Thionville et Esch-sur-Alzette en tandem pour s’offrir le Tour de France
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une mini-baisse pour le SP98 jeudi au Luxembourg
Société

Thionville et Esch-sur-Alzette en tandem pour s’offrir le Tour de France

Les deux cités du Sud du Luxembourg et du Nord de la Moselle ambitionnent de candidater ensemble pour recevoir une étape de la plus fameuse course cycliste.

Publié par Patrick Jacquemot le 28/11/2022

39 km les séparent. Pas suffisamment long pour envisager un contre-la-montre entre les deux villes. N’empêche, Thionville et Esch-sur-Alzette ont bien l’intention de se rappeler au souvenir des organisateurs du Tour de France.

Et c’est bien en coéquipiers transfrontaliers que le maire français d’un côté et le bourgmestre luxembourgeois de l’autre souhaitent postuler pour que leurs villes accueillent la “Grande boucle” à nouveau dans un futur proche.

Bon, pour l’édition 2023, plus la peine d’y penser. Le Tour a déjà dévoilé son tracé et ce sera sans passage en Moselle ou au Grand-Duché, mais pour la suite, pourquoi pas ?

En tout cas, Pierre Cuny et Georges Mischo vont tenter leur chance. Ils l’évoqueront sans doute plus, ce mardi 29 novembre, date à laquelle les deux élus ont prévu de signer une convention de coopération.

Le volet sportif n’y serait pas oublié puisqu’il serait aussi question d’établir un tournoi de tennis entre les clubs de la « capitale des Terres rouges » et ceux de la « capitale du fer ». Deux surnoms trahissant leur passé industriel commun, soit dit en passant.

Mais les élus (qui s’étaient croisés en Lorraine en octobre dernier) ont aussi l’intention de renforcer les liens en matière de santé ou de mobilité.

 

Retrouvez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web