icon recherche
Mobilité

Signaler les radars restera autorisé sur Coyote et Waze

Les applications d’aide à la conduite pourront continuer à diffuser les informations concernant l’emplacement des radars ou des forces de l’ordre.

Publié par Romain S. le 30/11/2018 | 1.169 vues

Les applications d'aide à la conduite pourront continuer de signaler les positions des forces de l'ordre sur les routes.

Pour éviter les bouchons, situer une zone de travaux, suivre un itinéraire, être avertis des radars… De nombreuses applications mobiles ont été développées dans le but d’accompagner les conducteurs dans leur trajet, à l’instar de Waze ou Coyote.

Dans son projet de loi mobilité, le gouvernement français prévoyait initialement d’interdire à ces applications de diffuser les messages des utilisateurs indiquant la présence de radars mobiles ou d’opérations en cours de forces de l’ordre.

L’objectif poursuivi par les autorités consistait à retarder de plusieurs heures le relai de ces informations en cas de situations particulières comme lors de contrôles d’alcoolémie ou de recherches de suspect (comme dans le cas d’une alerte attentat par exemple).

Aux dernières nouvelles, il semblerait que les élus se soient ravisés ou en tout cas, aient décidé d’instaurer un moratoire supplémentaire, le paragraphe en question n’apparaissant pas dans le texte de loi.

Une annonce que n’ont pas manqué de commenter positivement les associations d’automobilistes et qui ne devrait pas non plus déplaire aux automobilistes.

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web