icon recherche
Société

Le gouvernement a versé 82,4 millions d’euros d’aides aux entreprises depuis la crise sanitaire

« Nous n’avons jamais versé autant d’aides financières qu’en ce moment de crise » a souligné le ministre des Classes moyennes, Lex Delles. Ce soutien important a permis d’engager une reprise durable de l'économie luxembourgeoise.

Publié par Chrystelle Thévenot le 12/06/2020 | 586 vues

La Direction générale des classes moyennes a versé 82,4 millions d’euros aux petites et moyennes entreprises et aux indépendants dans le cadre des différentes aides financières directes et non remboursables.

À ces aides non remboursables s’ajoutent d’autres mesures destinées à soutenir les entreprises, notamment une avance remboursable d’un montant maximal de 500 000 euros destinée à remédier aux difficultés financières temporaires liées au Covid-19.

820 demandes relevant de ce régime d’aides ont reçu un avis positif au sein du ministère de l’Économie, ce qui correspond à un montant total de 43,7 millions d’euros, dont 37,7 millions d’euros de la part de la Direction générale des classes moyennes.

Une des mesures clés du projet « Neistart Lëtzebuerg » reste le chômage partiel pris en charge par l’État et couvrant 80% du salaire (100% du salaire social minimum).

Depuis le début de la crise mi-mars, près de 14 537 entreprises et leurs salariés ont bénéficié du chômage partiel « Covid-19 » dans le cadre duquel 795,6 millions d’euros ont déjà été versés sous forme d’avances.

Près de 20 000 demandes pour les aides relevant du ministère de l’Économie et 42 400 demandes pour bénéficier du chômage partiel ont ainsi été introduites via la plateforme MyGuichet.lu qui est développée par le Centre des technologies de l’information de l’État (CTIE).

Pour rappel 

Un programme de stabilisation de l’économie, composé de près de 40 mesures, a été lancé le 25 mars ciblant à la fois les PME, les indépendants et les grandes entreprises ainsi que leurs salariés. Ces mesures gouvernementales ont répondu aux besoins immédiats de maintenir l’emploi, de fournir des liquidités aux entreprises et de faciliter leur financement bancaire. 

Lire Luxembourg : prolongation du chômage partiel, télétravail frontaliers, les lieux culturels, les rassemblements élargis…

0 vote utile

Ailleurs sur le web