icon recherche
Mobilité

Les routes de la province du Luxembourg parmi les plus meurtrières d’Europe

Proportionnellement à sa population, la province belge frontalière figure parmi les plus meurtrières du continent.

Publié par Romain S. le 15/04/2019 | Mis à jour le 12/04/2019 | 2.585 vues

D'après Eurostat, la province du Luxembourg a enregistré, en 2016, 138 morts sur les routes pour un million d'habitants.

Faut-il y voir un lien avec la densité du trafic transfrontalier ? Toujours est-il que les routes de la province du Luxembourg en Belgique figurent parmi les plus accentogènes du continent. Pire encore, parmi les plus meurtrières.

Selon Eurostat, auteur d’une publication sur le sujet, la province du Luxembourg arrive en 3ème position de ce triste classement européen. En 2016, la proportion s’élevait à 138 morts sur la route pour un million d’habitants. C’est presque trois fois plus que la moyenne européenne (50).

Lire : La Belgique aura les premières « routes du futur » d’Europe

Seules les régions bulgares et portugaises de Severozapaden et Alentejo présentaient des chiffres plus dramatiques, respectivement de 153/million d’habitants et 142/million d’habitants.

Taux élevé dans la province de Namur

Le territoire belge fait donc partie des 21 régions d’Europe où le taux de morts sur la route est au moins de 100/million d’habitants. C’est d’ailleurs le cas également pour la province de Namur (100).

Dans les environs, les taux renseignés sont nettement inférieurs. Ils s’élèvent à 50/million d’habitants en Lorraine, à respectivement 53 et 34 dans les régions allemandes de Trier et de Sarre.

D’après les données d’Eurostat, il n’y a qu’en Corse (103) qu’on retrouve un taux semblable dans les environs.

Lire : La Belgique qui compte le plus de radars au km2

Ailleurs sur le web