icon recherche
Mobilité

Copilote, le “Uber” luxembourgeois bientôt disponible

La nouvelle plateforme de covoiturage pour le Luxembourg sera disponible au printemps, selon le Ministre François Bausch.

Publié le 07/02/2018 | 6.777 vues

Copilote sera le "Uber" luxembourgeois Copilote sera le "Uber" luxembourgeois
En novembre 2016, le ministre du Développement durable et des Infrastructures luxembourgeois, François Bausch, dévoilait la “création d’une plateforme de services afin de promouvoir le covoiturage via une application à l’instar de la bien-connue plateforme « Uber ». ” Il était initialement prévu que débute une phase de test à partir de juin 2017.

Relevant qu’aucune nouvelle n’était parue à ce sujet un an plus tard, le député Max Hahn a interpellé l’élu quant à l’évolution et l’éventuelle mise à disposition de ce nouvel outil.

Ce lundi, François Bausch, lui a répondu en donnant quelques détails sur l’émission de l’appel d’offres européen lancé à cet effet.

Lancement prévu en avril 2018

Il s’avère que le marché a finalement été attribué en juillet 2017 à “une entreprise appartenant à la SNCF. Depuis le mois de septembre 2017, la mise en œuvre de la version finale du portail de covoiturage ainsi que des applications mobiles (iOS et Android) est en cours de route“, précise le ministre.

Avec un peu de retard, “il est prévu de lancer au mois de février 2018, une phase de test avec plusieurs entreprises au Luxembourg.

Une annonce qui intervient un peu moins d’une semaine après le rapport du Conseil d’orientation et des Infratsructures français. En complément de la mise en chantier de la future A31 bis, ce dernier préconise d’autres solutions “permettant de réduire les coûts supportés par les usagers quotidiens mais aussi de privilégier les solutions de transports collectifs et de covoiturage. [Celles-ci] doivent être pleinement intégrées dans la conception du projet, voire, dans la mesure du possible, mises en oeuvre sans attendre sur l’itinéraire existant.

La mise en circulation de la plateforme interviendra, toujours selon François Bausch, au mois d’avril 2018. Son nom : Copilote.

Autre article qui devrait vous intéresser : L’A31 est une priorité pour “l’Etat”, mais c’est l’option avec péage qui a été retenue.

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web

Sommes-nous de bons "cyclistes" ?

ALD Automotive Luxembourg

Mieux concilier ambitions professionnelles et aspirations personnelles

CTG

Gagnez en qualité de vie : vivez aux portes du Luxembourg

Innov'habitat

Vos premiers pas dans l’investissement

BIL

Calculez facilement votre salaire net au Luxembourg

lesfrontaliers.lu

Comment choisir l'équipement de son véhicule ?

Autopolis

Soignons nos futurs infirmiers

IUIL

xanazorfa
1523 messages
Il y'a 8 mois

Euhhhh et les personnes comme moi n'utilise pas de smartphone comment font-ils ?

luxbret
35 messages
Il y'a 8 mois

 

xanazorfa a écrit: Euhhhh et les personnes comme moi n'utilise pas de smartphone comment font-ils ?

Et bien ils n'utilisent pas ce service. D'autres questions ?

9 messages
Il y'a 8 mois

et le kussbus il devient quoi?

LeTransporteur
21 messages
Il y'a 8 mois

Uber n'est pas une plateforme de covoiturage, c'est un taxi low cost : le chauffeur ne prend pas un passager sur son trajet, il fait le trajet exprès pour vous, et pour cela vous devez payer.

Copilote, ce sera dans 2-3 mois une appli de covoiturage mais éventuellement payant.

 

L'appli Copilote n'est pas une nouveauté : il existe déjà une appli + ste web de covoiturage gratuit au Luxembourg, ZenOnCar. 

Et Copilote a été fait par une société française, alors que ZenOnCar est 100% made in Luxembourg.

Bref...

Francais du Lux
123 messages
Il y'a 8 mois

Il n'y a pas de cité de non-droit au Grand Duché, ou vont-ils trouver des chauffeurs sapés comme jamais?