icon recherche
Mobilité

Frontières : l’idée d’un péage refait surface

Une pétition a été déposée à la Chambre des députés prônant l’installation de péages aux frontières du Luxembourg. 

Publié par Romain S. le 16/01/2019 | 7.701 vues
comments3 commentaires

Les frontaliers finiront-ils par payer pour venir travailler ?

Et si un péage s’implantait aux frontières du Grand-Duché ? Ce désir a déjà été formulé à maintes reprises par les contempteurs des routes engorgées.

Le dispositif aurait ainsi des vertus convaincantes, à savoir détourner les automobilistes asphyxiés dans les embouteillages vers la mobilité douce. A supposer toutefois qu’une telle mise en œuvre ait les effets escomptés.

Le sujet pourrait en tout cas faire son retour dans le débat public puisqu’une pétition vient d’être déposée à la Chambre en ce sens.

Lire : A31 bis : une concession privée et un péage

Les députés doivent ainsi se réunir pour juger de sa recevabilité. Le cas échéant, viendrait l’étape des signatures, qui, si elles atteignent le chiffre de 4.500, porteraient le sujet dans l’hémycicle.

Cette ambition redondante résonne en tous les cas avec les intentions de l’Etat français. Pour rappel, le gouvernement compte recourir à une concession privée dans le cadre du chantier visant à l’aménagement de la future A31 bis. Autrement dit, à l’installation d’un péage sans arrêt.

Les grands esprits se rencontreraient-ils finalement ?

Lire : Consensus autour d’un tunnel pour l’A31 bis ?

Ailleurs sur le web

thcdelta
11908 messages
Il y'a 6 mois

si on fait ca en Belgique, les 11.000.000 de belges peuvent fairent un temps partiel et peut-etre ne plus rien foutre....bonne idée! 

Nazebrock
31 messages
Il y'a 6 mois

On parle de quelle mobilité douce ? Celle qui consiste à prendre son vélo et à longer l'A31 sur la bande d'arret d'urgence ?
Parce que soyons francs ! On est deja pressés comme des citrons dans des trains en retard ou supprimés et on a pas encore, en 2019, la capacité de faire bouger tout le monde dans des conditions dignes. Alors imaginez si une grande partie des utilisateurs de la voiture se décidaient à prendre le train du jour au lendemain (suite à l'annonce d'un péage aux frontieres par exemple)... 
On va le dire ainsi: le train ou la voiture le matin c'est choisir entre la peste et le cholera. J'ai donné sa chance au train pendant 5 longues années pour rallier Luxembourg. On ne peut pas dire que mon test a été bref ! J'ai choisi la voiture. Quitte a ce que ca prenne UN PEU plus de temps, au moins je suis au chaud quand il fait froid dehors, au frais quand il fait chaud dehors. Et en plus je suis assis.
Plutot que de fustiger les utilisateurs de la voiture, ne mettrions nous pas cette énergie a rendre les transports en commun parfaits ?

iso9002
259 messages
Il y'a 6 mois

Un péage aux frontières est totalement illégal relativement aux règles de libre circulation des biens et des personnes.
Donc si payage il y a, tout le monde devra payer, y compris les résidents.
C'est bon ? Encore une bonne idée ? Ou bien on peut passer à autre chose maintenant, un sujet plus sérieux peut-être ? Et moins populiste surtout.
On n'aurait jamais vu cela il y dix ans de cela, mais ce pays devient de plus en plus replié sur lui-même et ne cesse de trouver de nouvelles formules pour attribuer aux frontaliers qui le font vivre la source de tous ses maux. C'est malheureusement aussi lié à un courant politique nauséabond qui est actuellement au pouvoir.