icon recherche
Société

Qui doit payer le chômage des frontaliers ?

Il revient pour l'heure, au pays de résidence, d'indemniser les chômeurs frontaliers. Une révision de loi, au niveau européen, devrait faire passer cette responsabilité au pays d'activité.

Publié par Romain S. le 07/08/2019 | 8.254 vues

A qui doit revenir le paiement de l'indemnisation des chômeurs frontaliers ?

Le dossier semblait être en bonne voie en début d’année : un accord informel avait été trouvé au Parlement européen pour que l’indemnisation du chômage revienne à l’avenir au pays d’activité et non plus au pays de résidence, comme c’est le cas actuellement.

Plusieurs pays, parmi lesquels le Luxembourg, la Belgique et l’Allemagne ont alors mis leur veto, reportant le dossier sine die.

Lire : Chômage des frontaliers : le dossier finalement “bloqué” ! 

La date de 2021 avait été avancée pour que la mesure soit effective avec cependant un moratoire de cinq ans, soit 2026, accordé au Grand-Duché, dont quasiment la moitié de la population active est composée de frontaliers.

Dès lors, qui paiera, à l’avenir, le chômage des frontaliers ? Quelle formule conviendrait le mieux ?

Les résultats de ce sondage apparaîtront dans le prochain numéro d’Entreprises magazine dont le thème sera « Le transfrontalier ».

Ailleurs sur le web