En étant célibataire et gagnant 2600 euros brut par mois , c'est largement supérieur que ce gagne les ouvriers en France . En payant 700 euros par mois de loyer et 250 euros par mois d'avance .....Il faudrait peut -être pas exagérer ! Maintenant il y a les contraintes du trajet .. Mais cela est un choix . On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre hein ? 

Il y'a 3 mois

Il peux toujours allée voir ailleurs, un autre employeur pour proche des ces employés, mais le Luxembourg n'est plus ce qu'il était avant.
Comme dit avant "On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre"

Charline2018
10 messages
Il y'a 3 mois

Moi je comprends Ignacio. J'ai un ami maçon qui travaille au Luxembourg. En net, ça fait 2200 euros pour 40 heures !!!! Sans compter les trajets et les bouchons.
Pour manger au Luxembourg, les menus ne sont pas à 10 euros/menu complet avec café.

Raiisin
105 messages
Il y'a 3 mois

Autant vous avez raison sur les trajets mais bon... moi c'est l'accent financier sur cet article que je ne comprends pas. OUI au luxembourg 2200 net c'est pas terrible, mais quand on voit ces charges loyer/trajet, il lui reste 1200e+ pour vivre.
De plus il exerce un métier manuel, il a dû commencer à travailler avant 20 ans. Il en a 27. L'avantage par rapport à ceux qui ont fait des études c'est que normalement à son âge et depuis le temps qu'il travaille il doit avoir un bon petit pécule comparé aux personnes de son âge qui ont commencé après les études... S'il commence déjà à galérer à 27 ans je n'ose imaginer à 40 ans non ? Après on peut comprendre qu'à la fin du mois une fois tout les frais enlevés, il lui reste "que" 500-700e pour "s'amuser" mais bon pour une personne seule je trouve cela correct ? 
Le "Financièrement il n'en a pas les moyens" je comprends vraiment pas... Ces articles sont véridiques ? 

comabelle
1 messages
Il y'a 3 mois

N importe quoi 
Il travaillerait en France il creverait la misère 
C est pour ça que tous les français viennent au lux 
Ils cassent le marche de l emploi 
Tous les salaires sont bradés 

Il y'a 3 mois

Posté par: Raiisin Autant vous avez raison sur les trajets mais bon... moi c'est l'accent financier sur cet article que je ne comprends pas. OUI au luxembourg 2200 net c'est pas terrible, mais quand on voit ces charges loyer/trajet, il lui reste 1200e+ pour vivre. De plus il exerce un métier manuel, il a dû commencer à travailler avant 20 ans. Il en a 27. L'avantage par rapport à ceux qui ont fait des études c'est que normalement à son âge et depuis le temps qu'il travaille il doit avoir un bon petit pécule comparé aux personnes de son âge qui ont commencé après les études... S'il commence déjà à galérer à 27 ans je n'ose imaginer à 40 ans non ? Après on peut comprendre qu'à la fin du mois une fois tout les frais enlevés, il lui reste "que" 500-700e pour "s'amuser" mais bon pour une personne seule je trouve cela correct ?  Le "Financièrement il n'en a pas les moyens" je comprends vraiment pas... Ces articles sont véridiques ? 
 

Bonjour, 
Les journalistes mettent un point d'honneur à mettre en valeur le savoir-être et le savoir-vivre des frontaliers. Les portraits montrent leur vie au quotidien. Ils sont donc véridiques et il n'y a aucun doute à avoir. Merci. Durant cette période, prenez soin de vous. 
La rédaction 

Tsarko
617 messages
Il y'a 3 mois

Les calculs sur ce qui lui reste mensuellement pour vivre sont vite fait. Je n'ajouterai rien sur ce point, mais je pense que c'est effectivement correct.
Les heures de travail + trajet, à combiner avec les loisirs, c'est difficile? J'espère qu'il ne projette pas d'avoir des enfants :-D
La vie est parfois faites de choix difficile.
Il y en a un qui s'offre à "ignacio", exporter son savoir faire, loin d'un endroit où le prix du logement est cher.
 
 

loupblanc
Thionville/Luxembourg | France | 3130 messages
Il y'a 3 mois

Chère Chrystelle 
Merci encore pour la censure de ma réponse d'hier soir ; prudent car connaissant les dons de censure et non d'objectivité en usage sur ce site , une copie de ma réponse avait été faite 😜
Il est triste de constater déjà que ce site a beaucoup perdu de sa sympathie et de sa collégialité après qq modifications techniques mais qu'en plus, qu'il y est plus facile d'y faire prospérer des annonces de ventes de produits illicites et de faux documents , que d'exprimer des doutes sur l'objectivité et le travail en amont de certains articles !
Prenez soin de vous 🐺

Bruno Cremer
9 messages
Il y'a 3 mois

C'est une blague cet article...
1200€ restant pour vivre et on s'estime pauvre?
A moins qu'il soit drogué, alcoolo ou qu'il s'amuse à faire des crédits a tout va, c'est juste du n'importe quoi.

loupblanc
Thionville/Luxembourg | France | 3130 messages
Il y'a 3 mois

C'est du Ségala dans le texte ..... si tu bosses au Lux et que tu n'as pas de Porsche et une Rolex ... tu es un pauvre!! 😂🐺

Ahmed Hedjiedj
1 messages
Il y'a 3 mois

Il ne faut pas exagérer quand même...2600 € brut,c'est à peu pres 2200 € nets après impôts...qui peut se prévaloir de ce niveau de revenu en France avec un CAP de maçon ?Même en fin de carrière,un maçon ne gagne pas ça en France !Je note par ailleurs,habitant moi même près de la frontière Lux que beaucoup de travailleurs qui se rendent au Luxembourg chaque jour se plaignent...revenez en France messieurs et vous verrez la différence.
 

loupblanc
Thionville/Luxembourg | France | 3130 messages
Il y'a 3 mois

C'est du Ségéla dans le texte ..... si tu bosses au Lux et que tu n'as pas de Porsche et une Rolex ... tu es un pauvre!! 😂🐺