icon recherche
Emploi

Sylvain, ex-frontalier : « Pour tout l’or du monde, je ne reviendrai pas au Luxembourg. »

Eprouvé par le rythme des journées de frontalier, le Mosellan, devenu conseiller pour l’emploi en France, a choisi de troquer l’aspect financier contre une qualité de vie lui octroyant épanouissement personnel et professionnel.

Publié par Romain S. le 31/05/2019 | 43.995 vues
comments21 commentaires

Après 20 ans à travailler au Grand-Duché, Sylvain a trouvé un emploi en France dans lequel il s'épanouit.

Le portrait de Sylvain a initialement été publié l’année dernière mais reste on ne peut plus d’actualité. 

L’idée mûrissait depuis quelques temps dans son esprit. Ereinté, essoré par le train-train quotidien, il décide un jour de mettre cartes sur table. « J’ai dit stop. »

Aux prises avec un employeur arrangeant et surtout compréhensif, il plie bagages avec un pécule dans la valise il y a de cela un an. Pour Sylvain, le Luxembourg, c’est terminé.

Retour, ou plutôt, nouveau départ dans son Hexagone de résidence où il dégotte rapidement un poste à durée déterminée dans une agence chargée de l’emploi.

Plus « sobre », plus « peinard » dixit l’intéressé sans l’once d’une nonchalance dans son propos, il se retrouve dans sa nouvelle vie. « J’ai gagné en qualité de vie. Franchement, c’est que du bonheur. »

Stress des transports évacué

Finie l’attente dans le trafic engorgé en direction du Grand-Duché, « cela me prend quinze minutes pour me rendre au travail. Je roule tranquille à 50 km/h en prenant les petites routes et ça va tout seul. »

Enterré aussi l’énervement au moment d’arpenter les rues pour trouver une place de parking. « C’était la même musique tous les jours, matin comme soir. Il suffisait qu’il pleuve pour que la situation empire, souffle l’ex-frontalier. C’était minimum deux heures par jour sur la route. » Evacué le stress du déplacement donc, qui l’a rongé pendant ses 20 années d’exercice au Grand-Duché.

Lire aussi : Charles, comptable : "J'en avais plein le c**"

A fortiori quand Sylvain n’avait d’autres choix que d’emprunter son véhicule, efficacité logistique oblige. « Mon domicile n’était pas très bien desservi par les transports en commun. Prendre le train m’aurait coûté autant de temps voire plus que d’y aller par mes propres moyens. »

Plus jeune, en début de carrière, il s’installe pourtant de l’autre côté de la frontière pendant deux ans, mais ne trouve jamais ses marques.

« J’emmène et je récupère mes enfants tous les jours à l’école »

Appréciant de pouvoir désormais vaquer aux aléas de la vie courante, « une absence d’une heure pour un rendez-vous chez le dentiste par exemple », celui qui est devenu père profite pleinement de ses enfants. « Les enfants de frontaliers vont au périscolaire et les parents ne les récupèrent qu’en fin de journée. Les miens, je les emmène et les récupère tous les jours à l’école. »

Même sa compagne qui fait la navette tous les jours commence à « jalouser » son rythme allégé en tension.

« Au départ, on se rêve tous en golden boy »

Vacciné contre le Grand-Duché, la carrière de Sylvain avait néanmoins tout d’un parcours idéal et longiligne. Diplômé dans le commerce au Luxembourg, une banque l’embauche à la sortie de l’université.

Ambitieux, il se met d’abord à rêver grand avant de rapidement déchanter. « Au départ, on rêve tous d’être des golden boy. Mais j’ai pu m’apercevoir que 90% des employés des banques au Luxembourg font de la saisie. Vous entendez souvent des gens dire qu’ils font ci ou ça, mais ce n’est pas vrai. »

« Les costumes, à la longue, c’est un budget »

Désabusé, inintéressé par ses tâches professionnelles, son entêtement ne tient qu’à un détail, si l’on peut le qualifier ainsi : le salaire. « J’ai démarré à 2.500 euros bruts et j’ai terminé avec presque le double. C’est la seule chose qui me retenait. »

Car même son environnement et la pression « invisible mais constante » qui pèse sur ses épaules lui déplaisent. L’ambiance anglo-américaine n’est pas sa tasse de thé. « En dehors du boulot, elle me plait. En exercice, nous ne sommes pas collègues, nous sommes concurrents, à attendre l’erreur du voisin. »

Le smart and clean imposé par les secteurs bancaire et administratif du pays vient gonfler sa liste de déplaisirs. « Acheter des costumes, des chemises, des chaussures pour être toujours sur son 31, à la longue, c’est un budget. »

Salaire divisé par 2,5

A présent plus détendu, oubliés les pieds de plomb, le néo-conseiller en insertion professionnel est revigoré par son nouveau job. « Je suis depuis un petit temps bénévole dans une association et j’avais envie de faire un travail où je pouvais aider les gens. J’y tire une satisfaction personnelle. »

Délesté d’impératifs financiers, son cadre vital compense des émoluments nettement inférieurs, de l’ordre de 2,5 fois moins, son seul regret toutefois.

Il n’empêche que « même pour tout l’or du monde, je ne reviendrai pas. Je vous le dis droit dans les yeux, même si on en vient à me proposer 5.000 ou 6.000 euros par mois pour y retourner, je dirais non. »

Ailleurs sur le web

Il y'a 10 mois

Tant pis pour lui pour sa futur retraite qui sera au raz des paquerettes, il n'avait qu'a se rapprocher du Luxembourg ...

philduvbe
9 messages
Il y'a 10 mois

Ce sont les aides familiales et les impôts (personne physique car horribles en société) qui sont attractives au GDL, ainsi que la confiance qu'ont les Administrations envers leurs entreprises qui est quelque chose de très agréable (à comparer avec la Belgique où vous êtes considéré comme un bandit alors que vous payez leur salaire).  La pension... nous sommes censés prétendre à une pension confortable.  Néanmoins, le séisme financier qui ne saurait guère plus tarder risque fortement de mettre à mal la valorisation des caisses de pensions, et c'est valable un peu partout dans le monde, suivant les produits qu'ils auront foutu dedans, sans compter que même les actifs en Euros sont à craindre, car avec une telle monnaie de singe crée uniquement sur de la dette (à voir !! https://www.youtube.com/watch?v=Ehme7ai4C_s).  Tout cela va très prochainement très mal se terminer, mouvement accéléré par Trump qui pour nos libertés individuelles s'attaque à sa Banque Centrale (donc à toutes finalement, étant liées) et le Deep State qu'elle(s) représente(nt), notamment.   Tout cela c'est sans compter la plaie insurmontable que va représenter (et représente déjà) l'immigration massive que nos traitres de dirigeant nous imposent en pactisant avec le diable pour leurs propres intérêts et pour notre plus grande insécurité (j'en ai fait les frais il y a une grosse trentaine d'années et mon fils et ses amis en font les frais maintenant, c'est juste bien pire maintenant, logique enfin).
Si j'en avais le choix comme mon frère au Japon, un fournisseur de services au Canada, je signe à deux mains pour faire ma pension moi-même et m'épargner 16% de cotisations pour bien meilleur placement, et SURTOUT bien plus sûr.
Tellement de social que nous n'avons même plus envie d'entreprendre (ou de continuer à entreprendre) en Europe.  Un client a 4 de ses 5 gars en maladie, un brave gars pourtant, inimaginable !!
L'UE est à fouir, mais pour où ?? Peut-être bientôt pour les States, si le plan se déroule sans accros ...

philduvbe
9 messages
Il y'a 10 mois

Posté par: philduvbe Ce sont les aides familiales et les impôts (personne physique car horribles en société) qui sont attractives au GDL, ainsi que la confiance qu'ont les Administrations envers leurs entreprises qui est quelque chose de très agréable (à comparer avec la Belgique où vous êtes considéré comme un bandit alors que vous payez leurs salaires finalement).  La pension... nous sommes censés prétendre à une pension confortable.  Néanmoins, le séisme financier qui ne saurait guère plus tarder risque fortement de mettre à mal la valorisation des caisses de pensions, et c'est valable un peu partout dans le monde, suivant les produits qu'ils auront foutu dedans, sans compter que même les actifs en Euros sont à craindre, car avec une telle monnaie de singe crée uniquement sur de la dette (à voir !! https://www.youtube.com/watch?v=Ehme7ai4C_s), tout cela va très prochainement très mal se terminer.  Le mouvement est accéléré par Trump qui pour nos libertés individuelles s'attaque à sa Banque Centrale (donc à toutes finalement, étant liées) et le Deep State qu'elle(s) représente(nt), notamment.   Tout cela c'est sans compter la plaie insurmontable que va représenter (et représente déjà) l'immigration massive que nos traitres de dirigeant nous imposent en pactisant avec le diable pour leurs propres intérêts et pour notre plus grande insécurité depuis des décennies (j'en ai fait les frais il y a une grosse trentaine d'années et mon fils et ses amis en font les frais maintenant, c'est juste bien pire maintenant, logique enfin). Si j'en avais le choix comme mon frère au Japon, un fournisseur de services au Canada, je signe à deux mains pour faire ma pension moi-même et m'épargner 16% de cotisations pour bien meilleur placement, et SURTOUT bien plus sûr. Tellement de social que nous n'avons même plus envie d'entreprendre (ou de continuer à entreprendre) en Europe.  Un client a 4 de ses 5 gars en maladie, un brave gars pourtant, inimaginable !! L'UE est à fouir, mais pour où ?? Peut-être bientôt pour les States, si le plan se déroule sans accros ...

pep
65 messages
Il y'a 10 mois

Posté par: freakdedansfreakdehors Tant pis pour lui pour sa futur retraite qui sera au raz des paquerettes, il n'avait qu'a se rapprocher du Luxembourg ...
 

J'ai fait pareil (coté Belge) , après 17 ans de Luxembourg comme vendeur de viande (lire directeur commercial en SSII) avec un très belle paye, une jolie voiture et plus de vie de famille....je suis retouné en Belgique il y a 4 ans..et j'y ai aussi laissé dans un premier temps (excatement) la moitié de mon salaire net...Mais j'allais bosser à pied (500 m de chez moi) je voyais mes gossses et je ne passais plus la moitié de ma vie dans les embouts....sans parler du reste
La vraie difficulté coté belge est de trouver un job qualifié ...mais avec de la patience et bcp de volonté ça se trouve. Je suis passé par un job intermédiaire mais la je viens de changer de boulot suite à un concours...et j'ai maintenant un job garanti à vie (fonction publique) avec un salaire net proche d'un salaire net moyen luxembourgeois....sans les ennuis..donc non je ne retournerai pas là bas (le seul pays du monde ou l'on considère que 10,40 euros pour un sandwich thon mayo c'est normal et ou l'on confond valeur indviduelle et largeur des pneus)
La retraite est un faux problème => 17 ans au luxembourg me garantissent quasi l'équivalent d'une retraite maximale belge...sylvain après 20 ans doit être dans le même cas
La clé pour pouvoir le faire c'est de ne pas vivre au dessus de ses moyens parce que l'on a un beau salaire.J'ai pu quitter le lux parce que j'avais un emprunt immo raisonable et pas un 4 facades à 600 000 euros  dans laquelle tout mon budget en ce inclus les allocs des enfants passe)

neapolis
6 messages
Il y'a 10 mois

super un de moins essaie de convaincre les autres 70.000 compatriotes à rester en France stpl!! merciiiii

mikylux
188 messages
Il y'a 10 mois

@ Néapolis
Non, il y avait 94 702 frontaliers français en 2017!
Mais aucun frontalier n'est obligé de le rester!

Asimov1973
19 messages
Il y'a 10 mois

Ah oui...les fameux 2 heures de route des frontaliers...tous dans le 57 a thionville cad 75 km de Luxembourg ville...c’est normal ! ça ce n’est pas être frontalier ça c’est du masochisme....tu leur dit que ça existe Villerupt et Audun-Tiche ils te regardent comme que t’es fou et ils te repondent que « la bas » il y a rien....bof il y a rien non plus a Thionville quand tu arrive à 8 heures de soir et c’est tout fermé....en plus avec les prix de Thionville tu peux acheter au Nord du Luxembourg...donc tous le 90000 fronta du 57 sont des GRANDS PIGEONS! Moi je fais Villerupt Bertrange (Lux) en 40 min max et 25 min quand il y a les congés. Voilà la solution! Ah mais non car si on dit aux copains que on habite dans le 54 c’est pas cool comme dire « j’habite à Thionville »...mah...

Asimov1973
19 messages
Il y'a 10 mois

De toute façon un pere de famille que decide de gagner 2,5 fois en mois que avant pour ne pas rouler deux heures est un grand fainéant et pas un bon père. Mon père il était aussi un grand fainéant et il était toujour a la maison a 16 heures pour après se plaindre que il ne gagnait pas assez et il terminait ses soirées a se masturber dans la toilette. J’aurais préféré avoir un père que bosse et que il n’est jamais la mais que il m’achete plein de trucs...par contre j’etais le plus pauvre a l’ecole, jamais un sou pour aller avec les copains et les copines et quand je revenais à la maison tous que je voulais faire c’est d’etrangler le LOSER de mon père. C’est pour ça que a 20’ans je suis parti 4 ans dans l’armee et puis j’ai quitté l’Italie pour venir au Luxembourg. Je deteste les fainéant sans cuilles que passent leur jours a casser les cuilles a leur enfants avec leur presence inutile et que ne sont pas capables de payer et acheter tous les choses que font de leur fils des personnes respectées à l’ecole et par la suite dans la vie . Quand je suis venu ici j’ai bossé 15 heures par jour avec 1 jour de repos pendant des années et j’ai maintenant en 15 de travail plus d’argent que mes parents et tous mes oncles fainéants mis ensemble.
 

pep
65 messages
Il y'a 10 mois

Posté par: Asimov1973 De toute façon un pere de famille que decide de gagner 2,5 fois en mois que avant pour ne pas rouler deux heures est un grand fainéant et pas un bon père. Mon père il était aussi un grand fainéant et il était toujour a la maison a 16 heures pour après se plaindre que il ne gagnait pas assez et il terminait ses soirées a se masturber dans la toilette. J’aurais préféré avoir un père que bosse et que il n’est jamais la mais que il m’achete plein de trucs...par contre j’etais le plus pauvre a l’ecole, jamais un sou pour aller avec les copains et les copines et quand je revenais à la maison tous que je voulais faire c’est d’etrangler le LOSER de mon père. C’est pour ça que a 20’ans je suis parti 4 ans dans l’armee et puis j’ai quitté l’Italie pour venir au Luxembourg. Je deteste les fainéant sans cuilles que passent leur jours a casser les cuilles a leur enfants avec leur presence inutile et que ne sont pas capables de payer et acheter tous les choses que font de leur fils des personnes respectées à l’ecole et par la suite dans la vie . Quand je suis venu ici j’ai bossé 15 heures par jour avec 1 jour de repos pendant des années et j’ai maintenant en 15 de travail plus d’argent que mes parents et tous mes oncles fainéants mis ensemble.  
 

Tu n'as vraiment rien compris au propos je pense.
Je dis juste qu'il n'y a pas que le luxembourg dans la vie qu'il suffit juste de ne pas être obsédé par la largeur des jantes de sa bagnole...Pour info ma maison est payée, nous partons 4 fois en vacances par an (ok pas au club med), mes gosses ne manquent de rien et pourtant je ne bosse plus au luxembourg et ma femme non plus....
Comme je disais dans mon job précédent (banquier en belgique...si si cela existe) à tous mes clients "luxembourgeois" qui venaient pour un crédit; et qui à ma question : "vous faites quoi comme métier?" me répondaient "je travaille au luxembourg"..."Monsieur ça ce n'est pas un métier"
Ah oui...j'oubliais, je baise régulièrement de sorte que je n'ai pas besoin de m'enfermer aux toilettes 

wolfman
26 messages
Il y'a 3 mois

J’aimerais comprendre : pourquoi tant de français se rendent au Luxembourg ? Vraiment !!? Les salaires ? Les allocations ? 
Ok.. posons l’hypothèse suivante :
Est ce qu’il y aurait assez de boulot en France pour les 100000 frontaliers ? En Moselle (est et Ouest!?) la réponse est NON.
Revenons en arrière : comment le Luxembourg en est arrivé là ?
Je crois que des choix stratégiques ont été opérés après guerre. Puis certains choix ont ensuite été remis en question. Nous sommes passés d’une industrie florissante à une sectorisation tertiaire poussée. Ces choix ce sont basés eux mêmes sur une fiscalité TRÈS attractive. 
Resultats : le Luxembourg est une plaque tournante européenne en bien des domaines (chut il ne faut pas dire les vérités) c’est un pays où une femme Luxembougeoise n’a pas un emploi mais une occupation. Un pays où l’essence est moins chère ou l’immobilier nécessite des emprunts plurigenerationnels. Un bassin d’emplois attractifs parce que justement jusqu’à il y a peu ce pays disposait de fonds souverains avec 0% de chômage. Le Luxembourg a sauvé le pays des 3 frontières !!!
Seulement voilà . Il y a un coût. L’attractivité sans les infrastructures pour accueillir le flot ininterrompu de voitures pose le problème du temps investi et du temps perdu. S’impose alors le choix : France : tu vis moyen et tu pars à la Madine en camping, tu restes locataire ou propriétaire d’un bien loin de tout. Luxembourg : tu vis plutôt bien tu pars avec Luxair en vacances tu es propriétaire d’un bien plutôt sympa situé près des axes et commodités le hic c’est t blindé mais tu te nique la Santé t au lit à 21 h t’as plys trop envie de ton ou ta moitié (e). Tu vois plys tes gosses sauf pour les devoirs et peu pour les fous rires. Je ne juge personne. Ni ceux qui vont ni ceux qui restent. Et j’aimerais bien que les Lulu qui me lisent arrêtent de constamment sous entendre des choses «  vous avez qu’à rester , vous devrez prendre telle route vous participez pas et j’en passe et des plys blessantes. Sylvain a fait un bon choix. Sûrement dans de bonnes conditions. Tout le monde ne peut en faire autant. Le travail est une denrée rare et la dignité qu’en découle ne souffre pas les commentaires messuins des personnes peu ou pas concernés. Merci

Jessejames57
41 messages
Il y'a 3 mois

Posté par: philduvbe Ce sont les aides familiales et les impôts (personne physique car horribles en société) qui sont attractives au GDL, ainsi que la confiance qu'ont les Administrations envers leurs entreprises qui est quelque chose de très agréable (à comparer avec la Belgique où vous êtes considéré comme un bandit alors que vous payez leur salaire).  La pension... nous sommes censés prétendre à une pension confortable.  Néanmoins, le séisme financier qui ne saurait guère plus tarder risque fortement de mettre à mal la valorisation des caisses de pensions, et c'est valable un peu partout dans le monde, suivant les produits qu'ils auront foutu dedans, sans compter que même les actifs en Euros sont à craindre, car avec une telle monnaie de singe crée uniquement sur de la dette (à voir !! https://www.youtube.com/watch?v=Ehme7ai4C_s).  Tout cela va très prochainement très mal se terminer, mouvement accéléré par Trump qui pour nos libertés individuelles s'attaque à sa Banque Centrale (donc à toutes finalement, étant liées) et le Deep State qu'elle(s) représente(nt), notamment.   Tout cela c'est sans compter la plaie insurmontable que va représenter (et représente déjà) l'immigration massive que nos traitres de dirigeant nous imposent en pactisant avec le diable pour leurs propres intérêts et pour notre plus grande insécurité (j'en ai fait les frais il y a une grosse trentaine d'années et mon fils et ses amis en font les frais maintenant, c'est juste bien pire maintenant, logique enfin). Si j'en avais le choix comme mon frère au Japon, un fournisseur de services au Canada, je signe à deux mains pour faire ma pension moi-même et m'épargner 16% de cotisations pour bien meilleur placement, et SURTOUT bien plus sûr. Tellement de social que nous n'avons même plus envie d'entreprendre (ou de continuer à entreprendre) en Europe.  Un client a 4 de ses 5 gars en maladie, un brave gars pourtant, inimaginable !! L'UE est à fouir, mais pour où ?? Peut-être bientôt pour les States, si le plan se déroule sans accros ...
 

Pour votre pension vous devriez en parler à tous ceux qui ont tout perdu aux EU lors de la crise économique dont nous subissons encore les restes aujourd'hui. Ce sont ceux là même qui votent Trump...  car ils n'ont plus rien. Quand à dire qu'il y a trop de social parce que 3 mecs d'un de vos clients sont en maladie et que c'est un bon gars... on ne peut dire c'est un bon gars que si l'on a travaillé avec et sous ses ordres, certains deviennent des loups dénués d'humanité une fois au travail... Pour ce qui est du social, le lux c'est bien mais il y a mieux, et pas très loin. 

wolfman
26 messages
Il y'a 3 mois

Posté par: philduvbe Ce sont les aides familiales et les impôts (personne physique car horribles en société) qui sont attractives au GDL, ainsi que la confiance qu'ont les Administrations envers leurs entreprises qui est quelque chose de très agréable (à comparer avec la Belgique où vous êtes considéré comme un bandit alors que vous payez leur salaire).  La pension... nous sommes censés prétendre à une pension confortable.  Néanmoins, le séisme financier qui ne saurait guère plus tarder risque fortement de mettre à mal la valorisation des caisses de pensions, et c'est valable un peu partout dans le monde, suivant les produits qu'ils auront foutu dedans, sans compter que même les actifs en Euros sont à craindre, car avec une telle monnaie de singe crée uniquement sur de la dette (à voir !! https://www.youtube.com/watch?v=Ehme7ai4C_s).  Tout cela va très prochainement très mal se terminer, mouvement accéléré par Trump qui pour nos libertés individuelles s'attaque à sa Banque Centrale (donc à toutes finalement, étant liées) et le Deep State qu'elle(s) représente(nt), notamment.   Tout cela c'est sans compter la plaie insurmontable que va représenter (et représente déjà) l'immigration massive que nos traitres de dirigeant nous imposent en pactisant avec le diable pour leurs propres intérêts et pour notre plus grande insécurité (j'en ai fait les frais il y a une grosse trentaine d'années et mon fils et ses amis en font les frais maintenant, c'est juste bien pire maintenant, logique enfin). Si j'en avais le choix comme mon frère au Japon, un fournisseur de services au Canada, je signe à deux mains pour faire ma pension moi-même et m'épargner 16% de cotisations pour bien meilleur placement, et SURTOUT bien plus sûr. Tellement de social que nous n'avons même plus envie d'entreprendre (ou de continuer à entreprendre) en Europe.  Un client a 4 de ses 5 gars en maladie, un brave gars pourtant, inimaginable !! L'UE est à fouir, mais pour où ?? Peut-être bientôt pour les States, si le plan se déroule sans accros ...
 

Pouvez vous développer les actes de traîtrises que vous dénoncez ? Vous semblez faire un lien entre les choix de nos dirigeants et les flux migratoires. Merci

fridorick
4 messages
Il y'a 3 mois

Posté par: freakdedansfreakdehors Tant pis pour lui pour sa futur retraite qui sera au raz des paquerettes, il n'avait qu'a se rapprocher du Luxembourg ...
 

Pourquoi tant pis pour lui alors qu'il est heureux ainsi ? Que connais-tu de sa future retraite qu'il recevra du Luxembourg ? Bref, commentaire infondé et inutile.

Il y'a 3 mois

Je peux comprendre votre retour en arrière mais ne pas oublier une chose , sans le salaire Luxembourgeois pendant 20 ans , vous sérierez peut être sdf en France , le Luxembourg a certe un niveau d’exigence dans le travail plus élevé mais c’est le seul pays où des jeunes peuvent encore se permettre de rêver d’etre Propriétaire, et où le travail est récompensé à sa juste valeur... à l’heure actuel pour vivre avec le rmi il faut déjà avoir sa maison de payer sinon cela n’est plus suffisent pour vivre . 

thegoplux
4 messages
Il y'a 3 mois

Si tu bosses au Lux, tu habites au Lux, simple non ?

Roland Martin
2 messages
Il y'a 3 mois

Chacun mène sa barque comme il l'entend ...
En ce qui me concerne, belge résidant en Belgique, j'ai travaillé pdt 25 ans au GDL et suis actuellement pensionné. J'ai bien gagné ma vie et le montant de ma pension est valable.
Le fisc belge m'a harcelé pdt une douzaine d'années ( = prouver la présence au GDL ) : je m'en suis sorti en leur payant 20 % d'impôt de 4 années de travail au GDLux
Mon ressenti:  je suis super content d'avoir pu travailler au GDLux et je le referais à nouveau si je devais recommencer. La seule chose que j'aurais du faire c'est quitter définitivement la Belgique: ce pays n'en vaut vraiment pas la peine.
 

Roland Martin
2 messages
Il y'a 3 mois