logo site
icon recherche
Forum / Mobilité & Transports

Bruxelles-Luxembourg-Remiremont  

Illustration du profil de
Fronthier
1 Messages

Hors ligne

Il y a 2 mois   

 

Bonjour,

Il est tellement difficile d'avoir une réponse pour ce voyage (en train) que je me permets de m'adresser à vous. J'ai la moitié de la réponse : un Bruxelles > Luxembourg  = 9,20 € (tarif senior (+65)  qui peut être employé (si j'ai bien compris), via Arlon, ou via Liège . C'est légèrement plus long via Liège.

A partir de Luxembourg gare, c'est le flou le plus complet .

A croire que de vieux employés IBM des années 70  sympas certes, mais il y a des limites,  aient été recrutés par l'inteligentsia de la SNCF.

C'est nébuleux, ça change tous les jours, les billets ne sont pas achetables à partir de la Belgique , mais à partir de Thionville et parfois, quand le programme aléatoire le consent à partir de Bettembourg .

Avec un changement hyper-stressant à Nancy (10 minutes : des escaliers A/R, une voie 10 peu visible sans aide) , et une employée de la SNCF qui reproche - méchamment- l'oubli de compostage . Pas eu le temps, pas vu, oublié ... "Z'avez de la chance que je sois gentille" . N'importe quoi .  [2010]

Le Grand-Duché de Luxembourg a eu l'intelligence, si je peux me permettre, d'offrir une liberté de circulation inouïe à ce jour . Mais du côté français, ça ne suit pas . Intuition : c'est à croire que la SNCF veut se faire du beurre sur le trajet Luxembourg -Thionville . Mais raté : là, j'envoie mes chiens . Pas de panique : mes huissiers. Un seul, suffit !  Sont gentils, en plus .

Faut s'étonner de rien : Arthur Rimbaud, dénonçait déjà en

 

Les douaniers

Ceux qui disent : Cré Nom, ceux qui disent macache, Soldats, marins, débris d'Empire, retraités, Sont nuls, très nuls, devant les Soldats des Traités Qui tailladent l'azur frontière à grands coups d'hache.

Pipe aux dents, lame en main, profonds, pas embêtés, Quand l'ombre bave aux bois comme un mufle de vache, Ils s'en vont, amenant leurs dogues à l'attache, Exercer nuitamment leurs terribles gaîtés !

Ils signalent aux lois modernes les faunesses. Ils empoignent les Fausts et les Diavolos. " Pas de ça, les anciens ! Déposez les ballots ! "

Quand sa sérénité s'approche des jeunesses, Le Douanier se tient aux appas contrôlés ! Enfer aux Délinquants que sa paume a frôlés !