icon recherche
Emploi

Pétition sur le télétravail : témoignages controversés de frontaliers

C'est une pétition qui fait couler beaucoup d'encre. « L'instauration du droit au télétravail » pourrait être une nouvelle manière d'envisager le travail au Grand-Duché. Il y a les « pour » mais aussi les « contre ».   

Publié par Chrystelle Thévenot le 29/05/2020 | 12.853 vues
comments12 commentaires

Crédit photo : iStock

Elle a recueilli 5 689 signatures. La Commission des pétitions, à la chambre des députés du Luxembourg, a donné un avis favorable pour mettre au débat le sujet sur « L’instauration du droit au télétravail ».

Le contenu de cette pétition n° 1556, initiée par Serge Rémy est explicite :  « Suite à la crise du Covid-19, beaucoup de salariés ont mis en œuvre des solutions de télétravail montrant ainsi que les fonctions et les tâches qui leur sont assignées peuvent très souvent être effectuées au domicile du salarié (…) Afin d’augmenter le bien-être des travailleurs et de réduire la pollution atmosphérique, pour que les salariés qui le désirent puissent bénéficier du télétravail, nous proposons de modifier le code du travail pour introduire un droit au télétravail.»

Lire Télétravail : des accords avec l’Allemagne, la France et la Belgique

Des accords (déjà) dénoncés par un maire

C’est à partir du 14 mars, à l’annonce du confinement, que de nombreux frontaliers allemands, belges et français ainsi que des résidents luxembourgeois ont commencé à travailler à domicile.

Une pratique que le gouvernement luxembourgeois avait, jusqu’à présent, plutôt réglementée en signant des accords avec les différents pays imposant des jours dans l’année de télétravail pour les salariés. Pour rappel, au Luxembourg, les salariés belges peuvent télétravailler 24 jours, 29 jours pour les français et enfin 19 jours pour les allemands.

Depuis la crise sanitaire et l’augmentation du télétravail pour les frontaliers, Alain Casoni, maire de Villerupt avait alerté ses citoyens frontaliers sur la méthode employée par le Luxembourg : «

« Ces accords sont du « pain béni » pour le Luxembourg.  Pour le conseiller départemental : «  Il s’agit bien là de permettre au Luxembourg d’encaisser les impôts sur les revenus et en aucun cas de simplifier la vie des frontaliersEn effet en l’état des accords existant au niveau de l’O.C.D.E., les frontaliers français peuvent télétravailler au-delà du 28° sans aucune difficulté. Du 29ème jour au 63ème  jour  le frontalier télétravailleur devient imposable en France pour la totalité de son activité annuelle (bonne nouvelle pour le budget de la France et pour le frontalier devenant moins imposé). Son entreprise au Luxembourg n’ayant qu’une ligne à ajouter sur le bulletin de salaire afin d’identifier la part de l’impôt prélevé à reverser à la FranceAu-delà du 63ème jour, soit environ un trimestre, ce sont les cotisations sociales sur son salaire qui sont alignées sur le régime français (bonne nouvelle pour la Sécurité sociale et l’UNEDIC et mauvaise nouvelle pour le frontaliers et son employeur luxembourgeois) ».

Outre l’aspect fiscal, deux mois et demi plus tard, force est de constater que le télétravail fonctionne au Grand-Duché. Pour la mobilité par exemple, il a favorisé la suppression des embouteillages et les problèmes liés aux transports en commun. L’impact favorable du télétravail sur l’environnement serait particulièrement significatif dans les villes.

Celui-ci influe positivement sur bien d’autres aspects pour Hervé, frontalier belge. A l”inverse, pour Ingrid, une frontalière française, elle n’y voit que des inconvénients.

Une plus grande flexibilité des salariés

Hervé est frontalier belge. Informaticien dans une entreprise au Luxembourg depuis quatre ans, il travaille chez lui, depuis le 17 mars. Il fait partie de ces salariés qui ont signé la pétition sur le télétravail car selon lui, il n’y voit que des avantages. « Je ne perds plus de temps dans les transports soit 2h30 par jour. C’est de la disponibilité que je peux mettre au service de mon employeur » exprime-t-il.

D’ailleurs, dans le document déposé à la chambre des députés, on peut noter une petite phrase : «  Si le télétravail n’est pas possible, c’est à l’employeur d’en apporter la preuve ». C’est aussi cette petite mention qui a incité Hervé à se mobiliser pour cette cause.

Dès le début de son embauche, il avait suggéré, à son employeur, la mise en place du télétravail pour son poste. Devant la réticence de celui-ci, Hervé n’avait pas insisté : « Je crois que je viens de prouver à mon directeur l’efficacité de cette pratique. J’ai été plus productif, plus serein devant des tâches professionnelles parfois laborieuses et à l’écoute de mes collègues parce que j’étais moins fatigué ».

Le burn-out “assuré” pour Ingrid

Conf call, vidéo conférence, skype, zoom…tels sont les outils de communication qui ont rythmé la vie d’Ingrid, frontalière française, 48 ans.

Elle travaille comme web designer au Luxembourg depuis neuf mois et encadre une équipe de deux personnes. Comme tous les salariés, elle a été informée d’une pétition sur « L’instauration au droit du télétravail » mais elle n’a pas souhaité la signer affirmant que le télétravail est une véritable souffrance psychologique.

Elle se dit d’ailleurs au bord du burn-out parce que ses journées ont été « à rallonge » . « Etre disponible pour le salarié qui se lève tôt le matin et pour celui qui commence à bosser qu’en fin de journée. Pas simple à gérer ».

En plein période de confinement, le relationnel entre les collaborateurs doit être encore plus bienveillant : « Tu prends beaucoup sur toi pour ne pas blesser l’autre. Si tu as un collègue qui prend la mouche sur une simple réflexion, le skype est coupé et le téléphone débranché. Ces situations sont anxiogènes » explique-t-elle en précisant : «  La communication en télétravail a des limites ». 

Un humoriste décrit les “conf call“…

De son côté, le jeune humoriste Hughes Lavigne, originaire de Ramonville (au sud de Toulouse), a détendu la France pendant le confinement avec une vidéo déjantée sur le télétravail et les « conf’ call » qui a été partagée des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux. Il a tenté, avec bienveillance, de dédramatiser une situation vécue par des salariés pris parfois au dépourvu.

Lire Conseils et bonnes pratiques pour télétravailler à la maison

0 vote utile

Ailleurs sur le web

vlp
554 messages
Il y'a 1 mois

Certainement que le télétravail est souvent une bonne chose et devrait être rendu possible.
Je pense qu'il ne peut seulement être mis en place si employé(e) et employeur le désirent conjointement
Ensuite.,en plus des obstacles fiscaux, il ne faut pas oublier le social et notamment que l'employé doit être affilié à la sécurité sociale du pays de résidence s il y travaille plus de 25% du temps.
Ne sousestimons donc pas ce dossier. 

RS1968
10 messages
Il y'a 1 mois

Posté par: vlp Certainement que le télétravail est souvent une bonne chose et devrait être rendu possible. Je pense qu'il ne peut seulement être mis en place si employé(e) et employeur le désirent conjointement Ensuite.,en plus des obstacles fiscaux, il ne faut pas oublier le social et notamment que l'employé doit être affilié à la sécurité sociale du pays de résidence s il y travaille plus de 25% du temps. Ne sousestimons donc pas ce dossier. 
 

Demain le 03 juin 2020 sera lancée une pétition qui a été retenue (j'ai reçu le mail de confirmation aujourd'hui) qui justement demandera au gouvernement luxembourgeois de négocier pour tous les frontaliers travaillant au luxembourg (FR,DE,BE) avec les gouvernements respectifs un accord qui rendra possible le télétravail à plus de 50% sans impact fiscal ou social. Gardez un oeil dessus et faite suivre le lien dès demain.

DarthSidious
307 messages
Il y'a 1 mois

Et pourquoi serais ce les autres pays qui feraient un effort fiscal et pas le Luxembourg? Ca n'a vraiment peut de chance d'aboutir. Vous voulez le beurre et l'argent du beurre. Vous avez toujours la possibilité de travailler dans votre lieu de résidence pour un employeur de ce pays. D'autant que (au moins pour la France) le télétravail devrait s'accentuer.
Je suis rarement d'accord avec le maire de Villerupt mais ici il a raison, le Luxembourg à trop à perdre si les impôts partent ailleurs.
Certains doivent se poser la question de savoir si ca vaut vraiment la peine d'avoir un bon salaire mais plus de vie maintenant qu'ils en ont retrouvé une. Il faut dire que ca change la vie.
Essayez d'avoir déjà les jours autorisés actuellement en télétravail, ce sera déjà pas mal.
Ps: J'ai quitté le Luxembourg pour du télétravail avec un contrat Francais depuis peu.

rsob54
4 messages
Il y'a 1 mois

Moi je suis contre le télé travail car je suis dans la restauration et du coup cela peut être nuisible pour nous car moins de clients mais aussi pour d'autres commerces. De plus si j'étais à votre place je préfère ne pas être enfermé chez moi toute la journée pour le boulot + famille

dclement
3 messages
Il y'a 1 mois

Idées pour investisseurs ? Acheter des terrains sur le sol Luxembourgeois mais juste de l'autre coté de la frontière, et y Bâtir des "Pôles de télétravail" à louer à toutes une série d'entreprises ou de banques (avec lignes sécurisées ultra-rapides et Parking adéquats ou facilement déservis par les transports publics) de cette façon on se met en accord avec les législations belges, ou françaises (puisque le travail se fait sur le sol luxembourgeois), mais on désengorge les files interminables d'accès aux centres villes , c'est déjà ça de gagné pour l'environement et pour les pertes de temps dans les bouchons.

RS1968
10 messages
Il y'a 1 mois

Posté par: DarthSidious Et pourquoi serais ce les autres pays qui feraient un effort fiscal et pas le Luxembourg? Ca n'a vraiment peut de chance d'aboutir. Vous voulez le beurre et l'argent du beurre. Vous avez toujours la possibilité de travailler dans votre lieu de résidence pour un employeur de ce pays. D'autant que (au moins pour la France) le télétravail devrait s'accentuer. Je suis rarement d'accord avec le maire de Villerupt mais ici il a raison, le Luxembourg à trop à perdre si les impôts partent ailleurs. Certains doivent se poser la question de savoir si ca vaut vraiment la peine d'avoir un bon salaire mais plus de vie maintenant qu'ils en ont retrouvé une. Il faut dire que ca change la vie. Essayez d'avoir déjà les jours autorisés actuellement en télétravail, ce sera déjà pas mal. Ps: J'ai quitté le Luxembourg pour du télétravail avec un contrat Francais depuis peu.
 

De 1 je suis luxembourgeois. De 2 vous ne semblez pas comprendre que ce sera un effort luxembourgeois car au dela des 29 jours actuels vous perdez tout les droits acquis au Luxembourg dont les allocations familiales plus élevés au Luxembourg qu’ailleurs. Donc ca sera un effort du Luxembourg....

thcdelta
12263 messages
Il y'a 1 mois

pour ce maire de Villerupt-la, vous n'avez jamais pensé a réouvrir les chambres a gaz? :-)

RS1968
10 messages
Il y'a 1 mois

Posté par: RS1968 Posté par: DarthSidious Et pourquoi serais ce les autres pays qui feraient un effort fiscal et pas le Luxembourg? Ca n'a vraiment peut de chance d'aboutir. Vous voulez le beurre et l'argent du beurre. Vous avez toujours la possibilité de travailler dans votre lieu de résidence pour un employeur de ce pays. D'autant que (au moins pour la France) le télétravail devrait s'accentuer. Je suis rarement d'accord avec le maire de Villerupt mais ici il a raison, le Luxembourg à trop à perdre si les impôts partent ailleurs. Certains doivent se poser la question de savoir si ca vaut vraiment la peine d'avoir un bon salaire mais plus de vie maintenant qu'ils en ont retrouvé une. Il faut dire que ca change la vie. Essayez d'avoir déjà les jours autorisés actuellement en télétravail, ce sera déjà pas mal. Ps: J'ai quitté le Luxembourg pour du télétravail avec un contrat Francais depuis peu.   De 1 je suis luxembourgeois. De 2 vous ne semblez pas comprendre que ce sera un effort luxembourgeois car au dela des 29 jours actuels vous perdez tout les droits acquis au Luxembourg dont les allocations familiales plus élevés au Luxembourg qu’ailleurs. Donc ca sera un effort du Luxembourg....
 
Voici la pétition: https://www.chd.lu/wps/portal/public/Accueil/TravailALaChambre/Petitions/RoleDesPetitions?action=doPetitionDetail&id=2041
 

 

alcaso54
4 messages
Il y'a 1 mois

Posté par: RS1968 Posté par: DarthSidious Et pourquoi serais ce les autres pays qui feraient un effort fiscal et pas le Luxembourg? Ca n'a vraiment peut de chance d'aboutir. Vous voulez le beurre et l'argent du beurre. Vous avez toujours la possibilité de travailler dans votre lieu de résidence pour un employeur de ce pays. D'autant que (au moins pour la France) le télétravail devrait s'accentuer. Je suis rarement d'accord avec le maire de Villerupt mais ici il a raison, le Luxembourg à trop à perdre si les impôts partent ailleurs. Certains doivent se poser la question de savoir si ca vaut vraiment la peine d'avoir un bon salaire mais plus de vie maintenant qu'ils en ont retrouvé une. Il faut dire que ca change la vie. Essayez d'avoir déjà les jours autorisés actuellement en télétravail, ce sera déjà pas mal. Ps: J'ai quitté le Luxembourg pour du télétravail avec un contrat Francais depuis peu.   De 1 je suis luxembourgeois. De 2 vous ne semblez pas comprendre que ce sera un effort luxembourgeois car au dela des 29 jours actuels vous perdez tout les droits acquis au Luxembourg dont les allocations familiales plus élevés au Luxembourg qu’ailleurs. Donc ca sera un effort du Luxembourg....
 

Réponse à RS 1968......vos informations relative au Télétravail sont eronnées. Un frontalier français peut télétravailler au-delà de 29 jours sans que ses prestations sociales et familiales soient modifiées. Seule modification, à partir du 29° jour il sera imposé selon la réglementation française ce qui sera bénéfique pour une large majorité de français. Ce n'est qu'au delà de 25% de son temps de travail ( soit 63 jours)

alcaso54
4 messages
Il y'a 1 mois

Posté par: RS1968 Posté par: DarthSidious Et pourquoi serais ce les autres pays qui feraient un effort fiscal et pas le Luxembourg? Ca n'a vraiment peut de chance d'aboutir. Vous voulez le beurre et l'argent du beurre. Vous avez toujours la possibilité de travailler dans votre lieu de résidence pour un employeur de ce pays. D'autant que (au moins pour la France) le télétravail devrait s'accentuer. Je suis rarement d'accord avec le maire de Villerupt mais ici il a raison, le Luxembourg à trop à perdre si les impôts partent ailleurs. Certains doivent se poser la question de savoir si ca vaut vraiment la peine d'avoir un bon salaire mais plus de vie maintenant qu'ils en ont retrouvé une. Il faut dire que ca change la vie. Essayez d'avoir déjà les jours autorisés actuellement en télétravail, ce sera déjà pas mal. Ps: J'ai quitté le Luxembourg pour du télétravail avec un contrat Francais depuis peu.   De 1 je suis luxembourgeois. De 2 vous ne semblez pas comprendre que ce sera un effort luxembourgeois car au dela des 29 jours actuels vous perdez tout les droits acquis au Luxembourg dont les allocations familiales plus élevés au Luxembourg qu’ailleurs. Donc ca sera un effort du Luxembourg....
 

Réponse à RS 1968......vos informations relative au Télétravail sont eronnées. Un frontalier français peut télétravailler au-delà de 29 jours sans que ses prestations sociales et familiales soient modifiées. Seule modification, à partir du 29° jour il sera imposé selon la réglementation française ce qui sera bénéfique pour une large majorité de frontaliers français....et pour les budgets de la Frances et des communes où résident ces frontaliers. Ce n'est qu'au delà de 25% de son temps de travail ( soit 63 jours) qu'il sera aligné sur le régime français

alcaso54
4 messages
Il y'a 1 mois

Posté par: thcdelta pour ce maire de Villerupt-la, vous n'avez jamais pensé a réouvrir les chambres a gaz? :-)
 

Ah...Ah...Ah....les nazillons repointent le bout du Nez...!

thcdelta
12263 messages
Il y'a 4 semaines

Posté par: alcaso54 Posté par: thcdelta pour ce maire de Villerupt-la, vous n'avez jamais pensé a réouvrir les chambres a gaz? :-)   Ah...Ah...Ah....les nazillons repointent le bout du Nez...!
 

 
 
tu prefererais la roue, le pilori? qui es-tu pour me juger? le gaz ya que ca de bon pour les nuisibles...