icon recherche
Emploi

Dominique, caissière : « Les chariots sont remplis d’aliments inutiles »

Portrait de Dominique, frontalière belge. Elle est caissière et employée polyvalente dans une supermarché au Luxembourg. Elle vient travailler tous les jours avec la boule au ventre. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 06/04/2020 | 24.400 vues
comments8 commentaires

Les salariés des supermarchés n'ont pas le temps de remplir les rayons.

Elle ne reconnaît plus ses fidèles clients du magasin : « Ils sont devenus agressifs. On a le sentiment que c’est chacun pour soi ». Dominique, 52 ans, est caissière mais aussi employée polyvalente dans un supermarché au Luxembourg, en charge du rayon frais. Depuis neuf ans, cette double casquette lui a permis de se constituer un réseau de consommateurs fidèles.

« Ils sont saisi par la peur »

Ses clients viennent régulièrement lui demander des conseils directement au supermarché sur des recettes de cuisine ou encore des aliments à acheter en fonction des saisons. Mais depuis l’annonce du confinement, et les déplacements qui sont restreints, ses clients ont changé : « saisi par la peur du manque, ils deviennent méchants. Les chariots débordent d’aliments inutiles. Les gens sont en panique ».

Elle avoue que la situation est dramatique puisqu’elle observe que les personnes, de manière générale cette fois, se déplacent tous les jours pour faire leurs achats :  « Comme ils ne sortent pas, faire les courses devient une balade. On vient en famille, ou à deux. C’est  inquiétant » s’alarme-t-elle.

Un panier moyen de 30 euros à 150 euros

Depuis trois semaines, le volume des produits dans les chariots a doublé comme en atteste les chiffres du magasin communiqués aux salariés tous les matins : « On est passé d’une moyenne de 250 colis à 450. C’est énorme. Et le panier moyen de 30 euros a franchi la barre des 150 euros. C’est du jamais vu ».

Quand Dominique demande à ses clients pourquoi ils prennent autant d’aliments, la réponse est sans appel : « On fait des réserves ». Des réserves qui selon elle, sont « absurdes. La solidarité n’existe plus. Les gens achètent pour acheter . Moi d’abord, les autres après ».

Même si le confinement, selon elle, est une bonne mesure pour lutter contre l’épidémie. Elle regrette, cependant, de voir les personnes détourner la réglementation mise en place et prendre des risques «  inconsidérés ».

Une atmosphère pesante au sein de l’entreprise

Elle travaille en heures décalées soit du matin, soit de l’après-midi. Depuis le Covid-19, elle avoue faire des heures supplémentaires parce que beaucoup de ses collègues sont en congés pour raisons familiales : « J’arrive le matin avec la boule au ventre. Le magasin tourne en effectif réduit. Nous avons plus de travail qu’avant ». La période est difficile pour les employés du supermarché.

Professionnelle, elle affirme aussi qu’elle a dû mal à suivre pour réapprovisionner ses rayons de frais. Elle est rapidement dévalisée : « Nous avons du stock mais comme je suis seule à tout gérer, je n’arrive plus à suivre. Je fais de mon mieux mais les clients ne sont jamais contents. L’atmosphère est pesante au sein de mon supermarché » confirme-t-elle.

Dominique a déjà vu dans des magasins, des responsables mettre une pancarte à l’entrée, en précisant que « l’amabilité et la courtoisie sont à respecter envers le personnel du magasin ».

Pas suffisamment de masques pour travailler

La sécurité pour les employés au sein de son entreprise est aussi préoccupante. Le directeur n’ayant pas pris l’ampleur du désastre sanitaire, les employés travaillent, avec un masque, qu’ils doivent porter toute la semaine. « Nous n’en avons pas suffisamment. En revanche, nous changeons nos gants tous le jours ».

Une peur qui se rajoute à son mal-être : « J‘ai peur le soir quand je rentre de mon travail de contaminer ma famille ».

N.B. Si vous souhaitez partager votre expérience, contactez nous par mail [email protected] ou remplissez ce formulaire.

Lire Covid-19 : comment faire ses courses en toute sécurité ?

Ailleurs sur le web

Manumetis
2 messages
Il y'a 2 mois

Chacun pour soi il n'y a pas besoin d'être en crise pour s'en apercevoir... Je suis dans la vente et je sers 400 clients par jour et il ne s'agit que de clients il faut être bien naïf pour ne pas comprendre qu'il y a 2 côtés à un comptoir et que les clients sont des clients mais pas des amis. Je vais une fois par semaine pour faire mes courses et je suis choqué de lire que les caddy sont remplis de choses inutiles ! Les besoins de chaque personne sont différents. Peut être les gens font des courses pour plusieurs personnes et puis pourquoi laisser un hyper ouvert pour critiquer ce que les gens achètent. 

Thys Soun
1 messages
Il y'a 2 mois

Je trouve quand même ça fou ces jugements...( Je précise que mon mari part aussi tous les jours bosser au Luxembourg sans masque et sans gants...)vous ne savez rien de nous et vous vous permettez des remarques sur le contenu de nos caddies.. Je fais partie de ce % de personnes qui ne s'est pas rué sur les papiers toilettes, sur les pâtes et autres denrées alimentaires, je n'ai donc pas de stocks. Hors j'ai 4 ados 2 adultes 1 chie' et 2 chats en confinement. Qui habituellement sont en internat.. Donc oui mon caddie déborde (d'habitude j'en ai même 2 en' période de vacances qd j'ai tout le monde) et oui on se fait regarder comme des extra terrestres, je fais les courses avec mon livret de famille dans le sac pour éviter d'être agressive lorsque des gens comme vous se permettent des remarques déplacées sur le contenu "inutile" et "trop bondé" de mon caddie !!!! Pourtant... À 6... Un pack de yaourts de 12 fait 1 seule journée !!!! Et pourtant je fais beaucoup moi même... Et je respecte les mesures donc attend plus d'une heure mon tour dehors pour entrer dans le magasin, avec mon attestation et sans râler... Donc avant de s'emporter contre les clients moins aimables... Assurez vous de l'être en retour... Nous travaillons aussi à côté et nous aussi sommes dépendants de ces mesures  !!!!!.... Cordialement!!! 

Jessejames57
63 messages
Il y'a 2 mois

Je suis reassortisseur dans un très gros magasin. Oui la vente d'alcool perdure, oui la vente de Nutella ou de sodas ne baisse pas etc etc. Non ces produits ne sont pas essentiels à notre régime alimentaire. Oui cela peut choquer le personnel des établissements alimentaires car nombre de clients se déplacent uniquement pour ce genre de déchets nutritionnels en pleine période de confinement quand ils ne le font pas en famille. Sans parler des insultes et autres noms d'oiseaux dont nous faisons l'objet en ce moment de la part de pas mal de nationalistes... 

Il y'a 2 mois

Posté par: Manumetis Chacun pour soi il n'y a pas besoin d'être en crise pour s'en apercevoir... Je suis dans la vente et je sers 400 clients par jour et il ne s'agit que de clients il faut être bien naïf pour ne pas comprendre qu'il y a 2 côtés à un comptoir et que les clients sont des clients mais pas des amis. Je vais une fois par semaine pour faire mes courses et je suis choqué de lire que les caddy sont remplis de choses inutiles ! Les besoins de chaque personne sont différents. Peut être les gens font des courses pour plusieurs personnes et puis pourquoi laisser un hyper ouvert pour critiquer ce que les gens achètent. 
 

idem les commentaires de cette dame me choque     .chacun fait ce qu'il veut de son argent et mange ce qu'il lui plait  appres tout c'est en vente 

luxbret
Arlon | Allemagne | 42 messages
Il y'a 2 mois

Les chariots débordent d’aliments inutiles => attends Dominique, on est sur un confiment un ou goulag ? comment ca s'passe tu voudrais qu'on bouffe juste du pain et de l'eau ? par contre c'est vrai que je ne comprends pas que les gens fassent la queue pour faire leur courses de la semaine avec le temps perdu et les risques que ca comporte, Auchan Drive est pas ouvert a Lux ???

Sylts5772
13 messages
Il y'a 2 mois

Posté par: luxbret Les chariots débordent d’aliments inutiles => attends Dominique, on est sur un confiment un ou goulag ? comment ca s'passe tu voudrais qu'on bouffe juste du pain et de l'eau ? par contre c'est vrai que je ne comprends pas que les gens fassent la queue pour faire leur courses de la semaine avec le temps perdu et les risques que ca comporte, Auchan Drive est pas ouvert a Lux ???
 

 
Je sais pas chez vous, mais en France, les drives sont saturés, tu prépares ta commande et au moment de choisir la date, plus de créneau disponible...