icon recherche
Mobilité

E 411 : une « autoroute unique » pour le covoiturage

Bientôt la fin des galères pour les frontaliers belges et autres automobilistes sur le prolongement de l'A6 entre Arlon et Sterpenich. La voie de covoiturage est bientôt prête.

Publié par Romain S. le 15/04/2019 | Mis à jour le 07/05/2019 | 4.638 vues
comments5 commentaires

L'entièreté du chantier sur l'autoroute A6, à la frontière belgo-luxembourgeoise, devrait être achevé à a fin du mois d'avril.

Le long chantier entamé, en septembre dernier, sur l’autoroute A6, à la frontière belgo-luxembourgeoise est entré dans la dernière ligne droite. Les automobilistes pourront prochainement retrouver des conditions de circulation normale, à compter de la fin du mois.

Si les travaux ont consisté à réhabiliter le revêtement de l’autoroute entre Arlon et Sterpenich (11 km), c’est également un projet inédit pour le covoiturage qui verra le jour.

Lire : La Belgique aura les premières « routes du futur » d’Europe

La bande d’arrêt d’urgence, pourra, en cas d’embouteillage, être empruntée par les véhicules comprenant trois personnes (conducteur compris) à leur bord, avec une vitesse maximale de 50 km/h.

Une continuation de ces installations devrait voir le jour du côté luxembourgeois par la suite.

Caméras infrarouges

L’initiative nécessite néanmoins des moyens de contrôle, le risque étant que des chauffeurs empruntent la voie spéciale sans remplir les « conditions » prérequises.

Pour cela, les autorités ont prévu, rapportent le journal belge l’Avenir :

  • Une signalisation nouvelle au sol indiquant que seule les véhicules avec trois personnes à bord pourront circuler ;
  • Des caméras infrarouges permettant de vérifier que les voitures transportent bien au moins trois personnes.

Ces dernières entreront en phase de test dès la semaine prochaine.

Lire : Les routes de la province du Luxembourg parmi les plus meurtrières d’Europe

Ailleurs sur le web

Il y'a 4 mois

Certains mettrons des mannequins ou poupées gonflables ha ha ha

Sellig
8 messages
Il y'a 4 mois

Quelle réelle utilité pour cette bande de covoiturage, uniquement utilisable en cas de bouchon et à max 50km/h ?La bande s'arrête à la frontière, aucune information concernant un prolongement du côté Luxembourgeois.
Bande de covoiturage réservée au voitures avec min 3 personnes, bande non utilisable par les bus, mais bien par les taxis. Et camions interdits de dépassement sur la voie de gauche (rapide)
A mon avis, et par expérience, les bouchons sur la A6 sont causés par les entrées de véhicules sur l’autoroute, et principalement par l’échangeur n°2 de Mamer-Capellen.
Le ralentissement débute à cet endroit le matin et se répercute jusqu’à la frontière. Parfois voire souvent, le bouchon se poursuit jusqu’au niveau de l’AC Restaurant à Weyler, rarement plus en amont.
La 3ème bande ne va permettre qu’aux « covoitureurs » de rouler sans "stop and go" jusqu’à la frontière où cette 3ème bande devra s’intégrer sur la voie dite lente (bande de droite). Gain ? Pouvoir rouler sur 6km à 50km/h au lieu de 20 ou 30 dans le bouchon.  Mais arrivé à la frontière, il y aura là une congestion nouvelle dûe aux 3 bandes qui repassent sur 2… On y recrée un goulot d’étranglement.
De plus, quid des priorités à la sortie 33 Sterpenich lorsque des véhicules circulants sur la voie de droite quittent l’autoroute (vers Ikea p.ex) et traversent la bande de covoiturage ?
Quid des véhicules roulant sur la bande de covoiturage à maximum 50 km/h lorsque les bandes normales regagnent une vitesse de circulation de 50 km/h ou plus ?
Les caméras intelligentes placées le long de cette voie de covoiturage seront-elles assez intelligentes pour que, en plus de l’infrarouge et de la reconnaissance des immatriculations, elles mesurent la vitesse de circulation sur cette bande et sur les bandes adjacentes ?
Selon la Sofico, oui : " Des caméras «nouvelle génération» qui vérifieront la plaque, le typede véhicule, la vitesse. On passera aussi à la caisse si on dépasse les 50 kilomètres heure sur cette bande. «Un message apparaîtra si la vitesse n’est pas respectée. D’autres caméras calculeront grâce à un algorithme le nombre d’occupants»"
Pour moi, une solution pour fluidifier le trafic sur la A6 et E411 est, du côté Luxembourgeois, de mettre une troisième bande générale à l’entrée (n° 2) des véhicules sur la A6 à hauteur de Mamer-Capellen sur une distance de 1 à 2 km pour y fluidifier le trafic. Réserver cette voie aux véhicules entrant sur l'autoroute. C’est le volume de ces véhicules venant de la nationale 6 – N4 qui cause le début des bouchons sur le reste de l’autoroute en amont.

Nazebrock
33 messages
Il y'a 4 mois

Sellig, votre analyse est parfaite. 
D'une manière générale, il faut revoir les autoroutes au Luxembourg et ce jusqu'aux "grosses" villes frontalières.
Faire ce que la Belgique a fait ne sert rien en l'état.
 

banguera
17 messages
Il y'a 4 mois

quelle connerie , deja bonjour le bou!chn a la frontiere lux , et les patron , ont prévenus ( pas tous mmais une grande partie) pas de covoiturage , car si prob c'est plusieures personnes bloquées