Stages, contrats et aides à l’embauche : les conditions d’accessibilité revues à la baisse
icon recherche
Emploi

Stages, contrats et aides à l’embauche : les conditions d’accessibilité revues à la baisse

Afin de favoriser la (ré)insertion professionnelle des demandeurs d’emploi face aux répercussions liées à la pandémie, le gouvernement a adopté une dérogation temporaire aux mesures en faveur de l’emploi. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 04/08/2020 | 1.312 vues

C’est une initiative gouvernementale favorisant le retour à l’emploi.

Le stage de professionnalisation réservé aux demandeurs d’emploi entre 16 et 25 ans révolu est désormais ouvert aux personnes ayant moins de 30 ans. Le contrat de réinsertion-emploi accueillant les plus de 45 ans est proposé désormais aux trentenaires. Même chose pour l’aide à l’embauche des chômeurs âgés qui est revue à la baisse concernant l’âge d’admission.

Toutes ces aides sont valables jusqu’au 31 décembre 2021.

✅ Stage de professionnalisation : ouverture au – de 30 ans

Un stage de professionnalisation peut être proposé à tous les demandeurs d’emploi inscrits à l’ADEM depuis un mois au moins.

✅ Contrat de réinsertion emploi : ouverture à partir de 30 ans

Un contrat de réinsertion emploi, comprenant des périodes alternées de formation pratique et de formation théorique, peut être proposé aux demandeurs d’emploi âgés de 30 ans au moins, en reclassement externe ou ayant la qualité de salarié handicapé et inscrits à l’ADEM depuis un mois au moins.

  • En cas d’occupation de demandeurs d’emploi âgés entre 30 ans au moins et moins de 45 ans accomplis, une quote-part correspondant à 50% du salaire social minimum pour salariés non qualifiés est versée par l’employeur au Fonds pour l’emploi.
  • En cas d’occupation de demandeurs d’emploi âgés de 45 ans au moins (en reclassement externe
    ayant la qualité de salarié handicapé ou du sexe sous-représenté)

La participation de l’entreprise est ramenée à 35% de l’indemnité touchée par les demandeurs d’emploi.

✅ Aide à l’embauche des chômeurs âgés : ouverture à partir de 30 ans

Le Fonds pour l’emploi rembourse aux employeurs du secteur privé la part patronale des cotisations de sécurité sociale pour les chômeurs embauchés, qu’ils soient indemnisés ou non indemnisés, à condition qu’ils soient :

  • âgés de 30 ans accomplis et
  • inscrits comme demandeurs d’emploi sans emploi à l’ADEM depuis au moins un mois.

La condition d’inscription à l’ADEM, ainsi que la condition de la déclaration de poste vacant et la condition de la durée d’inscription précitée, ne s’appliquent pas en cas d’embauche d’un salarié âgé de 30 ans accomplis, affecté par un plan de maintien dans l’emploi ou dont le contrat de travail a été résilié suite à une déclaration en état de faillite ou en liquidation judiciaire.

Le remboursement de la part patronale des cotisations de sécurité sociale pour les chômeurs âgés de 30 ans au moins à 45 ans accomplis, ne peut pas dépasser un an.

Lire Fautes d’orthographe sur un CV : attention, danger !

Ailleurs sur le web