66% des déplacements transfrontaliers se font en voiture
logo site
icon recherche
Mobilité

66% des déplacements transfrontaliers se font en voiture

Comment se déplacent les résidents et les frontaliers de France, Luxembourg et Belgique concernés par cette enquête sur la mobilité ? Point sur la situation. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 23/09/2021 | 1.695 vues

Six institutions présentes sur les versants français, belge et luxembourgeois ont travaillé ensemble sur le thème de la mobilité durant 10 ans. De nombreuses enquêtes ont été lancées dans les différents territoires.  Le rapport publié par le Liser va permettre de définir des actions dans le secteur du transport d’ici 2030-2040.

La mise en commun des différentes enquêtes menées a permis de tirer un premier bilan de la manière dont les 57 154 résidents et frontaliers interrogés circulaient dans ce territoire (Le Nord-Lorraine, la Province du Luxembourg en Belgique et le Luxembourg).

Les Français se déplacent plus

Près de 5 millions de déplacements sont réalisés chaque jour par les habitants du territoire, dès lors qu’ils sont âgés de 11 ans et plus. En moyenne, ils réalisent 3,8 déplacements par jour, tous modes et motifs de déplacements confondus, même si ce chiffre masque une grande différence en fonction des pays.

3.032.500 déplacements en voiture

Autre constat, la voiture reste le mode de transport le plus utilisé (66%), suivi par la marche (22%). 9% des personnes utilisent les transports en commun.

Selon le Dr Philippe Gerber, en charge de ce dossier au Liser (Centre de recherche en sciences sociales au Luxembourg) “La voiture est prédominante. 93% des ménages possèdent au moins une voiture“.  Il faut savoir que 29% des déplacements ont pour but le travail.

4.663.170 déplacements se font par jour sur l’ensemble de ce territoire dont 3.032.500 en voiture et 393.500 en transport en commun.

L’expert note que le Luxembourg est le seul pays où les transports en commun sont les plus utilisés. Un facteur lié notamment à sa gratuité.

Quels sont les temps de trajet ?

Les personnes enquêtées passent 76 minutes par jour à se déplacer (Budget-temps) et 30 minutes en moyenne pour effectuer un déplacement domicile-maison. Pour un frontalier, le temps de trajet estimé est de 120 minutes par jour.

Le choix du mode de transport varie en fonction de l’âge

Moins flexible et trop structurant, le train est finalement peu utilisé par les résidents des 3 pays (à l’exception du Luxembourg)  au détriment de la voiture plus plébiscitée pour se déplacer.

Selon le Dr Philippe Gerber, les salariés entre 30 et 60 ans ont besoin de se déplacer rapidement : “Il faut aller chercher les enfants à l’école, on fait les courses entre midi et deux, on pratique une ou deux activités de loisirs, etc. Les déplacements sont fréquents, une voiture est indispensable“.

Ce phénomène bascule à partir de 65 ans, à l’âge de la retraite.

 

Une enquête en ligne sur la mobilité

La ville de Luxembourg donnera le coup d’envoi de la première consultation en ligne.

Cette première enquête portera sur un état des lieux en matière de mobilité urbaine ainsi que sur les habitudes de déplacement des citoyens.

Le formulaire sera disponible du 14 octobre au 14 novembre 2021 sur mobiliteitsplang.vdl.lu. Par ailleurs, une version imprimée du sondage pourra être retirée à l’hôtel de ville (42, Place Guillaume II, L-2090 Luxemburg) et à l’Infobus (Bâtiment Cercle Cité, place d‘Armes / coin rue Genistre, L-2012 Luxembourg), la remise du formulaire rempli pouvant se faire aux mêmes endroits.

La participation à cette consultation est absolument anonyme.

Lire Quel est le coût d’un passeport au Luxembourg, en France et en Belgique ?

 

 

Ailleurs sur le web