Augmentation de l’allocation familiale de 265 à 285 euros
icon recherche
Famille

Augmentation de l’allocation familiale de 265 à 285 euros

La chambre des salariés au Luxembourg vient de faire une demande au gouvernement concernant la hausse du montant de l'allocation familiale. Quels sont les arguments avancés ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 04/11/2020 | 8.119 vues

Depuis des années, les montants des prestations familiales sont gelés, voire ont été diminués  alors que les difficultés financières des ménages avec enfants sont indéniables au vu des statistiques officielles.

Cette disposition s’applique à tous les enfants nés le 1er août 2016 ou après et aux enfants qui s’installent au Luxembourg ou dont l’un des parents commence à travailler au Luxembourg le 1er août 2016 ou après.

Vous pouvez consulter notre calculatrice des allocations familiales pour comparer les montants octroyés avant et après la réforme.

Trois arguments justifiant une nouvelle hausse

Selon la CSL, les prestations familiales en espèces sont gelées depuis 2006, l’âge limite des bénéficiaires a été revu à la baisse en 2010 passant de 27 à 18 ans, sans pour autant que les aides pour études supérieures pallient la perte de revenus et enfin en 2016, la décision de verser un montant unique de 265 euros pour chaque enfant a engendré un manque à gagner manifeste pour les familles de deux enfants et plus nés après la réforme.

Toutes ces réformes ont eu comme conséquence la diminution du pouvoir d’achat des familles.

La CSL note qu’en 2014, le gouvernement au Luxembourg avait  promis dans un accord avec les syndicats la réintroduction d’un mécanisme d’adaptation des prestations familiales.

Revalorisation minimale immédiate de 7,7 %

Pour toutes ces raisons, la CSL a élaboré une proposition de loi prévoyant :

  • la revalorisation minimale immédiate de 7,7 % de toutes les prestations familiales qui tient compte de l’évolution des prix depuis 2014 (année de l’accord entre gouvernement et syndicats) et faisant passer l’allocation familiale de 265 à 285 euros ;
  • la réintroduction de l’adaptation automatique des prestations familiales à l’index pour éviter des pertes de pouvoir d’achat futures.

« La simple réintroduction de l’indexation des prestations familiales avant les prochaines élections législatives telle que prévue dans l’accord de coalition et largement insuffisante, ceci d’autant plus que la crise sanitaire et économique risque de renforcer les difficultés et les inégalités touchant les familles avec enfants et que dans ce contexte, un renforcement du pouvoir d’achat serait également un instrument important pour soutenir l’économie locale au Luxembourg » précise le communiqué de presse.

Au Luxembourg, les chambres professionnelles ont également le droit de faire des propositions au Gouvernement, que ce dernier doit examiner et transmettre à la Chambre des Députés, lorsque leur objet rentre dans leurs attributions.

Le projet a été envoyé au gouvernement luxembourgeois le 3 novembre 2020. La CSL espère que l’allocation familiale sera remise rapidement sur la table des négociations.

Lire Réforme des allocations familiales : entrée en vigueur le 1er août

Ailleurs sur le web